Actualités

T + T -

ITW – Julie Le Blévec : « Un honneur d’avoir pu participer à cette aventure »

09/02/2022

Joueuse du Fleury Loiret Handball, Julie Le Blévec (21 ans) a rejoint cette année le prestigieux jury du concours national d'écriture Portez Haut les Couleurs organisé par la LFH avec Butagaz et Short Édition.

leblevec-fleury

(photo : N. Devaux)

 

Joueuse du Fleury Loiret Handball, Julie Le Blévec (21 ans) a rejoint cette année le prestigieux jury du concours national d'écriture Portez Haut les Couleurs organisé par la LFH avec Butagaz et Short Édition. Une troisième édition sur le thème de "l'engagement" qui a mobilisé de nombreux adeptes de la littérature, qui ont soumis leurs oeuvres aux votes du jury et du public. La jeune joueuse du FLHB est revenue pour nous sur cette expérience enrichissante, alors que le palmarès de cette troisième édition sera dévoilé ce jeudi 10 février à 17h. 

 

Comment as-tu vécu cette première expérience au sein du jury du concours d'écriture Portez Haut les Couleurs ? 

Ça a été assez impressionnant de me retrouver dans ce jury, avec des personnalités comme Nikola Karabatic et Roxana Maracineanu, la Ministre des Sports. Je ne m'attendais pas du tout à faire partie de cette aventure, et quand le club me l'a proposé, j'ai été très excitée à l'idée de faire partie de ce jury. Les débats au sein du jury étaient très intéressants. Chacun a pu donner son avis sur ses textes préférés, et puis nous avons échangé et débattu sur nos idées. La décision pour le "Prix du Jury" a été collective, et j'ai beaucoup apprécié ce temps d'échange. C'est juste un honneur d'avoir pu participer à cette aventure, avec des personnes comme ça. Être écoutée et pouvoir faire entendez sa voix, c'est un superbe exercice pour se donner de la confiance. 

 

Quelle relation as-tu avec la littérature ? 

J'ai toujours aimé les matières littéraires quand j'étais à l'école. J'aime écrire, et c'est quelque chose que j'aimerai faire plus tard quand j'aurai plus de temps. J'ai découvert le concours l'année dernière quand j'étais à Metz, et j'avais rédigé une nouvelle pour représenter le club. Je trouvais l'idée de mêler le sport à la littérature très intéressante. 

 

Le thème de cette année est "l'engagement". Un mot sur cette thématique qui a animé cette édition du concours... 

L'engagement est quelque chose d'important pour un sportif sur le terrain, mais je trouve que c'est encore plus important de manière générale, dans la vie de tous les jours. Toutes les actions qui sont menées en dehors peuvent beaucoup apporter à notre discipline, au sport féminin dans son ensemble. J'ai pu côtoyer à Metz des femmes engagées dans des associations comme Astride N'Gouan et Méline Nocandy. Je trouve cela très respectable, et c'est super d'utiliser son image pour défendre des causes. 

 

[Votez pour les textes en lice ici]

Portez Haut les couleurs

 

Quel regard as-tu sur ce concours, qui mêle sport et littérature, deux univers qui n'ont pas pour habitude de se côtoyer...  

Je trouve ça très bien de mêler la littérature et le sport. Quand j'étais petite et que je regardais les matchs de handball à la télévision, j'étais fan des sportives. Mais ce sont avant tout des personnes, et une personne a toujours 1000 intérêts. Pouvoir échanger avec des personnes qui ont cette passion commune pour la littérature, c'est très enrichissant et c'est une belle opportunité. 

 

Le Blevec Fleury

(photo : N.Devaux)

 

Tu joues cette année ta première saison en tant que joueuse professionnelle sous les couleurs de Fleury. Comment se déroule cette saison ? 

J'ai accumulé des connaissances et des outils pendant mes années passées au centre de formation à Metz, et je peux utiliser tout cela cette saison avec Fleury. La saison n'est pas facile, mais c'est une expérience très enrichissante. On se retrouve confronté à un contexte difficile, qui me fait grandir rapidement. C'est ma première saison en tant que professionnelle dans l'élite, dans un club que je regardais à la télévision quand j'étais petite, et j'ai envie de tout donner pour aider l'équipe. Il y a beaucoup de gens derrière nous, c'est un club historique, et nous n'avons pas le droit de baisser la tête. 

 

Tu es prêtée à Fleury par Metz cette saison, et tu retourneras dans ton club formateur l'été prochain. On imagine que c'est un beau challenge en perspective pour toi... 

C'est un challenge énorme. J'ai eu la chance d'être formée à Metz après mes belles années passées à L'Union du pays d'Aix Bouc Handball. Une fois qu'on a gouté à cela, on a juste envie de travailler dur pour pouvoir jouer dans cette équipe. J'ai pu côtoyer ce niveau, et on se rend compte de la marche à franchir quand on est une jeune joueuse, pour être à la hauteur. 

 

Pour terminer, est-ce que tu peux nous parler des études que tu suis en parallèle du handball ?  

Je suis en école d'ingénieur sur Metz. Je suis actuellement en troisième année, même si c'est un peu plus compliqué à suivre à distance cette année. Je vais à mon rythme et ça se passe bien pour le moment. J'aime le secteur de la biomécanique, mais je ne sais pas encore dans quel métier je m'orienterai après ma carrière, j'ai encore un peu de temps pour y réfléchir (rires). 

 

 

Les membres du jury : 

  • Nodjialem Myaro, présidente de la LFH, vice-présidente de la FFHandball et ancienne joueuse internationale
  • Nikola Karabatic, handballeur international multimédaillé et joueur du PSG Handball
  • Julie Le Blévec, capitaine du Fleury Loiret Handball et marraine du projet du club
  • Sophia Fehri, joueuse du Chambray Touraine Handball et marraine du projet du club depuis la 1e édition
  • Emmanuel Trivin, Président du groupe Butagaz
  • Fanny Lamacque, éditrice Short Edition

Le programme de la J15 : 

LBE-J15

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Bourgogne Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball