Actualités

T + T -

ITW – Coralie Lassource : « Je suis contente de pouvoir aider l’équipe »

09/12/2021

Performante depuis le début du Mondial avec l'équipe de France, Coralie Lassource savoure une parenthèse internationale qui fait du bien après un début de saison mitigé avec le Brest Bretagne Handball.

Coralie Lassource France

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Performante depuis le début du Mondial avec l'équipe de France, Coralie Lassource savoure une parenthèse internationale qui fait du bien après un début de saison mitigé avec le Brest Bretagne Handball. "Nous sortons d'une saison remarquable avec Brest, et nous sommes passées d'une année de folie à une année de transition. Quand on a vécu une année aussi incroyable, c'est difficile d'être dans notre situation actuelle. Mais il faut prendre un peu de hauteur, nous avons des blessées, l'encadrement a changé, et il faut forcément un temps d'adaptation." commentait la Brestoise qui porte le brassard de capitaine avec la sélection depuis les Jeux Olympiques de Tokyo. Très expressive sur le terrain depuis le début du Mondial, la Francilienne se lâche, et assume avec réussite ses responsabilités, à l'image de sa prestation de haut vol réalisé face au Monténégro, "Coralie a été très solide, sur un secteur que nous avions ciblé. Sa tranquillité par le fait qu'aujourd'hui elle a franchi un cap à Brest et en équipe de France, nous a bien aidé sur ce match face au Monténégro. Elle a été une très bonne capitaine, elle a rassuré ses partenaires." analysait Olivier Krulmbholz au lendemain du troisième succès tricolore. "Pour les filles qui étaient présentes aux Jeux Olympiques, ça n'a pas été évident d'enchainer avec cette compétition. Mais si nous sommes là, ce n'est pas pour perdre notre temps. J'ai envie d'aller au bout de ce Mondial. Je ne m'exprime peut être pas autant en club, surtout cette année, mais cette aventure en Espagne est une parenthèse pour moi, et j'arrive à m'exprimer, à prendre du plaisir. Le plaisir est une notion importante dans cette équipe de France. Quand tu regardes les filles les bras levés avec le sourire, ça te donne un regain d'énergie. On avance ensemble et c'est trop bien". lâchait une Coralie Lassource enthousiaste. 

 

Coralie Lassource France

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Arrivée à Brest en 2019 après deux saisons passées en Hongrie sous les couleurs de Erd, Coralie Lassource a passé un cap depuis son retour en France, comme l'évoquait Olivier Krumbholz. Plus sereine, sûre de ses forces, la joueuse de 29 ans a gagné en stabilité, et parvient aujourd'hui à canaliser ses émotions, chose qui était compliquée au début de sa carrière professionnelle à Issy Paris. "Au début j'étais très accès sur les résultats, trop nerveuse, et la moindre défaite avait un gros impact sur moi, j'en voulais à la terre entière. Mais ça reste du sport et aujourd'hui je prends beaucoup plus de recul. C'est un sport collectif, et même si les performances individuelles comptent beaucoup, on ne peut rien faire tout toute seule, encore plus quand on joue à l'aile. Le plus important est d'être performante pour l'équipe, le reste ne dépend pas que de moi. J'ai gagné en maturité, et je me sens beaucoup plus relâché." confiait l'intéressée. Une évolution qui se traduit par des performances remarquée avec les Bleues. Après des Jeux Olympiques réussis et une médaille d'or à la clé, la Brestoise s'impose comme une valeur sûre dans le clan tricolore depuis le début du Mondial Espagnol. "Je ne veut pas me porter malchance, mais je réalise certainement mon meilleur début de compétition avec l'équipe de France. Je suis fière de cela, et je parviens à faire ce que je réalise avec Brest ici avec la sélection. Ce n'est pas facile, et je suis contente de pouvoir aider l'équipe. Mon retour en sélection, le capitanat, mon rôle dans l'équipe... les choses ont beaucoup évolué pour moi depuis l'Euro 2020 et j'ai dû m'adapter. Aujourd'hui je me suis appropriée tous ces changements, et j'arrive à être moi-même. Je suis même épatée de me voir comme ça." avouait la joueuse du BBH. 

 

Coralie Lassource France

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Avec trois victoires au compteur au tour préliminaire du Mondial, l'équipe de France a fait le plein pour le tour principal, qui débute ce jeudi pour les Bleues face à la Pologne (20h30, beIN Sports). Un adversaire coriace, qui compte dans ses rangs plusieurs joueuses de la Ligue Butagaz Énergie, dont Monika Kobilynska, partenaire de Coralie Lassource à Brest. "Nous n'avons pas eu un premier tour facile, avec des adversaires de qualité. Et nous sommes prêtes à débuter ce tour principal qui s'annonce intense. Je connais très bien Monika, elle nous connait très bien aussi (rires). Ça a du bon et du moins bon, mais pour moi le contexte international est différent de celui en club.". Face à des Polonaises qui se retrouve dans l'obligation de s'imposer suite à leurs deux défaites concédées au premier tour, les Bleues se préparent à un gros combat ce jeudi 9 décembre au Palais des Sports de Granollers. 

 

INFO-LBE-EURO

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball