Actualités

T + T -

ITW (Toulon) – Stéphane Plantin : « Nous avons une équipe jeune, mais avec beaucoup de talent »

07/09/2021

Arrivé en fin de saison dernière à la tête du Toulon Métropole Var Handball (ex Toulon St-Cyr Var Handball), Stéphane Plantin a assuré le maintien en Ligue Butagaz Énergie de la formation varoise. L'ex-international tricolore a pu profiter de cette arrivée anticipée pour prendre ses marques au sein de l'environnement toulonnais, et aborde l'exercice 2021-22 avec beaucoup d'envie et de détermination.

Stephane PLANTIN head coach of Toulon during the Ligue Butaguaz Energie match between Toulon and Dijon at Palais des Sports Jaureguiberry on April 9, 2021 in Toulon, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Stephane PLANTIN - Palais des sports Jaureguiberry - Toulon (France)

(photo : Icon Sport)

 

Arrivé en fin de saison dernière à la tête du Toulon Métropole Var Handball (ex Toulon St-Cyr Var Handball), Stéphane Plantin a assuré le maintien en Ligue Butagaz Énergie de la formation varoise. L'ex-international tricolore a pu profiter de cette arrivée anticipée pour prendre ses marques au sein de l'environnement toulonnais, et aborde l'exercice 2021-22 avec beaucoup d'envie et de détermination. Champion du Monde en 2001 avec les Bleus, Stéphane Plantin va pouvoir apporter sa riche expérience du très haut niveau au jeune collectif des Rebelles, qui va devoir batailler pour retrouver une place dans la première partie du championnat. Rencontré à l'occasion de la conférence de rentrée de la LFH organisée la semaine dernière à la Maison du Handball, nous avons posé trois questions à l'entraîneur du TMV, qui va débuter la saison par un derby à domicile contre Nice (mercredi à 20h). 

Stéphane Plantin (entraîneur du Toulon Métropole Var Handball) :

Changement de statut, de nom, d'identité, de joueuses... Une nouvelle page s'ouvre à Toulon. Quel regard portez-vous sur cela ? 

Je ne suis peut être pas le seul à le dire, mais nous débutons un nouveau cycle à Toulon. Il y a eu beaucoup de mouvements dans notre équipe à l'intersaison, et nous avons un groupe très jeune. Le club ouvre une nouvelle page de son histoire en passant en société, avec un nouveau nom, une nouvelle identité visuelle... C'est important pour nous de débuter sur des bases saines. Nous avons une équipe jeune, mais avec beaucoup de talent. Il y a des filles très intéressantes, mais nous sommes limités dans nos rotations, le budget ne nous permettant pas d'avoir d'avantage de professionnelles. Je pense que nous pouvons nous faire plaisir, en produisant du jeu, en s'appuyant sur des comportements et un état d'esprit qui reflète notre jeunesse. Il faut en prendre les avantages, en essayant de gommer les inconvénients de ce manque d'expérience. 

 

Quels sont les objectifs du Toulon Métropole Var Handball cette saison en LBE ? 

Retrouver la première partie du championnat est un bel objectif. Nous savons que ça va être difficile, mais si nous terminons à la huitième place, ce sera déjà un beau résultat. Il y a des équipes de grandes qualité dans ce championnat, et le rôle d'un entraîneur est aussi de réussir à faire dépasser le niveau moyen attendu de son équipe. Si nous sommes honnêtes, je pense que nous nous situons dans la seconde partie du classement, mais avec tout le potentiel que nous avons, je suis certain que nous pouvons faire de belles choses en prenant du plaisir. Il y a toujours un premier, un dernier, et il faut éviter la quatorzième place évidemment. Il y a des choses à jouer, mais il ne faut pas trop en demander trop vite, au risque de mettre en difficulté ces jeunes filles. 

 

Après plusieurs années dans le milieu masculin, vous vivez votre première expérience à la tête d'une équipe de la Ligue Butagaz Énergie. Comment se déroule cette transition ? 

Je suis très heureux à Toulon. Mon objectif est de tirer le meilleur de mon équipe, de faire progresser les individus en face de moi. Je ne vois pas de différence entre les garçons et les filles. Il y a des personnalités différentes dans un collectif, et c'est le cas dans toutes les équipes. Il faut arriver à gérer cela, pour tirer le meilleur de son effectif. Les filles ont énormément envie de travailler, avec les mêmes exigences de progression, de résultat que je pouvais retrouver lorsque j'entrainais les garçons. 

Le programme de la J01 : 

LBE-J01

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball