Brèves

Actualités

T + T -

Fleury Loiret, vers d’autres titres ?

01/09/2014

Les entraîneurs ont la parole. Tour à tour et d’ici l’ouverture du championnat, chacun des dix coaches de LFH nous présente son équipe, ses objectifs, et bien des choses encore. Le 1er titre dans l’histoire du club, acquis en mai dernier avec la Coupe de France, donnera-t-il des ailes aux Panthères ? A quelques jours de l’ouverture du championnat 2014-2015, Frédéric Bougeant fait le point.

Fleury Loiret Coupe de France

Fleury Loiret vainqueur de la Coupe de France face à Issy Paris (20-18), le 24 mai 2014 à Paris. 

“Ce 1er titre avec Fleury, ce fut un pur bonheur. Nous l’avons vécu à fond. Nous avions tellement envie de le fêter que les matches de classement 3è/4è (Play-Offs) qui arrivaient, n’étaient plus forcément notre priorité. Nous voulions profiter de la Coupe avant tout. Ce sont des moments à vivre, il faut les vivre à fond.

“Cette 1ère ligne au palmarès, c’était important pour le club, pour tout le monde, nous voulions le partager. Quand un club remporte son 1er trophée, c'est toujours quelque chose de très fort.

“Je l’ai vécu avec Le Havre en 2006 (Coupe de France, ndlr). Le 2è titre est arrivé dès 2007 (Coupe de France), et puis la Challenge Cup (2011). Le 1er trophée est toujours le plus difficile, mais en même temps, le plus beau. Et cela peut être de nature à vous décomplexer, vous libérer. C’est ainsi que je l’avais ressenti. 

“En l'espace de 2 ans, je sens que nous sommes devenu un vrai club. Que ce soit au niveau de l’entraînement, l’administration, les bénévoles, il y a un grand cap de franchi. Il n’y a plus l’association d’un côté, la SASP de l’autre, nous sommes tous ensemble. C’est quelque chose qui me tient à cœur. Par rapport à 2012 (en 2012, Frédéric Bougeant s’est engagé pour 5 ans au FLHB, ndlr), nous sommes aujourd'hui comme un train qui serait lancé à grande vitesse. 

Fleury Loiret LFH

Les Panthères de Fleury, prêtes à poser leurs griffes sur de nouveaux trophées.  

“Notre préparation 2014-2015 a été courte. Nous avons repris plus tard (24 juillet) que d’habitude. A cela, 2 raisons. Les internationales ont eu une année chargée et comme nous en avons pas mal, il était important de faire une vraie coupure. Nous avons aussi beaucoup de joueuses qui passaient le bac cette année, avec les résultats début juillet. Il était important à nos yeux de leur laisser 15 jours de vacances pleines avec leurs parents.

“Donc une prépa courte, condensée, mais pas de panique. Nous gardons bien en tête que c’est en 2è partie de saison qu’il faudra être très fort et complètement prêt. Nous n’abordons pas ce nouvel exercice avec le couteau sous la gorge.

“Nous avons 13 joueuses professionnelles dans l'effectif LFH, complété par beaucoup de jeunes joueuses qui intègrent le groupe.

“Tout jouer à fond et essayer de gagner un titre, c’est l’objectif. Nous souhaitons continuer à grandir. Nous voulons aussi développer le centre de formation, qui prend beaucoup d’ampleur. On s’attelle d’ores et déjà à préparer la suite.

“Nous nous étions donné 4 ans pour gagner 1 trophée, nous l’avons gagné au bout de 2. On ne va pas pour autant se regarder et s’en contenter. Avec ce titre, j’ai senti un gros cap de franchi, un grand boom, au niveau du club dans tous ses secteurs. Nous voulons continuer à avancer.

Gnonsiane Niombla Fleury LFH

Gnonsiane Niombla, toujours capitaine du FLHB, Marta Mangué vice-capitaine. 

“Nous allons à l’UMB-B la 1ère journée, on sait que ce sera très dur, ensuite face à Toulon St-Cyr, qui a bien recruté, ce sera compliqué. En fait, nous avons envie d’être réguliers, stables, comme l’an dernier avec notre série de 21 victoires consécutives toutes compétitions confondues. C’est ce que l’on recherche avant tout, de la régularité.

