Brèves

Actualités

T + T -

Championnes d’Europe, l’interview croisée

23/01/2015

Depuis le 21 décembre, la LFH compte 2 championnes d'Europe en titre, Stine Oftedal et Pernille Wibe. Les internationales norvégiennes, coéquipières à Issy Paris, se confient dans l'interview croisée. Avec sourires et bonne humeur.

Pernille Wibe Stine Oftedal Issy ParisPernille Wibe, Stine Oftedal (© IPH). 

Stine, Pernille, bravo pour le titre de Champion d'Europe ! L'avez-vous bien fêté ?
Stine Oftedal : Merci ! Oui nous avons fait une grande fête, comme une médaille d’or se doit d’être célébrée. Juste après la finale, nous avions une réception dans un château de Budapest et nous avons bien profité de la soirée.

Pernille Wibe : Merci beaucoup. Nous avons passé une incroyable soirée. J’étais aussi heureuse que ma maman et mon fiancé soient à Budapest pour pouvoir partager cela avec eux. Après l'Euro, ce fut agréable de célébrer Noël avec ma famille et passer de bons moments dans les montagnes norvégiennes.

Pernille, c'est votre 1er titre avec la Norvège, qu'avez-vous ressenti ?
Comme vous dites, c’est mon 1er vrai titre, et donc c’était une grande joie. Maintenant, cela me donne aussi encore plus de motivation pour continuer à travailler dur et atteindre de nouveaux objectifs, en club et avec l’équipe nationale.

Et vous Stine, est-ce aussi fort que votre titre de Championne du monde au Brésil (2011) ?
Pour moi, ce titre de Championne d'Europe est plus fort. C’était une super expérience au Brésil aussi… mais c’est la 1ère compétition internationale où j’ai senti que je pouvais réellement contribuer à aider l'équipe pour décrocher la médaille. Mon rôle a été plus important. Et puis cette fois, nous avions une équipe moins expérimentée, ce qui fait que nous avons encore plus travaillé pour aller chercher ce titre européen.

Pernille Wibe, n°26 en sélection.

Comment avez-vous vécu l'Euro de l'intérieur ? 
Stine : C’était une compétition très excitante, avec beaucoup de grandes équipes. En Norvège, les gens n’avaient peut-être pas les mêmes attentes que d’habitude du fait que nous ne savions pas jusqu’où nous pourrions véritablement aller dans cet Euro. J’étais vraiment nerveuse avant de nombreux matches, mais nous avons réussi à bien jouer ensemble et intelligemment.

Pernille : Personnellement, j’ai le sentiment d’avoir eu une progression dans mes performances, au fur et à mesure de la compétition, en même temps que l’équipe. Nous avons réussi à élever notre jeu de match en match, cela nous a donné de la confiance pour croire que nous pourrions aller jusqu’au bout.

Stine Oftedal, la rage d'une Lionne. 

Et la finale face à l'Espagne (28-25) ? 
Stine : La finale, ce fut un grand bonus pour nous, et même si nous n’avons pas commencé trop bien la rencontre, nous avons été patientes. L’Espagne est une équipe avec tellement de qualités, je suis fière qu’on ait réussi à les battre. Gagner face à cette belle équipe, c'est le plus grand des sentiments !

Pernille : Avant la finale, j’étais un peu nerveuse… Et je ne pense que je n’étais pas la seule. Cela a affecté notre jeu en 1ère période. A la mi-temps, je me suis dit d’y aller et de prendre du plaisir, de laisser toute nervosité au vestiaire. Heureusement, c’est comme si on était toutes arrivées à le faire. L’Espagne est une très belle équipe, avec de très bonnes joueuses, et même si nous avions gagné face à elles au début du tournoi, nous savions que ce serait un match très difficile.

Avez-vous suivi le parcours de l'équipe de France ?

Stine : Bien sûr ! Je pense que la France avait vraiment une bonne équipe, l’une de celles que nous avons eues à suivre un peu plus. Les marges étaient très petites et je pense qu’elles auraient très bien pu être dans l’une des ½ finales. Et aussi, j’ai suivi et encouragé Armelle (Attingré).

Pernille : Oui, ça aurait été amusant de les affronter durant le tournoi, mais malheureusement cela ne s’est pas produit cette fois.

21019_5497237109

Où avez-vous rangé votre médaille d'or ? Est-elle avec vous à Paris ?
Stine : Oui en ce moment elle est à Paris. En fait, je voulais la laisser à mes parents pour qu’ils la gardent à la maison en Norvège, mais je l’ai prise avec moi. Maintenant, la médaille a sa propre place dans notre salon à Paris (sourires).

Pernille : Oui, moi aussi, elle est avec moi à Paris (sourires).

Avez-vous envie de gagner un trophée avec Issy Paris désormais ? Cette année ?
Stine : Bien sûr, quel que soit le sport, nous rêvons de titre, nous travaillons toujours pour en gagner. Nous avons eu une bonne 1ère partie de saison et je suis tellement excitée de voir jusqu’où on va pouvoir aller. Que ce soit en LFH, en Coupe d'Europe (EHF), le niveau est très élevé, il y a beaucoup de grosses équipes. C'est pourquoi nous devrons être à notre meilleur niveau pour pouvoir espérer quelque chose. Mais je crois que c’est possible.

Pernille : J’aimerais vraiment gagner quelque chose avec Issy Paris, c'est ce pour quoi nous nous entraînons chaque jour. Nous devons saisir toutes les chances de le faire, en donnant le maximum à chaque fois. 

Issy Paris LFHIssy Paris 2014-2015. 

Quels sont vos objectifs pour 2015 ?
Stine : Avant tout, atteindre les Play-Offs, ensuite aller aussi loin que possible. Pareil pour la Coupe d’Europe. Comme j’ai dit, tu veux toujours gagner, mais prenons une chose à la fois, étape par étape.

Pernille : Je veux que cette année, nous allions jusqu’au bout. La saison dernière, nous avons souvent fini 2è. Cette année, je veux que nous gagnions. Je pense que nous avons l’équipe pour, nous avons avant tout besoin de nous concentrer sur chaque entrainement, chaque match et jouer ensemble.

Cela fait 1,5 ans que vous vivez à Paris, qu'aimez-vous faire dans la ville ? Laquelle des deux parle le mieux français ? 
Stine : Nous aimons beaucoup de choses. Paris est une ville magnifique. J’aime le fait qu’il y ait tant de choses différentes à voire et à faire, et pouvoir découvrir de nouveaux endroits. Les petits restaurants, cozy, notamment me plaisent beaucoup. 

Pour parler français, je pense que nous en sommes à peu près au même niveau. Je pense toujours que c’est dur de parler le français (et un peu embarassant…) mais heureusement nous comprenons de mieux en mieux. Le but est de parler vraiment bien, mais nous avons encore besoin d'un peu de temps (sourires).

Pernille : Je dirais que Stine parle le mieux (sourires). Elle est meilleure que moi en grammaire et elle retient les choses plus vite !

Stine Oftedal Championne Europe

Avez-vous progressé dans votre jeu depuis que vous jouez en LFH ? 
Stine : Je pense que oui. Quand tu arrives dans un nouvel environnement, tu as de nouvelles personnes autour de toi et automatiquement, tu dois t’adapter, développer de nouvelles choses. Rien que cela, ça te fait progresser. Notre coach est vraiment bon avec plein de détails dans la partie technique, et je sens que mon shoot est de mieux en mieux.

Je travaille aussi mes mouvements avant que je reçoive le ballon (pour être mieux positionnée). Même si je dois encore beaucoup travailler, je sens que j'ai progressé. La mentalité française vis-à-vis de la défense est également différente et cela m’a aidéeà être plus forte.

Pernille : Oui je pense que mon jeu a évolué depuis que je suis ici. La confiance que j’ai reçue m’a rendue plus confiante dans mon jeu. En LFH, je rencontre des joueuses différentes de ce que j’avais l’habitude en Norvège. Cela veut dire que je dois développer mon jeu, apprendre sur les joueuses et être bien préparée pour chaque match.

Issy Pars Oftedal Wibe EuropeLe président d'Issy Paris Jean-Marie Sifre bien entouré.  

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?
Stine : Que nous continuions à nous développer en tant qu’équipe, que l’on soit encore plus stable, après quoi, nous commencerons à nous battre pour les titres.

Pernille : C’est une bonne question. Je dois mentionner les attentats à Paris, c’était incroyablement triste. J’espère pour le futur que nous pourrons vivre ensemble, dans la paix, et partout dans le monde.

Photos du Championnat d'Europe : © EHF

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q