Brèves

Actualités

T + T -

Le HAC, avec Sandor R(H)AC

02/09/2014

Les entraîneurs ont la parole. Tour à tour et d’ici l’ouverture du championnat, chacun des dix coaches de LFH nous présente son équipe, ses objectifs, et bien des choses encore. Vainqueur de la Femina Hand Cup ce week-end, le HAC Handball a depuis cet été un nouvel entraineur, quadruple champion de France avec Metz, Sandor Rac. Le coach Ciel et Marine, déjà très investi dans son nouveau challenge, est d’att’HAC pour 2014-2015.

12494_527912570642187_8031485734381985822_n

De g. à d. : Julie Dazet, Ana De Sousa, Linda Pradel, Laurisa Landre, Hadja Sawaneh (©HAC). 

“Nous voici dans la dernière ligne droite. La Femina Hand Cup s'est assez bien passée (Le Havre a remporté dimanche le tournoi, qui réunissait 8 équipes, dont 6 de LFH, ndlr). Certaines équipes n’étaient pas au complet, peut-être aussi que certaines avaient des petits bobos. En tout cas, nous avons essayé de jouer le jeu à fond, et même si tout n’est pas encore parfait, gagner est toujours quelque chose de bien. Le but était aussi de donner du temps de jeu à tout le monde. 

“Plus que quelques jours avant le 1e match officiel. Nous faisons tout pour être prêts, mais le sera-t-on totalement ? Il va peut-être nous manquer une semaine, je ne sais pas encore. Les 2 matches face à la Corée du Sud, en début de préparation, ont un peu perturbé notre programme. Nous n'étions pas prêts et malgré cela, nous avons préparé ces 2 matches sérieusement pour ne pas être ridicules face à une brillante sélection. Mais du coup en préparant le match, tu sautes une étape dans ta préparation.

D’habitude, je fais en sorte de débuter la préparation avec des matches face à des équipes de niveau inférieur (N1, D2F), et on monte en puissance au fur et à mesure. Il se trouve que la Corée du Sud était en stage dans la région, nous ne pouvions refuser de les jouer. Cela ne se fait pas. C'est une très belle sélection. C'est juste que cela n'est pas forcément tombé au meilleur moment. Mais bon, avec la Femina Hand Cup, nous finissons bien. Nous sommes partis sur Marseille 3 jours avant le début du tournoi, le mardi, pour aborder cette avant-dernière semaine comme un stage.

10377147_527581727341938_8663241133872522499_n

Les Ciel et Marine, Sandor Rac (à droite) et son adjoint Marko Ivanovic (à gauche) (©HAC). 

“Je sens beaucoup de volonté dans ce groupe. Par exemple en amical, nous avons gagné 3 de nos derniers matches d’un but (HAC 20-19 Dijon, HAC 20-19 Nice, Brest 21-22 HAC, ndlr). L'équipe a du caractère. Il y a encore beaucoup de pertes de balles mais je sens vraiment une grande force de caractère, chose importante à mes yeux. En fin de match, les filles sont toujours là, elles veulent gagner, même en amical. Elles ne lâchent rien. Il y a égalité, le résultat pourrait être le nul, et elles se battent pour arracher la victoire dans les dernières secondes. Quand tu vois cette attitude en match amical, psychologiquement, c’est encourageant pour la suite.

“J’ai été très bien accueilli. Pour tout le monde, c’est une situation nouvelle, il faut le temps de se connaître. Je pense que le 1er contact est bien passé. Au début du mois d'août, nous avons passé une journée entre supporters, joueuses, dirigeants, autour d’un barbecue, pétanque, foot. Ce sont des supporters très proches de leur équipe. La 1ère bonne surprise, c'était pour nos matches face à la Corée. Nous jouions à 30-40 minutes de route du Havre, et ils sont venus. C'est un public fidèle, cela donne envie de faire de belles choses. 

“Le championnat 2014-2015 sera très, très serré. Tous les entraîneurs doivent vous le dire ? Cela va se jouer sur de petits détails. Contrairement aux années passées, ce ne sont pas 1 ou 2 équipes qui vont dominer la LFH. Aujourd’hui, tout le monde peut gagner contre tout le monde. C’est une saison très intéressante à suivre, je pense.

Laurisa Landre LFH HAC Laurisa Landre, élue meilleure pivot LFH les 2 dernières saisons lors de la Nuit du Handball.

“Nos objectifs avec Le Havre, pour être honnête, je n’en n’ai même pas parlé avec les joueuses. Nous allons donner notre maximum le 1er, le 2è, 3è match et ainsi de suite. Après, que va-t-il se passer ? Je ne sais pas. Nous aviserons le moment venu. Je sais mon équipe capable de gagner face à n’importe quelle autre équipe. Mais pour cela, nous devons très bien jouer.

Il y a de grosses équipes, qui parviennent à gagner même lorsqu’elles jouent mal. Nous ne pouvons nous le permettre. Nous, pour gagner, on sait qu’il faudra être au maximum de nos capacités, pas à 50, 60%.

“Un mot sur nos recrues. Il y a Koumba Cissé. Jusqu’à maintenant, je suis plus que satisfait par cette joueuse. Elle a un rôle très important, c’est une fille très généreuse, elle travaille à fond à l’entraînement. Sur les 3 matches où nous gagnons d’un but, c’est elle qui marque à chaque fois le dernier but. 

C’est la seule que j’ai utilisée un peu plus que les autres pour l’instant, car au poste d’arrière, nous avons un peu manqué de rotation. Ana De Sousa était un peu blessée et Ramune Pekarskyte a eu une sinusite. Ce qui fait qu’elle a un peu plus joué.

Koumba CIssé France LFH
L'internationale française Koumba Cissé arrive en provenance de Fleury Loiret.  

“L’internationale islandaise Ramune Pekarskyte a connu quelques difficultés sur les 2 premiers matches face à la Corée du Sud, ce n’était pas un jeu pour elle (défense étagée) mais durant la Femina Hand Cup, je l’ai vue monter en puissance.

“Martina Curkovic est une jeune Croate dont je suis assez satisfait pour l'instant. Elle est très combative et sera utile au groupe.

Katarina Stosic, une jeune Serbe (18 ans), arrière gauche, a rejoint le centre de formation. Elle nous a rejoints après avoir disputé les Championnats du monde cadettes et juniors (elle est surclassée en équipe de Serbie Juniors). Elle n'a eu qu'une seule semaine de vacances. Elle était très en forme à son arrivée, puis sa cheville a un peu lâché, mais elle sera dans le groupe, elle doit rentrer doucement en équipe 1.

“Notre force, ce sera avant tout la combativité. Dans le style de jeu, j’aime les attaques rapides, j’essaie de mettre cela en place, il y e encore beaucoup de pertes de balles, on verra par la suite. 

“Nous nous déplaçons vendredi à Toulon St-Cyr. C’est très important de bien commencer, psychologiquement. Ensuite nous recevons Nice, l’une des plus belles équipes de ce championnat. Nous les avons gagnés face à Plan-de-Cuques mais leur effectif n'était pas complet. Elles ont gagné le tournoi de Schmelz (All.), ce qui prouve leur qualité.

Classement final 2013-2014 - 3ème

1er match. Samedi 5 septembre (20h). Toulon St-Cyr - HAC Handball 

Transferts

Arrivées (avec clubs)

Sandor Rac (entraineur, Metz), Ramune Pekarskyte (Levanger, Dan.), Koumba Cissé (Fleury Loiret), Martina Curkovic (Liones Samobor, Cro.)
Départs (avec clubs)

Aurélien Duraffourg (Achenheim, N1), Jasna Toskovic (Roman, Rou.), Gina Lorentsen (Bietigheim, All.), Jovana Stoiljkovic (Nantes), Maëlle Tracol (Octeville/Mer, D2F)

Fiche

HAVRE ATHLETIC CLUB HANDBALL
Création. 1972
Salle. Docks Oceane (Le Havre)
Président. Benoît Guillous
Entraîneur. Sandor Rac
Site Internet. www.hachandball.fr
Page Facebook HAC Handball / Twitter @Hac_ Handball

Rendez-vous demain avec la présentation d'Issy Paris, avec Pablo Morel

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q