“En Coupe d’Europe (Coupe des Coupes, C2), nous avons un 1er tour relativement confortable (FLHB vs ZRK Umag, Croatie, ndlr). Mais c’est souvent la problématique dans cette Coupe d’Europe : des premiers tours qui peuvent être abordables, mais non représentatifs de la compétition car ensuite, les équipes de C1 arrivent. Pour moi, la Coupe des Coupes est une Ligue des Champions bis.

“Alexandrina Barbosa* s’est engagée 3 saisons à Fleury. Nous sommes très heureux de l’accueillir. Comme nous voulions effectuer peu de retouches, il fallait s’assurer que la joueuse apporte de la diversité dans notre jeu. Avec Shandy (Barbosa), c’est le cas d'une part dans le secteur défensif, d'autre part dans le fait qu’elle possède une très grande culture du contexte international. Elle fait partie des joueuses ayant disputé le plus de matches de Ligue des Champions. Elle a un vécu très dense au haut niveau. Ce recrutement s’inscrit dans la logique de notre projet.

Fred Bougeant Fleury LFH

Frédéric Bougeant.

“Blessée au doigt (fracture du doigt survenue pendant la Panthera Cup, ndlr), elle ne débutera pas la saison. La blessure bête, par définition, que tu ne peux pas prévoir. Je sais qu’elle est triste, nous la soutenons. Au final, je pense c’est un mal pour un bien. C’est une joueuse qui, depuis plusieurs années, enchaîne les saisons avec énormément de matches, des temps de jeu importants, en club, en sélection. 

Cela va lui permettre de souffler, ce sera bénéfique. Sa blessure est aussi en train de mobiliser complètement l’équipe. Les filles veulent montrer que collectivement, il y a un état d'esprit, et qu'on peut aussi être performants sans elle.

“Roseline Ngo Leyi (21 ans) est notre 2è recrue. On m’a plusieurs fois posé la question, au sujet de sa venue à Fleury. C’est une joueuse, une jeune pivot que l’on trouve très talentueuse. Elle a été championne de France avec Metz (2013) puis est allée à Achenheim (D2F). Au niveau du rythme, des charges de travail, ce n’est pas la même chose. Alors elle fait beaucoup d’efforts, notamment sur le plan athlétique, pour être en forme. Il faut qu’elle soit capable d’enchaîner, elle travaille pour, mais je crois beaucoup en elle.

“Audrey Nganmogne (19 ans), notre 3è gardienne, arrive en provenance du Havre. Elle n’a pas bousculé la hiérarchie sur la préparation. Elle a devant elle 2 grandes gardiennes avec beaucoup d’expérience. Elle est jeune, elle doit encore beaucoup travailler pour atteindre ses objectifs, et devenir une gardienne de 1ère division. 

*Alexandrina Barbosa élue meilleure joueuse 2013-2014 en Allemagne avec Thüringer. 

Classement final 2013-2014 - 4ème

1er match - Vendredi 5 septembre (19h). UMB-B - Fleury Loiret

Transferts

Arrivées (avec clubs)

Alexandrina Barbosa (Thüriger, All.), Roselyne Ngo Leyi (Achenheim, D2F), Audrey NGanmogne (HAC)
Départs (avec clubs)

Koumba Cissé (HAC), Nely Carla Alberto (UMB-B), Ionela Stanca (Chambray-lès-Tours, D2F), Jennifer Issifou (Issy Paris), Camille Rassinoux (Brest, D2F), Margot Salamy (Celles/Belle, D2F), Karolina Siodmiak (Gdanks, Pol.)

Fiche

FLEURY LOIRET HANDBALL


Création. 1974 / SASP 2010

Salle. Albert Auger (Fleury)

Président. Jean-Pierre GONTIER

Entraîneur. Frédéric BOUGEANT

Site Internet. www.fleuryloirethandball.com

Page Facebook CJF Fleury Loiret Handball / Twitter @FleuryLoiretHB

Rendez-vous demain avec la présentation de HAC Handball, avec Sandor Rac

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q