Actualités

T + T -

ITW – Allison Pineau : « Contre Nantes, ce n’est jamais simple… »

11/09/2018

Auteur d'un excellent début de saison avec trois succès en trois matchs, le Brest Bretagne se prépare à accueillir Nantes ce mercredi, dans le cadre de la quatrième journée de la LFH. Un derby de l'Ouest très attendu, qui sera à suivre en direct sur beIN SPORTS 3 à partir de 20H30. Découvrez les réactions d'Allison Pineau avant ce rendez-vous qui s'annonce animé.

Pineau-Brest

(photo : Bertrand Delhomme)

Allison Pineau (Brest Bretagne) : 

Face au Paris 92, vous avez réalisé un excellent début de match, qui vous a permis de prendre un avantage conséquent. C’était le plan ?

Nous avons toujours eu du mal contre cette équipe de Paris, mais sur ce match nous sommes bien entrées dans notre sujet. Un peu à l’image de nos prestations du début de saison contre Bourg de Péage et Dijon, il y a une volonté de mettre du rythme, et surtout de progresser match après match. Finalement ce n’est pas forcément le score qui compte, mais la copie que nous avons rendu. Maintenant il ne faut pas se leurrer. Plus on avance, plus les matchs difficiles arrivent, et on sait déjà que mercredi contre Nantes ça va être une autre histoire. 

 

Justement, comment abordez-vous ce premier derby de la saison contre Nantes, qui reste sur deux défaites de rang en championnat. 

On a l’habitude avec Nantes, ce n’est jamais simple. Même si les derniers résultats contre elles ont été positifs, ce sont toujours des matchs difficiles à jouer. Elles restent sur deux défaites en championnat, et forcément elles vont vouloir réagir, qui plus est à Brest, dans le derby. Nantes a un projet qui monte, ils vont vouloir montrer les muscles, à nous de bien nous préparer pour ce rendez-vous. On va laisser nos dernières performances derrières nous, pour nous focaliser sur ce derby important. 

 

Ana Gros, Isabelle Gullden… votre base arrière a évolué à l’inter-saison. Pourtant les affinités semblent déjà bien en place. 

Pour l’instant ça se passe bien, mais nous verrons lors des matchs difficiles comment nous allons réagir collectivement. C’est facile de parler lorsque tout va bien et que les matchs tournent largement en notre faveur. Il faudra voir comment nous allons réagir dans l’adversité, face à des équipes qui vont nous poser des problèmes sur nos points forts. Nous avons une volonté d’avancer un peu plus à chaque fois, de rester vigilantes. On peut toujours faire mieux, c’est ce qui compte dans le fond. 

 

Entre le championnat et un stage en sélection à la fin du mois, le début de saison est très chargé avant le début de la Ligue des Champions en octobre. Comment faut-il gérer cette période importante ? 

Il faut garder le rythme, progresser. Notre équipe a évolué cet été, le niveau des matchs monte crescendo, et nous allons pouvoir nous évaluer semaine après semaine. En se rapprochant de notre premier match en Ligue des Champions, il va vraiment falloir monter en puissance. Il faut préserver les organismes, et nous avons l’avantage d’avoir un collectif étoffé et de qualité, qui permet des rotations. Il faut continuer à jouer sur ça, et s’appuyer sur nos forces pour faire une belle campagne européenne. 

 

Programme-LFH-EURO

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball