Actualités

T + T -

ITW (Metz) – Bruna De Paula : « Je suis en train de réaliser un rêve »

17/11/2021

Auteur d'un excellent début de saison, le Metz Handball impressionne en Ligue Butagaz Énergie et en Ligue des Champions. Arrivée à l'intersaison, Bruna De Paula n'est pas étrangère aux belles performances réalisées par le club lorrain. L'internationale brésilienne s'est parfaitement acclimatée à son nouvel environnement, et forme un duo de choc avec Méline Nocandy sur la base arrière messine. Nous avons discuté avec la Brésilienne de 25 ans, qui s'est livrée avant les deux duels à venir cette semaine en Ligue des Champions, dernières rencontres de l'année avant la trêve internationale.

Bruna De Paula (Metz Handball)

(photo : Icon Sport)

 

Auteur d'un excellent début de saison, le Metz Handball impressionne en Ligue Butagaz Énergie et en Ligue des Champions. Arrivée à l'intersaison, Bruna De Paula n'est pas étrangère aux belles performances réalisées par le club lorrain. L'internationale brésilienne s'est parfaitement acclimatée à son nouvel environnement, et forme un duo de choc avec Méline Nocandy sur la base arrière messine. Nous avons discuté avec la Brésilienne de 25 ans, qui s'est livrée avant les deux duels à venir cette semaine en Ligue des Champions, dernières rencontres de l'année avant la trêve internationale. 

Bruna De Paula  

Vous allez jouer deux matchs cette semaine en Ligue des Champions contre Moscou (mercredi) et Sävehof (dimanche), qui vont venir clôturer votre première partie de saison avant la trêve internationale. Comment abordez-vous ces deux rencontres ? 

Nous voulons terminer l'année de la meilleure des manières en remportant nos deux derniers matchs en Ligue des Champions. Nous devons prendre le maximum de points pour rester au contact de Györ, qui compte une victoire de plus que nous. Nous savons que le duel de ce soir contre Moscou va être difficile, mais comme toutes les rencontres en Ligue des Champions. Elles viennent en France pour gagner, mais je crois que nous sommes prêtes à les recevoir. Nous allons faire le nécessaire pour l'emporter chez nous, et poursuivre sur notre dynamique. 

 

Vous enchainez les matchs de très haut niveau ces dernières semaines. Est-ce que la fatigue commence à se faire ressentir ? 

Le rythme est soutenu et ce n'est pas toujours facile. Mais quand on est joueuse professionnelle, ce qu'on aime le plus, c'est jouer des matchs. C'est une chance de pouvoir enchainer des rencontres de ce niveau, et nous pouvons y faire face grâce à notre effectif. Nous avons les joueuses pour effectuer des rotations, et chaque fille apporte quelque chose sur le terrain, et cela nous permet de garder un niveau élevé grâce aux rotations. C'est une vraie force pour nous. 

 

Comment s'est déroulée ton intégration à Metz ? 

Nous avons eu récemment une interview avec Manu (ndlr Emmanuel Mayonnade), et j'ai eu cette impression d'être ici depuis plusieurs années. Je me sens chez moi à Metz, et c'est en grande partie grâce aux filles qui m'ont très bien intégrée à mon arrivée. Sur le terrain je fais le maximum pour m'adapter au projet de jeu, à mes nouvelles partenaires, et pour l'instant j'ai l'impression que ça fonctionne bien. 

 

Un mot sur ta relation avec Méline, qui fait des ravages sur le terrain depuis le début de la saison... 

Nous avons une très bonne connexion entre nous sur le terrain. Et je crois que cette relation est naturelle. Sur le terrain nous n'avons pas besoin de nous parler, les choses viennent naturellement, spontanément et c'est certain que tous les entrainements que nous avons fait ensemble ont aidé à ça. Jouer à côté d'une joueuse comme Méline c'est énorme, c'est une très grande joueuse, et quand tu évolues à côté d'une fille comme ça, tout est plus simple. 

