Brèves

Actualités

T + T -

J13. Encore une Première pour Nantes

17/02/2014

Après avoir battu le record d’affluence en LFH, le 1er février, cette victoire au Havre, samedi soir (26-27), a quelque chose d’historique pour le promu Nantes LA qui décroche sa 1ère victoire à l’extérieur en LFH. A l’inverse, Le HAC n’a toujours pas gagné en championnat en 2014, tout comme Nice, défait par Metz (19-28) sur son parquet. Le co-leader Fleury Loiret s’impose largement à Toulon St-Cyr (22-32), même écart pour le 3è Issy Paris face à Besançon (37-27). Nîmes enchaîne une 2è victoire d’affilée face à l’UMB-B.

IMG_1378

La joie des Nantaises qui décrochent leur 1ère victoire à l'extérieur cette saison. Wendy Lawson, bouquet à la main, a été élue Joueuse du match (©Clichés Hand).

Nantes, Première

Au Havre, Nantes décroche sa 3è victoire de la saison, sa toute 1ère à l’extérieur. Ce sont pourtant les Havraises qui entraient le mieux dans la partie, menant 3-0 après 4 minutes de jeu (par Jovana Stoiljkovic, Amandine Tissier, Ana De Sousa).

L’écart allait ensuite osciller entre 4 et 5 buts en faveur des locales jusqu’à la 20è minute (12-7), après quoi les Ciel et Marine restaient totalement muettes jusqu'à la pause. Le temps mort posé par Aurélien Duraffourg (25') n'y faisait rien. Ses joueuses encaissaient un 4-0 avant de rentrer au vestiaire, ce grâce notamment à un doublé de Pauline Coatanea côté nantais.

En 1ère période, les 2 gardiennes réalisaient de belles prestations : 9/20 et 45% d'arrêts pour Mercedes Castellanos (HAC), 8/18 et 44% d'arrêts pour Katarina Tomasevic (Nantes). 

Au retour des vestiaires, Alissa Gomis et Wendy Lawson (élue meilleure joueuse du match) faisaient prendre l’avantage aux Nantaises pour la 1ère fois de la rencontre : 13-12 (32’). Le Havre venait de passer 11 minutes sans marquer.

Les Ciel et Marine reprenaient néanmoins des couleurs par l'intermédiaire de ses cadres Jovana Stoiljkovic, Ana De Sousa (10 buts samedi soir) ou encore Jessica Alonso. Elles infligeaient un 5-0 à leurs adversaires, 17-13 (36’), ce qui obligeait Stéphane Moualek a prendre un temps mort.

Nouvelle montagne russe, entre la 40’ et la 50’ Le Havre ne marquait plus, encaissant un 6-0 qui lui sera, cette fois-ci, fatal. 20-22 en faveur des Nantaises à la 47è minute. Les Roses conservaient leur avance pour l'emporter d'un petit but au final.

Score final 26-27. Cliquez sur le score pour obtenir les statistiques. 

Metz renoue avec la victoire

Après 2 défaites consécutives en Coupe d'Europe (1/8è de finale) et 4 jours avant d'accueillir la Coupe de la Ligue, Metz est allé chercher une précieuse victoire à Nice, qui l’avait éliminé en ¼ de finale de Coupe de France.

Une victoire nette et précise, par 9 buts d'écart, au terme d'un match maîtrisé de bout en bout par les Lorraines. Les joueuses de Sandor Rac prenaient en effet rapidement l'ascendant dans cette rencontre (MT, 9-13) dans laquelle elles comptaient jusqu'à 10 buts d’avance à 3 minutes de la fin (17-27, 57’).

Avec 7 réalisations (7/9), l'internationale française Paule Baudouin s'illustrait tout particulièrement. 

Score final 19-28

L'OGC Nice n'a toujours pas gagné en championnat en 2014. Le Metz HB préserve sa place de leader de LFH avant de rencontrer Nîmes en 1/4 de finale de Coupe de la Ligue, ce jeudi aux Arènes (20h). 

Nina Jericek LFH Nîmes

La capitaine du HBC Nîmes Nina Jericek est la meilleure buteuse de cette 13è journée (12 buts).  

Le HBC Nîmes enchaîne

Les coéquipières de Nina Jericek, 12 buts samedi soir (12/14) enchaînent leur 2è victoire consécutive en championnat et se repositionnent dans la course aux Play-Offs.

Après avoir battu Nice lors de 12è journée (30-26), c’est au tour de l’UMB-B, également l’une des équipes en forme de ce début de saison, de subir le retour en force des Rouges, avec en 2014 les retours de leurs internationales Camille Ayglon (5 buts) et Blandine Dancette (3 buts). 

Les Nîmoises ont souvent mené, jusqu’à compter 5 buts d’avance après 22 minutes (15-10). 17-14 à la pause. Les Girondines n'abdiquaient pas, elles recollaient même au score à la 38è minute (20-20), puis passaient devant (23-24) à la 44è.

Devant près de 1 500 spectateurs au Parnasse. Camille Ayglon et Nina Jericek sonnaient la révolte et faisaient à nouveau course en tête lors des 10 dernières minutes, pour ne plus être rattrapées.

Score final 34-28. 

Le coach de l'UMB-B Emmanuel Mayonnade analysait la rencontre en ces mots sur le site officiel de son club : "En première mi-temps, on a été en grosse souffrance sur le dernier quart d’heure. On est à -5 vers la fin de cette demi-heure et dans un sursaut d’orgueil on revient tranquillement à -3 à la pause. On resserre un petit peu les vis en début de seconde période où tout est un peu plus correct. Mais on manque de compétences pour gérer 2 ou 3 situations délicates. En venant à Nîmes, on venait affronter un mythe de la LFH, un groupe toujours vaillant, qui ne lâche jamais rien. On a manqué de cohérence, on a un peu précipité les choses par moment, elles ne se sont jamais affolées... On perd... Certes on ne perd pas notre position au classement, mais on relance un adversaire direct pour les Play-Offs." 

Fleury_13_Pillaud (Small)

Les Panthères de Fleury n'ont plus perdu depuis le 22 septembre 2013. 

Issy Paris invaincu en 2014

En Coupe d’Europe, Coupe de France et Championnat, Issy Paris est invaincu en 2014 et le reste après sa victoire, ce dimanche, face au 10è de LFH, Besançon.

Suite à une passe décisive de Fanny Chatellet pour Karolina Zalewski-Gardoni, les Lionnes d'Issy Paris menaient 5-2 après 9 minutes de jeu. Le manque de précision au tir, des erreurs dans les transmissions permettaient aux Bisontines de combler petit à petit leurs adversaires et de leur passer devant au tableau d'affichage (14', 6-7). La capitaine Angélique Spincer, la Norvégienne Prenille Wibe par 2 fois permettaient aux locales prendre un peu d'air (9-7, 19').

De l'autre côté, Fanny Chatellet multipliait les parades. 14-11 à la pause.

Les joueuses de Besançon, victorieuses face au Havre il y a 2 semaines, ne lâchaient rien comme à leur habitude. 18-18 (37'), 19-19 (38'), 20-20 (39'). Dans les 20 dernières minutes, le 3è de LFH allait définitivement sortir les griffes et prenait enfin le large de façon significative, portant l'écart final à 10 buts. 

La réaction d'Arnaud Gandais après la rencontre, était celle-ci : “Les filles ont manqué de concentration pendant les 40 premières minutes. Il ne suffit pas d'avoir la volonté de gagner pour réussir. L'avantage avec des joueuses de cet envergure, c'est que lorsqu'elles se sentent menacées, elles élèvent leur niveau de jeu“.

Score final 37-27.

Fleury Loiret, également invaincu en 2014

Comme son futur adversaire en finale de Coupe de France (Issy Paris), Fleury Loiret est invaincu en 2014.

Les Panthères le sont plus précisément depuis le 22 septembre 2013 (34-27 face à Metz lors de la 3è journée). Depuis, rien ne semble vraiment pouvoir arrêter le groupe de Frédéric Bougeant, qui l'emporte samedi par 10 buts d'écart (32-22) face au 4è de LFH, 3 jours après s'être qualifié en finale de Coupe de France. 

Tous les voyants semblent au vert pour le co-leader de LFH, encore engagé dans tous les tableaux et qui affrontera Nantes en 1/4 de finale de Coupe de la Ligue dès ce jeudi du côté de Thionville (18h).

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q