Brèves

Actualités

T + T -

ITW – Alizée Frécon : « Nous sommes plus attendues cette saison… »

14/09/2018

Troisième à l'issue de la saison 2017-18, Besançon réalise un bon début d'exercice 2018-19, avec trois victoires en quatre matchs. Entretien avec Alizée Frécon, avant le choc à venir ce dimanche entre Nice et l'ESBF dans le cadre de la J05.

Frecon_alizee_01_Pillaud

Alizée Frécon (Besançon) : 

Besançon réalise un bon début de saison avec trois succès pour une seule défaite en quatre journées. Comment avez-vous vécu le revers concédé à domicile contre Paris (23-32) ? 

Ca a été une petite piqure de rappel, et je pense aussi que c’est pour ça que nous avons réalisé un gros match à Nantes. Maintenant si nous voulons jouer dans le haut du tableau cette saison, avec toutes les équipes qui se sont renforcées, il va falloir éviter de passer au travers comme ça a été le cas sur ce duel. Contre Paris, en plus du résultat, nous avons baissé la tête, et ce n’est pas notre visage habituel, ça ne nous ressemble pas. Ca a été un vrai coup dur, et cette expérience difficile nous a servi de leçon pour le match à Nantes. 

 

Justement contre Nantes, vous avez livré un match référence, face à un concurrent direct. Cette belle réaction a fait du bien au mental ? 

Contre Nantes, nous avons vécu un match à l’opposé de celui contre Paris. A Nantes, nous avions la main sur le match, contrairement à notre défaite contre Paris ou nous avons été dominées dans tous les secteurs. Souvent après un non-match, on veut rejouer rapidement pour passer à autre chose, pour faire passer la pilule le plus rapidement possible, et ça c’est bien déroulé pour nous donc tant mieux. 

 

Comment se déroule l’intégration des nouvelles joueuses au sein de votre collectif, qui n’avait pas bouger depuis plusieurs saisons ? 

Cela faisait trois ans que nous avions le même groupe, et c’est la première fois que de nouvelles joueuses ont intégré l’effectif. Il y a de petits réglages à faire, comme pour toutes les équipes, mais la dynamique est bonne. 

 

Frecon-Besançon

 

Face à St Amand les Eaux, vous avez réalisé une prestation autoritaire, qui vous a permis de signer un net succès… 

Nous sortions d’un match difficile à domicile contre Paris, et nous n’avions pas encore gagné devant notre public. En plus de cela, nous travaillons depuis plusieurs saisons sur une problématique : qu’est-ce qui nous manque pour rivaliser avec les très grosses équipes du championnat ? C’est une stabilité, la capacité à tuer certains matchs. Nous avons toujours eu du mal à faire ça, et c’est vrai que contre St Amand nous avons montré que nous progressons sur ces points. Ces matchs, nous arrivons enfin à les gagner avec maitrise, et c’est une bonne chose. 

 

Vous vous préparez à jouer deux matchs importants en championnat avant la trêve internationale, contre Nice et le Fleury Loiret. Comment abordez-vous ces échéances ? 

Clairement, les deux matchs qui arrivent avant la trêve internationale sont très importants. Face à des concurrents directs, nous allons pouvoir nous tester, évaluer notre niveau et montrer de quoi nous sommes capables. J’espère que les matchs du début de saison vont nous servir contre Nice et Fleury, car en ce début d’exercice le plus important est d’engranger le maximum de points. Deux gros matchs en perspective, et nous sommes déjà très concentrées avant d’avoir une petite coupure avec la trêve internationale. 

 

Est-ce-que vous arrivez déjà à vous projeter sur votre entrée en lice en Coupe EHF, programmée au début du mois d’octobre ? 

Nous avons un gros mois de septembre qui physiquement est éprouvant. La rentrée en Coupe EHF se fera au mois d’octobre, et ce sera pour la plupart d’entre nous notre deuxième campagne européenne. Maintenant je dois avouer que nous prenons les matchs les uns après les autres en ce moment. Nous n’avons pas encore parler de la Coupe d’Europe, et nous donnons la priorité au championnat dans une période très dense avec des matchs tous les trois jours. Le principal objectif est de faire grandir le groupe, en prenant le maximum de points en LFH.

 

La saison dernière, Besançon s’est hissé sur le podium en terminant à la troisième place. Comment gérez-vous votre statut ? 

Notre statut a changé et nous travaillons sur ce facteur à l’entraînement. Avec les filles qui sont dans le groupe depuis un moment, nous avons vécu la D2F, des galères en D1F, et aujourd’hui assumer un rôle, ce n’est pas évident. Nous sommes plus attendues, et nous devons progresser sur la gestion de nos matchs, parvenir à gagner en stabilité. 

Le programme de la J05 : 

Programme-LFH-J05

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92HBC St Amand Les Eaux Porte Du HainautToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    Logo_de_la_Française_des_jeux.svglaposte_blancbeIN_SPORTS_Logo_POSM_CMYK_2017FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q