Actualités

T + T -

EHFCL (1/4) – Cléopatre Darleux et Hatadou Sako se livrent avant le choc

02/04/2021

(photo : IconSport) Brest et Metz se retrouvent ce dimanche 4 avril pour leur première confrontation en 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Un véritable choc entre les deux prétendants au titre de champion de France, qui vont s’affronter pour une place pour le prestigieux Final 4, organisé à Budapest à la fin du mois […]

Darleux-Sako

(photo : IconSport)

 

Brest et Metz se retrouvent ce dimanche 4 avril pour leur première confrontation en 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Un véritable choc entre les deux prétendants au titre de champion de France, qui vont s'affronter pour une place pour le prestigieux Final 4, organisé à Budapest à la fin du mois de mai. Avant ce premier round, nous avons pris le temps de discuter avec Cléopatre Darleux (Brest) et Hatadou Sako (Metz), qui ont pour point commun de ne jamais avoir joué le Final 4 de la Ligue des Champions dans leur carrière. Les deux gardiennes ont livré leurs impressions avant ce rendez-vous, dans un entretien croisé à découvrir ci-dessous. À noter que les deux rencontres seront à suivre en direct sur Eurosport Player, avec Valérie Nicolas aux commentaires.  

L'interview croisé avec Cléopatre Darleux (Brest) et Hatadou Sako (Metz)

Comment abordez-vous ce 1/4 de finale aller de la Ligue des Champions ? 

Cléopatre Darleux (Brest) : Nous préparons ce match de la même manière que les autres. Nous enchainons les rencontres, et nous n'avons pas le temps de tergiverser. Nous avons joué Metz la semaine dernière en championnat, et nous sommes dans la continuité de notre préparation. Nous voulons gagner les deux matchs, et nous nous entraînons pour y parvenir. 

Hatadou Sako (Metz) : On aborde ce rendez-vous avec beaucoup d'envie et de détermination, de la même manière que toutes les rencontres de Ligue des Champions. Notre objectif est de nous qualifier pour le Final 4, et il va falloir mettre les ingrédients pour y parvenir. Nous sommes sur-motivées avant cette double confrontation contre Brest. Nous avons eu une période sans match, et nous avions hâte de retrouver un rythme avec l'enchaînement des rencontres. Nous jouons à Metz pour vivre ces moments. 

 

Les deux équipes se connaissent parfaitement, qu'est ce qui va faire la différence dans ce 1/4 de finale ? 

Cléopatre Darleux (Brest) : Nous allons nous jouer à de nombreuses reprises jusqu'à la fin de la saison. C'est un contexte particulier, et nous devons faire avec. Nous abordons les matchs les uns après les autres, et les deux à venir sont très importants, nous avons vraiment l'objectif de nous qualifier pour le Final 4. Nous avons réalisé un beau parcours cette saison dans la compétition. Notre dernier duel contre Metz nous a donné de la confiance, et de l'espoir aussi. Nous sommes capables de le faire. Nous allons devoir réaliser deux matchs sérieux dans ces 1/4 de finale, en y mettant tous les ingrédients pour aller chercher cette qualification. Nous avons toutes nos chances dans cette double confrontation. 

Hatadou Sako (Metz) : Il va y avoir deux belles équipes face à face, et c'est l'équipe qui voudra le plus gagner, qui mettra le plus d'intensité, qui y parviendra. Il va y avoir beaucoup d'engagement, ça va être un vrai combat, et il va falloir répondre présent. Nous nous connaissons parfaitement, et nous allons nous affronter à de nombreuses reprises en cette fin de saison, dans des matchs à enjeux. Je trouve que c'est une bonne chose, nous travaillons dans la continuité, avec la volonté de corriger les erreurs que nous avons pu faire sur notre dernier face à face. 

 

Est-ce que le fait d'affronter une équipe française en Ligue des Champions change la manière dont vous abordez ce rendez-vous ? 

Cléopatre Darleux (Brest) : Jouer une équipe française, ça donne un peu l'impression que ce n'est pas la Ligue des Champions. Nous avons l'habitude d'affronter des équipes étrangères, mais au final, ce n'est pas la première fois que nous retrouvons Metz dans cette compétition. Il y a un sentiment particulier, mais ça assure une place au Final 4 à une équipe française, et c'est positif pour notre championnat. Les matchs à enjeux arrivent, et c'est le moment le plus important de la saison. Le but est de répondre présent mentalement et physiquement, pour profiter pleinement de ces matchs. 

Hatadou Sako (Metz) : J'aborde cette rencontre de la même manière que les autres matchs de la Ligue des Champions. La différence est que nous avons l'habitude de nous croiser avec Brest, et cela engendre une approche un peu différente. Maintenant, il y a une qualification au Final 4 à la clé, et quel que soit l'adversaire, notre objectif reste le même. Il va falloir bien gérer ce match aller à Brest, en allant chercher le meilleur résultat possible chez elles. Sur 120 minutes, il peut se passer beaucoup de choses, et nous sommes préparées à cela. 

 

Que représente le Final 4 de la Ligue des Champions pour vous ? 

Cléopatre Darleux (Brest) : C'est un aboutissement pour une expérience en club. Il y a deux ans, Metz était parvenu à se qualifier pour la première fois de l'histoire du handball féminin français, et ça représente beaucoup pour notre championnat.Il y aura de nouveau un club de notre championnat cette saison au Final 4, et ça montre que nous progressons, que nous avançons dans la bonne direction. Le travail effectué par les clubs, par l'équipe nationale, porte ses fruits, et c'est une très bonne chose. De mon côté, je suis très heureuse de rester à Brest, c'était un souhait pour moi, et je suis contente d'avoir trouver un terrain d'entente avec le BBH pour une saison supplémentaire. J'espère maintenant que nous allons avoir une belle fin de saison. 

Hatadou Sako (Metz) : Quand je suis arrivée à Metz, on m'avait annoncé qu'il y aurait le Final 4 de la saison dernière à jouer à la mi-saison, suite à l'arrêt de l'exercice 2019-20. Finalement, l'événement a été annulé, et aujourd'hui, nous avons une nouvelle opportunité de qualifier le club pour ce prestigieux rendez-vous, et il ne faut pas rater ça. J'ai confiance en notre collectif, et je vais donner le meilleur de moi-même pour aider l'équipe à atteindre cet objectif. Je me sens comme à la maison à Metz, et la structure m'apporte tout ce que je recherche en tant que sportive professionnelle. Je suis venue ici pour passer un cap, je suis dans des conditions idéales pour avancer, et c'est le club parfait pour poursuivre ma progression. 

 

Le programme du weekend : 

  • Vendredi 2 avril à 19h : Chambray vs Besançon (J4 play-offs - en live sur Facebook)
  • Samedi 3 avril à 18h : Dijon vs Saint-Amand-Les-Eaux (J7 play-downs - en live sur Facebook)
  • Samedi 3 avril à 19h : Nice vs Paris (J4 play-offs - en live sur Facebook)
  • Samedi 3 avril à 19h : Mérignac vs Plan de Cuques (J7 play-downs - en live sur Facebook)
  • Dimanche 4 avril à 14h : Nantes vs Zvezda (1/4 de finale retour de l'European League - en live sur Eurosport Player)
  • Dimanche 4 avril à 16h : Brest Vs Metz (1/4 de finale aller de la Ligue des Champions - en live sur Eurosport Player)
  • Dimanche 4 avril à 17h : Fleury vs Toulon St-Cyr (J7 play-downs - en live sur Facebook)
Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball