Actualités

T + T -

EdF – Une jeunesse éclatante

07/10/2021

Opposée à la République tchèque ce mercredi 6 octobre à Besançon en match qualificatif pour l'EHF EURO 2022, l'équipe de France a brillé, en surclassant la formation de Jan Basny (38-22).

Lucie GRANIER of France celebrate during the European Championship Women, Qualification match between France and Czech Republic on October 6, 2021 in Besancon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Lucie GRANIER - Besancon (France)

(photo : Icon Sport) 

 

Opposée à la République tchèque ce mercredi 6 octobre à Besançon en match qualificatif pour l'EHF EURO 2022, l'équipe de France a brillé, en surclassant la formation de Jan Basny (38-22).

 

Un succès retentissant, tant sur le score que sur le contenu, avec une copie plus que séduisante rendue par un groupe tricolore totalement remodelé. Les cadres laissées au repos, Olivier Krumbholz a pu s'appuyer sur une jeune garde révoltée, composée de pas moins de 14 joueuses évoluant dans des clubs de la Ligue Butagaz Énergie sur les 16 retenues. Grâce Zaadi, Estelle Nze-Minko, Béatrice Edwige ou bien encore Cléopatre Darleux absentes, Méline Nocandy (23 ans, Metz), Chloé Valentini (26 ans, Metz), Kalidiatou Niakaté (26 ans, Brest) et Pauletta Foppa (20 ans, Brest) ont enfilé le costume de taulières, bien encadrées par Coralie Lassource (29 ans, Brest), doyenne et capitaine de l'effectif d'Olivier Krumbholz pour ce premier rendez-vous post olympique. 

 

Si Clarisse Mairot, Oriane Ondono et Floriane André ont assisté à la rencontre dans les tribunes du Palais des Sports de Besançon, et devront patienter encore un peu avant de vivre leur première cap avec les Bleues, pas moins de sept joueuses ont vécu leur première sélection face à la République tchèque. Lucie Granier (22 ans, Besançon), Déborah Kpodar (27 ans, Nantes), Orlane Ahanda (23 ans, Nantes), Adja Ouattara (20 ans, Paris), Alicia Toublanc (25 ans, Brest), Perrine Petiot (26 ans, Celles sur Belle) et Emma Jacques (19 ans, Metz) ont donc réalisé leur premiers pas dans cette prestigieuse équipe de France, et ont peut dire qu'elles ont fait honneur au titre olympique glané quelques mois plus tôt au Japon. Tour à tour, les néo-tricolores ont été lancées dans le grand bain, et ont pu suivre la dynamique impulsée par les titulaires, en apportant leur fougue. Hormis Perrine Petiot entrée en toute fin de match, elles ont toutes ouvert leur compteur de buts, dans le sillage du duo Toublanc / Granier (3 buts chacune), qui a assuré sur l'aile droite française. Une belle soirée pour le handball féminin Français, qui a rayonné à travers les performances de son équipe de France, et de ses jeunes pépites tout juste sorties des centres de formation des clubs de la LBE. L'équipe de France cherchera à confirmer ce dimanche en Ukraine, en gardant dans un coin de sa tête cette belle soirée en terre bisontine, qui s'est déroulée dans une ambiance festive. 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball