Actualités

T + T -

Europe – Un quasi sans faute avant la trêve internationale

22/11/2021

Le dernier weekend avant la trêve internationale a été rythmée par la Ligue des Champions et l'European League pour les clubs de la Ligue Butagaz Énergie. Quatre victoires en cinq matchs, avec les qualifications de Besançon, Chambray et Nantes au tour principal de l'European League.

6T9A4019_SurfUp

(photo : Surf'up)

 

Le dernier weekend avant la trêve internationale a été rythmée par la Ligue des Champions et l'European League pour les clubs de la Ligue Butagaz Énergie. Quatre victoires en cinq matchs, avec les qualifications de Besançon, Chambray et Nantes au tour principal de l'European League. 

Ligue des Champions 

Dans le groupe A, Brest s'est incliné de deux petites longueurs sur le parquet de Buducnost (30-28). Les partenaires d'Helene Fauske (9 buts) ont longtemps fait la course en tête, avant de se faire reprendre par les Monténégrines en fin de match. Un revers frustrant pour le BBH, qui occupe la cinquième place du groupe A à la trêve avec un bilan de quatre victoire pour quatre défaites dans la compétition. 

 

Dans le groupe B, Metz a survolé les débats contre Sävehof (35-21). Les Messines ont parfaitement réagi après la défaite concédée mercredi dernier contre Moscou, et préservent leur deuxième place au classement, juste devant Vipers Kristiansand, champion d'Europe en titre. Les Dragonnes se sont appuyées sur une défense de fer, et une réussite offensive des grands soir, pour faire plier une formation scandinave asphyxiée. 

 

Résultats : 

  • Buducnost 30-28 Brest 
  • Metz 35-21 Sävehof 

European League 

Un sans faute au troisième tour de l'European League pour les clubs français. Sur la lancée du premier round, Besançon, Chambray et Nantes se sont imposés avec maitrise, pour valider leur ticket pour la phase de groupe de la compétition. Le weekend a débuté par la qualification de Chambray en Norvège sur le parquet de Molde (25-35). Une belle performance pour le CTHB, qui a répondu présent pour ses grands débuts sur la scène européenne. Larges vainqueurs à l'aller, Bisontines et Nantaises ont parfaitement géré leur avantage. Les Neptunes ont dominé sans trembler les Suèdoises de Höörs (25-35), alors que les partenaires de Lucie Granier n'ont pas vacillé en Espagne contre Guardes (24-30). 

 

Résultats : 

  • Guardes 24-30 Besançon 
  • Höörs 25-35 Nantes 
  • Molde 25-35 Chambray 
Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball