Brèves

Actualités

T + T -

ITW – Béatrice Edwige : « Je ne pouvais pas espérer mieux »

24/10/2016

Arrivée à l'intersaison au Metz Handball, Béatrice Edwige s'est rapidement intégrée au sein de son nouveau club, en s'imposant naturellement comme une leader dans le secteur défensif des Dragonnes. A 28 ans, la médaillée d'argent aux Jeux Olympiques de Rio s'impose comme l'une des meilleures n°3 défensives du handball européen, comme elle a pu le démontrer avec les Bleues, et lors des deux premiers matchs des Messines en Ligue des Champions. Entretien avec Béatrice Edwige avant le choc de ce mercredi face au Brest Bretagne Handball (20H aux Arènes).

Edwige-Metz

Béatrice Edwige s'impose déjà comme une pièce importante du dispositif défensif du Metz Handball.

 

Béatrice Edwige (pivot du Metz Handball) 

Vous sortez d’une prestation pleine en Ligue des Champions face à Thüringer (victoire 25-18). On imagine qu’il y a beaucoup de satisfaction après cette première victoire en Ligue des Champions. 

Nous sommes très contentes de ce résultat décroché contre Thüringer. Nous étions déçues après notre performance contre Buducnost, et nous avions à coeur de montrer un autre visage et de nous rassurer lors de cette deuxième rencontre en Ligue des Champions. il ne faut pas que cette rencontre ne soit qu’un simple coup d’éclat. Il faut continuer sur cette dynamique, et confirmer lors de notre prochain match en Norvège. C’est important pour le moral, et on espère que cela va durer. Nous avons offert une belle victoire à notre public, et nous avons confirmé nos belles performances réalisées en championnat. Nous avons une équipe avec peu d’expérience dans cette compétition, mais nous avons démontré que nous avions le niveau pour performer en Ligue des Champions. 

 

Comme en championnat, le collectif a joué un rôle prépondérant dans ce succès, notamment dans le secteur défensif…  

Nous avons de grosses individualités au sein du collectif comme Ana Gros, Xenia Smits etc. Mais c’est important de montrer que nous ne sommes pas qu’une équipe offensive, et que défensivement nous pouvons être vraiment solides. Nous sommes capables de proposer plusieurs types de défenses comme nous l’avons démontré contre Thüringer, et c’est une arme importante. Nous avons un collectif très homogène, et je pense que ça va être notre force pour cette saison. Il faut continuer à travailler sérieusement, et il n’y a pas de raisons pour que ça ne marche pas. 

 

Vous allez enchainer avec un deuxième choc consécutif aux Arènes avec la réception du Brest Bretagne Handball. Comment abordez-vous ce rendez-vous ? 

Nous abordons cette rencontre contre Brest comme un match important, mais je pense qu’il ne faut pas en faire « plus » que nécessaire. Nous jouons l’une des grosses écuries du championnat, mais nous allons préparer ce match comme nous l’avons fait pour les autres. Nous n’avons pas eu trois semaines pour nous préparer, nous n’avons pas fait d’impasse contre une autre équipe pour préparer ce duel, et nous allons aborder cette rencontre avec toute la détermination qui nous a accompagné depuis le début de la saison. 

 

Quelle va être la clé de ce choc ? 

Nous avons conscience que c’est un match à enjeux, important pour les supporters après l’épisode de la saison dernière en Coupe de France, mais je pense qu’il faut éviter de nous mettre trop de pression avant ce rendez-vous. Nous nous sommes mises une grosse pression avant le match à Buducnost, et cela nous a fait défaut. Brest est un match important certes, mais nous n’allons pas en faire des tonnes. Le BBH s’est qualifié pour le 3ème tour de la Coupe EHF, c’est une équipe qui a le niveau européen, et ça va forcément être un gros match. La saison est encore longue, avec un système de playoffs, et quelque soit le résultat de mercredi il ne faudra pas tirer de conclusions hâtives. 

 

Vous semblez déjà bien intégrée au sein du collectif messin. Quel premier bilan tirez-vous de vos débuts avec le Metz Handball ? 

Ce serait fou de ma part de dire que ça ne se passe pas bien ! Je me suis très bien intégrée au sein du groupe, les filles ont été vraiment très bien avec moi depuis le début. Et puis nous réalisons un très bon début de saison en championnat avec quatre victoire en quatre match, une première victoire en Ligue des Champions dès la deuxième journée. Je ne pouvais pas espérer mieux, je me sens bien dans la ville, les gens sont très accueillants, avec Manu (Emmanuel Mayonnade) ça se passe bien, donc pour l’instant le bilan est très positif, et je continue à surfer sur la vague des Jeux Olympiques. J’espère que je pourrai dire la même chose après le match contre Brest (sourire).

Le programme de la J06 : 

PROGRAMME-J06-2

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Toulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    Logo_de_la_Française_des_jeux.svglogoLP_Q Select logo_star_black_CMYK (2) LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01FFHB_LOGO_V_FD_BL_Q