Brèves

Actualités

T + T -

L’Euro Féminin 2018 en France !

22/09/2014

C’est une première historique. La Fédération Française de Handball organisera le Championnat d’Europe 2018 féminin, ce sera la première fois que la FFHB accueillera un événement européen sur son territoire. Un grand moment en perspective.

10653754_10152671894273903_5774619639789197275_n

C’est une nouvelle page de l’histoire du Handball français qui vient de s’ouvrir ce samedi à Dublin en clôture du 12e Congrès de la Fédération Européenne de Handball. Réputée dans l’organisation de compétitions mondiales comme elle avait pu le démontrer en 2001 et en 2007, la Fédération Française de Handball accueillera pour la première fois de son histoire un évènement européen.

Un peu moins de deux ans après la tenue du Mondial 2017 masculin, l’ensemble des acteurs du handball hexagonal s’attèleront à faire du championnat d’Europe 2018 féminin un évènement hors du commun.

L’Euro 2018 en France sera le reflet de la volonté de l’ensemble du territoire et de ses acteurs d’asseoir la place du handball féminin aux avant-postes.

Basée sur des engagements sociétal et environnemental, la candidature de la France repose sur la promesse de renforcer les actions structurantes de développement vers le public féminin et plus généralement vers l’ensemble des pratiquants sur le principe du handball pour tous.

La qualité des sites potentiels proposés a renforcé le dossier de candidature de la France : Metz (Les Arènes), Paris (Bercy Arena), Nice (Acropolis), Nîmes (Le Parnasse), Nantes (Beaulieu), Pau (Palais des Sports), Brest (Arena) sont autant de lieux de rencontres éventuels sur lesquels s’est appuyée la candidature française.

Joël Delplanque, Président de la Fédération Française de Handball
C’est une joie immense. L’ensemble des administrateurs de la Fédération avait souhaité à l’unanimité que nous portions cette candidature et nous allons pouvoir la partager avec fierté avec tous les acteurs du handball français. Moins de deux ans après le Mondial 2017, nous aurons à nouveau l’occasion de promouvoir, à travers une formidable mobilisation, le rayonnement du handball sur l’ensemble du territoire. Cette désignation confirme que notre pays est une grande terre d’accueil pour les grands évènements internationaux. En ce qui nous concerne, nous allons faire en sorte qu’il y ait de la cohérence entre l’Euro 2018 et le Mondial 2017 afin que l’héritage pour le handball français soit le plus fort possible, partout sur le territoire. Avec l’ouverture de la Maison du Handball, les prochaines années promettent d’installer notre discipline dans une dynamique de développement sans précédent.“

Philippe Bana, Directeur Technique National

“C'est un grand moment car nous allons pouvoir tenir un rythme de grands événements forts pour le handball français. Nous alternerons handball masculin et féminin en 2017 et 2018 comme ce fût le cas en 2001 et 2007. Le handball marche sur ses deux jambes et nous allons pouvoir mettre en place une continuité entre le Mondial 2017 et l'Euro 2018 avec seulement 22 mois d'écart. C'est une victoire qui semble facile, mais nous avons travaillé d’arrache-pied depuis un an pour assurer la promotion internationale de notre candidature afin qu’elle finisse par s’imposer comme incontournable. Alliés à nos amis croates pour 2018, nous avons également obtenu un accord pour se répartir les compétitions 2018 et 2020 avec les Scandinaves. C'est un Euro que nous jouerons chez nous. Il sera d’autant plus important qu’il sera directement qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo !  Nous offrons donc des chances supplémentaires à notre équipe de France dans cette perspective. À nous désormais de travailler pour faire briller les Femmes de Défis, comme en 2007“. 

Nodjialem Myaro, Présidente de la LFH

“C’est une très bonne nouvelle pour le handball français ! Après le Mondial 2017 masculin, cet Euro 2018 féminin permettra d’enchaîner deux grandes compétitions. Un tel événement dans notre pays est source d’inspiration et de mobilisation pour les joueuses bien sûr, mais aussi pour les territoires et les ligues. Il y aura une grosse attente avec des objectifs élevés, notamment sur le plan sportif. Pour la LFH, il est primordial que les clubs soient impliqués, au côté bien sûr des villes qui seront candidates pour accueillir la compétition mais également sur l’ensemble du territoire, et forcément avec les internationales qui évoluent dans notre championnat. Tout est imbriqué, c’est pourquoi la LFH est déjà mobilisée pour cette organisation“.

Alain Portes, Entraîneur de l’équipe de France A féminine

“C’est forcément séduisant, motivant et dynamisant. Une belle occasion nous est donnée de faire parler de nous. Il faudra faire des efforts pour bien se préparer sur tous les plans afin de briller devant notre public. Pour ce faire, je compte en discuter avec l’ensemble des dirigeants de la Fédération et des clubs pour préparer dans les meilleures conditions cette compétition“. 

Véronique Pecqueux-Rolland, Conseillère du Président de la FFHB

“C’est un grand moment pour la France car cela remet au grand jour le handball féminin. Il y aura une formidable émulation autour de cet événement. En 2007, ce fut une vraie émotion. C’est à la fois exceptionnel et très compliqué de jouer dans son pays, de sentir que tout le monde est derrière l’équipe. Disputer une telle compétition à domicile donne une envie de se dépasser au-delà de tout“.

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q