 

Chloe Bouquet and Bruna De Paula of Metz Handball during the EHF Women's Champions League match between Metz and Gyori on October 23, 2021 in Metz, France. (Photo by Bertrand Delhomme/Icon Sport) - Chloe BOUQUET - Bruna de PAULA - Metz (France)

(photo : Icon Sport)

 

Tu évolues en Ligue des Champions pour la première fois de ta carrière. Qu'est ce que ça représente pour toi ? 

Jouer la Ligue des Champions était l'un des objectifs de ma carrière. J'ai toujours voulu y aller étape par étape dans ma progression, et après l'expérience de la saison dernière avec Nantes en European League, la suite logique était la Champions League. Je suis venue à Metz pour jouer cette compétition, pour poursuivre ma progression au plus haut niveau. Je suis en train de réaliser un rêve. Le niveau est  plus haut, les matchs plus difficiles, et il faut donner son maximum à chaque rencontre. 

 

Quel est votre objectif cette saison en Ligue des Champions ? 

Nous voulons nous qualifier pour le Final 4, mais le chemin va être long et difficile. Je pense que nous avons une belle équipe, capable d'y arriver, et nous allons tout faire pour atteindre cet objectif. 

 

Tu vas jouer le Mondial 2021 en Espagne avec le Brésil. Une sélection avec qui tu as de plus en plus de responsabilités. 

Des joueuses très expérimentées comme Duda Amorim, Alexandra Do Nascimento ont pris leur retraite avec la sélection, et je me retrouve forcément avec plus de responsabilités. J'ai plus d'expérience aussi, et je vais essayer d'apporter le plus possible au Brésil pendant ce Mondial. Je pense que toutes les joueuses rêvent de représenter leur pays dans une compétition internationale. C'est une chance et un privilège de porter ce maillot, ça représente beaucoup pour moi. 

 

Bruna De Paula of Metz Handball during the EHF Women's Champions League match between Metz and Gyori on October 23, 2021 in Metz, France. (Photo by Bertrand Delhomme/Icon Sport) - Bruna de PAULA - Metz (France)

(photo : Icon Sport)

 

Quel regards est-ce que tu portes sur votre début de saison réalisé avec Metz ? 

Nous sommes sur le bon chemin, et il faut continuer sur cette dynamique. Quand je jouais à Fleury et Nantes, nous voulions faire tomber Metz et Brest, les "gros" du championnat. Nous sommes l'équipe à battre cette saison avec Metz, et toutes les équipes donnent leur maximum pour y parvenir. Il faut répondre présent à chaque rencontre, toutes les équipes de la LBE ont un très bon niveau, et nous ne pouvons pas nous relâcher. 

 

Pour terminer, tu joues en France depuis 2016, tu te sens bien ici ? 

La France est ma deuxième maison, je me sens très bien ici. Je joue dans l'un des championnats les plus forts au Monde, et je ne m'imagine pas en partir pour le moment. Quand je regarde ma progression depuis mon arrivée à Fleury en 2016, j'ai parcouru du chemin, à l'image du championnat qui est de plus en plus relevé. Beaucoup de joueuses veulent venir jouer en LBE, est c'est très enrichissant d'y évoluer. 

 

 

Le programme  

Championnat : 

PROGRAMME-LBE-22 (3)

 

Ligue des Champions et de l'European League : 

Mercredi 17 novembre : 

  • 20h45: Metz vs CSKA Moscou (Eurosport)

Samedi 20 novembre : 

  • 16h: Molde vs Chambray (EHF TV)
  • 18h: Buducnost vs Brest (Eurosport)

Dimanche 21 novembre :

  • 16h: Höörs vs Nantes (EHF TV)
  • 16h: Metz vs Sävehof (Eurosport)
  • 19h: Atletico Guardes vs Besançon (EHF TV)
Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball