Brèves

Actualités

T + T -

ISSY PARIS : Les héritières

24/04/2012

Fortes de leur succès en terre varoise samedi dernier (1/2 finale aller), les filles du Issy Paris Hand confirment leur statut de leader de la saison régulière. Découvrez dans le deuxième épisode de la série consacrée aux play-offs, le portrait d’une troupe ambitieuse et prometteuse.? LE CV : Les temps modernes Issy Paris Hand, créé […]

Fortes de leur succès en terre varoise samedi dernier (1/2 finale aller), les filles du Issy Paris Hand confirment leur statut de leader de la saison régulière. Découvrez dans le deuxième épisode de la série consacrée aux play-offs, le portrait d'une troupe ambitieuse et prometteuse.? LE CV : Les temps modernes Issy Paris Hand, créé en 1999, est l'un des plus jeunes clubs de la Ligue. Pourtant, la formation parisienne a déjà connu des heures de gloire au cours des cinq dernières années. Sans jamais remporter de titre, la troupe francilienne s'était pourtant illustrée dès 2007, lors de sa première apparition en D1, en terminant 6ème du championnat. Sa progression est constante jusqu'à cette rétrogradation administrative en 2009. Un mauvais souvenir, rapidement gommé par le titre de champions de deuxième division et la remontée expresse en LFH. La 8ème place au terme de l'exercice 2010/2011 ne peut être considérée comme un échec. D'autant que le groupe parisien est composé de joueuses de grandes qualités. Mariama Signaté, Amélie Goudjo et bien sûr Angélique Spincer, fidèle parmi les fidèles… Le Issy Paris Hand a surtout façonné des joueuses qui font aujourd'hui la renommée de l'équipe de France. On pense à Allison Pineau, Cléopâtre Darleux, Siraba Dembélé ou Audrey Deroin, toutes passées à un moment clé de leur carrière par Issy-les-Moulineaux. Il n'est donc guère surprenant que, sous la coupe du talentueux technicien Arnaud Gandais, l'héritage de cette Histoire neuve mais riche, positionne désormais la formation dans les hautes sphères de l'élite. LA JOUEUSE : Pessoa, gardienne du temple? Mayssa Pessoa de Oliveira a rapidement porté une lourde responsabilité sur ses épaules au cours de la saison. Après deux mois de championnat, la portière brésilienne, débarquée de l'Arvor29 en septembre, s'est retrouvée orpheline de sa comparse Armelle Attingré, blessée pendant le Mondial au Brésil. La gardienne n'a pas failli à sa tâche. Plus belle preuve de ses qualités, sa prestation face au Metz Handball, lors de la 18ème journée de la saison régulière. Issy Paris s'imposait alors de cinq longueurs (24-19) et s'assurait alors la première place au classement et un billet direct pour les demi-finales des play-offs. Pessoa achevait la rencontre avec 44% d'arrêts au compteur. Face à Toulon, samedi, lors de la demi-finale aller des play-offs, la portière a encore fait montre de son efficacité. Elle est un des atouts majeurs de la troupe parisienne. L’ÉPREUVE : Les bobos à répétition? C'est évidemment le lot de tout collectif. Le Issy Paris Hand n'a pas échappé aux blessures cette saison. Et, comme pour Metz ou Toulon Saint-Cyr, le retour du Championnat du Monde au Brésil s'est avéré une période délicate à gérer. En décembre, Mariama Signaté, touchée à l'oeil, et Armelle Attingré, ne pouvait plus remplir leur fonction. Aussi, Goudjo et Spincer avaient sérieusement besoin de souffler. La Coupe de la Ligue n'aura été qu'un épisode à oublier (Issy Paris, très amoindri, est éliminé dès les quarts de finale). Une impasse qui aura permis au groupe de souffler pour mieux repartir de l'avant. Enfin, la première place de la saison régulière offrait également plusieurs semaines de répit… Avant la dernière ligne droite, qui se présente sous les meilleurs auspices pour les Parisiennes. LA PERF’ : En pôle position Même si le résultat en lui même ne garantit aucune récompense, terminer la saison régulière à la première place, devant des ténors comme Metz ou l'Arvor29, n'a rien d'anodin. Surtout quand cette première place est acquise à la faveur d'une victoire indiscutable sur les championnes de France en titre. LE CONTEXTE : Transformer l'essai? Soixante minutes séparent encore les filles du Issy Paris Hand d'une finale de championnat de France. En s'imposant de quatre longueurs (26-22) à Toulon Saint-Cyr, Amélie Goudjo et ses coéquipières ont pris une belle option sur la route du titre. D'autant plus que personne n'est parvenu, au cours de la saison régulière, à les dompter à domicile. Après une année riches en satisfactions, l'heure est donc venue de donner encore plus de relief au parcours sportif, en validant son billet pour la finale des play-offs et asseoir ainsi définitivement sa place parmi les ténors de l'élite hexagonale. Demi-finale retour des play-offs? Dimanche 29 avril – 16h30 heures en streaming sur le site de la LFH? Issy Paris/ Toulon Saint-Cyr??* Retrouvez jeudi le troisième épisode de votre série consacré à l'Arvor29 Pays de Brest.
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q