Brèves

Actualités

T + T -

Fleury Loiret, toutes griffes dehors

02/09/2013

Les entraîneurs ont la parole. Tour à tour et d’ici l’ouverture du championnat, chacun des dix coaches de LFH nous présente son équipe, ses objectifs, et bien des choses encore. Les Panthères de Fleury, vice-championnes de France, sont de très sérieuses prétendantes au titre. Mi-septembre, elles tenteront de se qualifier pour les phases de poules de la prestigieuse Ligue des Champions. Frédéric Bougeant espère franchir un nouveau palier dans l’ambitieux projet sportif de Fleury Loiret.

Lopez_marta_17_Pillaud

L'internationale espagnole Marta Lopez, élue meilleure ailière droite de LFH lors de la dernière Nuit du Handball. 

“Le soir du 19 mai dernier, c’est un vrai sentiment de frustration qui s’est emparé de notre vestiaire. La frustration d’avoir mal géré notre 2è période en finale retour de Play-Offs à Metz, dans l’excitation et l’euphorie d’une salle (les Arènes) de plus de 5 000 personnes (Fleury Loiret 27-22 Metz, 15 mai, finale aller / Metz 27-21, 19 mai, finale retour, ndlr). Un contexte que beaucoup de joueuses découvraient.

L’an passé, nous n’avons pas été épargnés par les blessures, nous avons intégré des joueuses jusqu’au mois de mars 2013 et nous avons certainement manqué de vécu collectif pour pouvoir absorber cette pression.

“Mais aujourd’hui avec un peu de recul, la déception a laissé la place à la mise en perspective. L’on se dit que le fait de jouer cette finale de Play-Offs, s’incliner d’un but face à Metz que tout le monde voyait faire cavalier seul, à la façon d’un rouleau compresseur, ce n’est pas que du négatif, au contraire. Cela a complètement lancé le projet du FLHB (projet sportif 2012-2016).

“Après cette finale aux Arènes, j’ai senti énormément d’envie, chez mes joueuses, de faire mieux la saison suivante. Si l’on nous avait dit, l’été 2012, que nous nous inclinerions d’un but en finale de Play-Offs, je crois que l’on aurait signé des deux mains. Tout cela pour dire qu’une fois la déception digérée, l’analyse du chemin parcouru est très encourageante, constructive.

“Nous avons repris le 19 juillet. Notre 1er stage, à Vichy, était axé sur le physique. Le 2è, axé sur le handball, s’est tenu à Luxeuil-les-Bains (avec 4 victoires en 4 matches, le FLHB remporte le tournoi de Luxeuil). L’intégration des nouvelles se passe bien. Cette préparation est assez différente de celle de l’an dernier dans la mesure où nos objectifs sont différents.

“L’an dernier, nous étions au tout début du projet, c’était une vraie prise de contact. J’avais la sensation que nous étions un peu tous dans une période d’observation. Là, j’ai senti le groupe tout de suite complètement engagé dans la préparation. Parmi les recrues, il y en a 3 que j’ai déjà coachées (Christelle Manga, Katty Piéjos, Darly Zoqbi de Paula). Nous nous sommes tout de suite engagés dans le travail.

“Notre objectif, c’est de s’engager dans toutes les compétitions à fond. Pour cela, il faut que l’on soit capables, déjà, d’enchaîner les compétitions tous les 3 jours. C’est pourquoi nous avons cherché à développer énormément le secteur médical, dans tout ce qui est accompagnement des joueuses, suivi longitudinal.

“Nous avons un joli mois de septembre qui nous attend. Nous voulons éviter de ne pas suffisamment exister dans les Coupes, ce qui reste une frustration sur la saison dernière (Fleury Loiret s’incline en ¼ de finale de Coupe de France face à Dijon, puis en 1/2  de finale de Coupe de la Ligue face à Nîmes, ndlr). Notre plus grosse déception, c’est notre élimination en Coupe de France à Dijon, qui fut une vraie contre performance.

Karolina Siodmiak LFH

Après avoir été longtemps éloignée des terrains, Karolina Siodmiak est de retour. 

