Actualités

T + T -

Europe – Les clubs de la LBE reçus 5 sur 5

15/11/2021

Cinq clubs de la Ligue Butagaz Énergie étaient engagés ce weekend sur la scène européenne en Ligue des Champions et en European League. Avec cinq victoires, les formations de la LBE ont brillé, de quoi offrir une belle vitrine au handball féminin français.

Bruna De Paula (Metz Handball) during the Ligue Butaguaz Energie match between Metz and Brest on November 10, 2021 in Metz, France. (Photo by Bertrand Delhomme/Icon Sport) - Bruna de PAULA -  (France)

(photo : Icon Sport)

 

Cinq clubs de la Ligue Butagaz Énergie étaient engagés ce weekend sur la scène européenne en Ligue des Champions et en European League. Avec cinq victoires, les formations de la LBE ont brillé, de quoi offrir une belle vitrine au handball féminin français. 

Ligue des Champions 

Dans le groupe A, Brest a décroché un précieux succès dans sa salle face à la lanterne rouge, le ZRK Buducnost (25-21). Malgré un effectif toujours diminué, le BBH a fait preuve de caractère pour prendre le dessus sur son adversaire monténégrin, qui a donné du fil à retordre aux championnes de France. Mais portées par une Sandra Toft impressionnante dans ses buts (17 arrêts), et une Alicia Toublanc impériale à la finition (10 buts), les Bretonnes sont parvenues à valider leur quatrième victoire en Ligue des Champions. Après la J7, Brest occupe la quatrième place de son groupe, deux petits points derrière Rostov (2e). 

 

 

Dans le groupe B, Metz a réalisé une belle performance en allant s'imposer en Suède sur le parquet de Sävehof (28-31). Après leur démonstration en championnat contre Brest, les Dragonnes ont fait preuve de maitrise pour décrocher cette nouvelle victoire, dans le sillage d'une Astride N'Gouan intenable (8/9 aux tirs). Une rencontre marquée par les débuts d'Adriana Cardoso sous les couleurs messines (2 buts), et sur le retour dans le groupe d'Orlane Kanor. Un cinquième succès qui permet aux Messines de conserver leur deuxième place au classement, juste derrière Györ. 

 

European League 

En European League, Besançon, Chambray et Nantes ont réalisé leur entrée en lice au troisième tour de la compétition, dernière étape avant la phase de groupe. Le weekend a débuté par la victoire nette de Besançon contre Guardes (34-23). L'ESBF a pris une belle avance dans sa salle avant le match décisif en Espagne, et a pu compter sur une Camille Aoustin décisive (7 buts). De son côté, Chambray, qui disputait le premier match européen de son histoire, est parvenu à renverser la formation norvégienne de Molde (30-27). Bousculé en première période (15-17, MT), les partenaires de Jovana Stoiljkovic (8 buts) ont enflammé les débats dans le second acte, pour remporter ce premier acte, et prendre une petite option avant le match retour en terre scandinave. Enfin, Nantes a réalisé un carton plein devant son public face à Höörs (39-24). Vainqueurs de la dernière édition de l'EHF European League, les Neptunes ont surclassé une formation suédoise impuissante, en s'appuyant sur un collectif efficace. Les trois clubs de la LBE joueront leur qualification le weekend prochain à l'extérieur. 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball