Actualités

T + T -

D2F (Plan de Cuques) – Parole à Manon Grimaud : « Faire rayonner le handball marseillais au plus haut niveau »

13/02/2020

lors qu'une fin de saison palpitante se profile pour le HBPC, nous avons pris le temps de discuter avec l'une des Marseillaises de l'équipe, Manon Grimaud, déterminée à aller chercher la montée en Ligue Butagaz Energie à l'issue de cet exercice 2019-2020.

plan de cuques

(photo : Plan de Cuques)

 

Candidat affiché à la montée en Ligue Butagaz Energie, Plan de Cuques (VAP) a réalisé une première phase parfaitement maitrisée en D2F (12V, 1N, 1D). Leader de la poule 2 devant Celles sur Belle, le HBPC se prépare à débuter les playoffs en tête, avec Octeville comme premier adversaire, à la fin du mois de février. En attendant, le club provençal va accueillir Mérignac la semaine prochaine, en 1/8e de finale de la Coupe de France, l'occasion pour les joueuses de Grégory Capelle de s'évaluer face à un adversaire de l'élite.

 

Alors qu'une fin de saison palpitante se profile pour le HBPC, nous avons pris le temps de discuter avec l'une des Marseillaises de l'équipe, Manon Grimaud, déterminée à aller chercher la montée en Ligue Butagaz Energie à l'issue de cet exercice 2019-2020. De retour à Plan de Cuques en 2017 après avoir été formée au Fleury Loiret Handball, avec qui elle a été sacrée championne de France en 2015, la demi-centre de 23 ans s'impose comme la deuxième meilleure buteuse de son équipe avec 61 buts inscrits en 14 rencontres. Entretien. 

 

Comment s'est déroulée cette première partie de saison ? 

Nous avons eu de très bons résultats jusqu'à maintenant, nous prenons du plaisir à jouer ensemble, il y a une bonne ambiance au sein du collectif et nous communiquons bien entre nous. Maintenant, nous restons prudentes pour les playoffs à venir. On garde en tête le parcours de la saison dernière, ou nous avions aussi réalisé une très bonne première partie de saison, avant de connaitre des difficultés en playoffs. Au final, on a passé que la première partie de notre saison, et le plus dur est à venir. Notre confiance actuelle est une très bonne chose, mais nous restons méfiantes. 

 

Vous allez débuter les playoffs en tête, avec deux points d'avance sur St Amand les Eaux et Celles sur Belle. Comment abordez-vous cette nouvelle phase ? 

En regardant les résultats de l'autre poule, je pense que nous n'avions pas le meilleur groupe. L'autre poule était plus dense, alors que dans la notre, il y a eu deux équipes qui se sont détachées (Plan de Cuques et Celles sur Belle). Nous avons un joker, mais ça s'annonce difficile, et chaque match va être très important. On va jouer des finales à chaque rencontre. 

 

Justement, chaque match va avoir son importance dans ces playoffs, la pression va être importante... 

Le calendrier est particulier pour les playoffs. Nous allons avoir des périodes sans match à gérer entre les gros rendez-vous, et ça s'annonce long. Physiquement, nous allons avoir des temps de récupération, mais nous allons devoir garder une grosse concentration jusqu'au bout. Nous avons l'expérience de la saison dernière, et nous avons travaillé pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Le groupe est prêt à débuter ces playoffs. 

 

L'objectif de Plan de Cuques est... (elle coupe)

L'objectif de monter en Ligue Butagaz Energie est affiché depuis le début de la saison, et même si c'est notre premier année en tant que club VAP, si nous avons une opportunité, nous allons la saisir. 

 

Tu es originaire de Marseille, on imagine que ça te tient à coeur de retrouver l'élite avec un club de la région marseillaise... 

Personnellement oui ! Plan de Cuques a connu une année en D1, et a traversé une période compliquée, mais aujourd'hui, le club est structuré et affiche de belles ambitions. Avoir un club proche de Marseille présent en D1 ce serait quelque chose de fort, pour permettre au handball marseillais de rayonner. Il y a beaucoup de filles originaire de la région dans l'équipe, qui sont au club depuis plusieurs saisons, et ce serait beau d'arriver à monter. 

 

Quelle est la force du HBPC cette saison ? 

Le collectif est notre force. Nous avons eu la chance sur la première phase d'avoir des matchs "faciles" qui ont permis à toutes les joueuses d'avoir du temps de jeu. Toutes les filles sont concernées par le projet, et nous arrivons sur ces playoffs avec un groupe en forme, en pleine confiance. 

 

Un mot sur le 1/8e de finale de la Coupe de France à venir contre Mérignac

Nous avons une semaine de vacances, et nous reprenons le chemin des entraînements lundi prochain. Si nous pouvons aller plus loin en Coupe de France, nous n'allons pas nous en priver. Et ce 1/8e de finale contre Mérignac va nous permettre de nous préparer mentalement et physiquement pour le début des playoffs. Nous allons nous mesurer à une équipe qui évolue en première division, et nous voulons montrer que nous sommes prêtes. Ce match doit nous permettre de nous mettre en confiance avant la période très importante à venir. Ça reste un match bonus, que nous allons jouer à fond. 

 

Nous remercions Manon d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Les informations sur les clubs VAP à retrouver ici

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesSaint-Amand HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q