“Nous sommes aujourd’hui dans un contexte où il faut être capable de gagner sur plusieurs tableaux, accepter cette obligation de résultats. Nous serons attendus, comme l’an dernier. Le tournoi de qualification pour la Ligue des Champions est un défi énorme pour nous (14-15 septembre à Salerno en Italie). Et je ne pense pas que dans le projet du club, nous puissions nous permettre de faire l’impasse dans une compétition, nous devons tout jouer à fond.

“Nous avons une chance incroyable de disputer ce tournoi de qualification pour la Ligue des Champions. Nous nous engagerons à fond dans cette compétition. Par rapport à la formule, aux différents chapeaux, nous nous doutions que nous allions tomber sur un gros (4 équipes, pour 1 place en phases de poules. Rostov-Don (Russie), WHC Vardar SCBT (Macédoine) et Jomi Salerno (Italie), Fleury Loiret) ndlr). Je ne me pose pas la question de savoir si c’est un bon ou un mauvais tirage. Je ne me préoccupe pas de nos adversaires. Ce sera à nous de répondre présents pour ne pas avoir de regrets.

Quoi qu’il arrive, nous disputerons une Coupe d’Europe cette saison. Soit la plus prestigieuse, soit la Coupe des Coupes (C2). Ce n’est que du bonus. C’est une belle chance de jouer une Coupe d’Europe. Cela n’est jamais arrivé dans l’histoire du club. Nous l’abordons avec plaisir, détermination et beaucoup d’envie.

“Je pense avoir un groupe équilibré. Nous sommes dans un projet qui doit nous amener jusqu’en 2016 (Frédéric Bougeant s’est engagé jusqu’en 2016 avec Fleury Loiret) avec l’envie de travailler avec beaucoup de jeunes joueuses, de moins de 23 ans. Des joueuses d’avenir comme Manon (Houette), Gnonsiane (Niombla) qui peuvent devenir des cadres de cette équipe et avoir en ligne de mire les J0 en 2016. Elles sont capables, dès maintenant, de jouer un rôle important dans l’équipe.

“A leurs côtés, nous avons des joueuses expérimentées comme Karolina Siodmiak, Marta Mangué, Katty Piéjos. Je suis satisfait de cet équilibre, et de la façon dont les choses prennent forme au quotidien.

“En ces derniers jours de préparation, nous sommes vraiment passés en ‘mode compétition’. J’ai réduit le groupe qui était de 21 joueuses (avec le centre de formation), à 15-16 joueuses. Nous sommes rentrés en configuration championnat afin de franchir un dernier palier. Nous avons vécu des matches de préparation assez confortables (7 matches, 7 victoires pour Fleury Loiret, invaincu en match amical, ndlr). Attention, néanmoins, de ne pas rentrer trop tôt dans la compétition. Il faut bien que tout le monde ait conscience qu’il y aura plusieurs phases dans la saison. Le 1er cycle nous emmènera jusqu’à la mi-novembre.  

D’ici là, je souhaite une belle saison à toutes et tous.

Classement final 2012-2013 - 2ème

1er match – Vendredi 6 septembre (20h30). Fleury Loiret - Nantes

Transferts

Arrivées (avec clubs). Katty PIEJOS (Metz), Audrey BRUNEAU (Besançon), Christelle MANGA (Besançon), Darly ZOQBI DE PAULA (Bera Bera, ESP)


Départs (avec clubs). Daniela PEREIRA (Brest), Olivia VAITANAKI (Montargis), Pauline JEOFFROY, Livia MARTINS HORACIO, Roxane BOVENBERG (NED)

Fiche

FLEURY LOIRET HANDBALL


Création. 1974 / SASP 2010

Salle. Albert Auger (Fleury)

Président. Jean-Pierre GONTIER

Entraîneur. Frédéric BOUGEANT

Site Internet. www.fleuryloirethandball.com

Page Facebook CJF Fleury Loiret Handball / Twitter @FleuryLoiretHB

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q