Brèves

Actualités

T + T -

Finales Coupe d’Europe. 1ères historiques

11/05/2013

Issy Paris et Metz ont écrit une nouvelle page de l’histoire de leur club, et du handball féminin français, en disputant une finale de Coupe d’Europe la même année, le même jour, ce dimanche 5 mai. Les Lionnes d’IPH s'inclinent de 8 buts (22-30) à Paris-Coubertin face à l’un des clubs les plus titrés d’Europe Hypo Nö en Coupe des Coupes. Metz réalise une belle opération en l’emportant de 4 buts à Holstebro, au Danemark (31-35). Matches Retour les 11 et 12 mai prochains.

 

Andryushina_ekaterina_01_Pillaud-4Meilleure buteuse pour Metz, Ekaterina Andryushina a livré une prestation de haute volée au Danemark.

 

Holstebro 31-35 Metz

En finale aller de Coupe EHF, la 1ère pour un club français depuis 1993 (Dijon), le Metz HB a parfaitement négocié la 1ère finale aller de Coupe d’Europe de son histoire. 4 buts d’avance, de bon augure avant d’aborder la finale retour, dimanche 12 mai aux Arènes. Mais la prudence reste de mise. Ce, d’autant plus qu’au tour précédent, Holstebro s’était incliné de 6 buts dans sa salle (18-24) avant de s’imposer de 7 (22-29) chez les Danoises de Midtjylland.

Les Dragonnes, portées par leur internationale russe Ekaterina Andryushina, impériale hier après-midi (7 buts), leur recrue hivernale Anastasiya Pidpalova (5 buts) et la gardienne Gervaise Pierson, qui n’en finit plus d’impressionner dans ses cages, ramènent une précieuse victoire du Danemark. Poussées par une petite centaine de supporters messins, qui avaient fait le déplacement, les joueuses de Sandor Rac furent d’abord menées 5-2 avant de prendre la mesure d’une équipe danoise particulièrement efficace en contre-attaque.

Avec 2 buts d’avance à la mi-temps (16-18), les coéquipières de Nina Kanto parvenaient à préserver leur avance, malgré les 15 réalisations de l’internationale danoise Ann Grete Norgaard-Osterballe. La meilleure buteuse de LFH Paule Baudouin, tout juste remise de sa blessure à la cheville, pouvait même ménager ses efforts (10 minutes de jeu) en vue de la finale retour et la finale des Play-Offs face à Fleury Loiret, les 15 et 19 mai prochains. Car le Metz HB est encore en route vers un triplée historique (Coupe de France, Coupe d’Europe, Championnat).

Rendez-vous le dimanche 12 mai prochain (18h) aux Arènes, pour la Finale retour. En direct sur beIN SPORT et sur Mirabelle TV.

 

Statistiques Finale aller 

Holstebro. Gardiennes. Toft, Lundsby. Joueuses de champ. Norgaard-Osterballe (15), Kristiansen (6), Burgaard (3), Gravholt (3), Stefansdottir (2), Andersen (1), Loerper (1), Blichert-Toft, Heindhal, Jonsdottir, Kjaer, Niedzwiedz, Nielsen
Entraîneur. Niels Agesen Nielsen

Metz. Gardiennes. Glauser, Pierson. Joueuses de champ. Prudhomme (1), Kanto (5), Zaadi (2), Piéjos (2) Broch (2), Andryushina (7), Pidpalova (5), Ognjenovic (2), Gonzalez Ortega, Luciano (2), Liscevic (0/2)
Entraîneur. Sandor Rac

 

Attingre_02_PillaudDuel entre l'internationale française Armelle Attingre et l'internationale brésilienne Alexandra Do Nascimento.

 

Issy Paris 22-30 Hypo Nö

Issy Paris partira avec 8 buts de retard samedi prochain à Vienne, pour la finale retour de Coupe des Coupes. Les coéquipières d’Angélique Spincer, qui effectuait son retour hier, enregistrent leur 1ère défaite de la saison à Paris-Coubertin. C’est aussi la 1ère fois, toutes compétitions confondues, que la meilleure défense du championnat encaisse 30 buts dans une rencontre. En face, Hypo Nö, qui compte bien ajouter une ligne à son déjà très riche palmarès européen (8 Ligues des Champions sur 13 finales disputées), a fait un pas vers un nouveau titre.

Sous l’impulsion de l’internationale norvégienne Charlotte Mordal, IPH tenait d’abord tête aux championnes d’Autriche avant de se laisser distancer une 1ère fois après 7 minutes de jeu (7-2). Arnaud Gandais prenait alors son 1er temps mort, après quoi les Lionnes sortaient les griffes, infligeant un 5-0 à leur adversaire, et revenant à leur hauteur. 7-7 après ¼ d’heure de jeu.

Talentueuses et expérimentées, les visiteuses reprenaient le jeu à leur compte, grâce notamment à un triplé de l’ailière Alexandra Do Nascimento. Les pertes de balles des Franciliennes, 21 au total, ne venaient rien arranger. Hypo Nö comptait 5 buts d’avance à la pause 11-16.

Sous l’impulsion de ses internationales brésiliennes dont la gardienne Barbara Arenhart, qui avait décidé de ne rien laisser passer (21 arrêts), Hypo Nö creusait un nouvel écart en début de 2nde période. Un écart qui sera fatal aux pourtant courageuses Lionnes d’IPH. 6 buts à 1 en 10 minutes, et le score de monter à 22-12 en faveur des Autrichiennes.

Un écart de 10 buts qui durait avant que les Lionnes ne décident de livrer leurs dernières forces dans le combat, et Coralie Lassource permettait à son équipe de réduire l’écart à 8 buts en vue du match retour.

“C'est rageant car on a raté notre finale ! Les regrets sont immenses. Il faut essayer de se faire plaisir et surtout montrer un autre visage au retour", confiait la Lionne Anne-Sophie Kopzé, après le coup de sifflet final.

Rendez-vous le samedi 11 mai prochain, à Vienne (18h) pour la Finale retour.

 

Statistiques Finale aller

Issy Paris. Gardiennes. Attingre (13 arrêts.). Joueuses de champ. Lassource (1/4), Toskovic (7/16), Zalewski-Gardoni (1/2), N’Gouan (3/3), Mordal (4/8), Spincer (4/7), Keita (1/1), Kpozé (1/1), Sgnaté (0/5), Camara, Fehri, Moretto, Mosabau, Signaté (0/5).
Entraîneur. Arnaud Gandais.

 

Hypo Niederosterreich. Gardiennes. Arenhart (19 arrêts), Blazek (1/1 pen.). Joueuses de champ. Do Nascimento (5/7), Rodrigues (4/9), Da Silva (6/8), Acimovic (9/13), Cavaleiro (5/9), Carvalho, De Souza, Dedic, Goricanec, Kaise, Mauler. Entraîneur. Aandras Nemeth.

 

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q