Brèves

Actualités

T + T -

J5. D’attaque !

07/10/2013

Cette 5è journée de LFH est la plus prolifique en buts depuis le début de l'exercice 2013-2014. 331 buts ont été inscrits en 5 matches, à l’issue desquels Metz, Issy Paris, Nice, Nîmes et Fleury Loiret se sont imposés. Le HBC Nîmes ouvre son compteur de victoires. Fleury Loiret, vainqueur au Havre, se repositionne juste derrière Metz, désormais seul leader invaincu.

Charlotte Mordal LFH Issy Paris incroyable

Incroyable performance de Charlotte Mordal, auteure de 15 buts vendredi soir face à Nantes (15/18, 83%). Elle est la meilleure buteuse de cette 5ème journée. 

Issy Paris, toujours invaincu

Cette saison, en 4 matches disputés (le match en retard face à l’UMB-B/J3 est reporté au 17 novembre, ndlr) Issy Paris a toujours marqué plus de 30 buts, sans jamais en encaisser plus de 25 (IPH 31-19 Nice, Nîmes 20-31 IPH, Besançon 23-34 IPH, IPH 37-25 Nantes). 

En s’imposant avec la manière dans son Palais des Sports, le club francilien poursuit son parcours sans faute. Nantes, qui avait accroché Metz, puis Le Havre la semaine dernière, s'incline cette fois de 13 buts (37-25). Le promu n'a toujours pas gagné en LFH. 

Les joueuses d’Arnaud Gandais entraient parfaitement dans leur match. Grâce à des réalisations de Stine Oftedal, Leslie Briemant, Karolina Gardoni, elles menaient 3-0 après 5 minutes de jeu. C’est Maria Bals qui ouvrait la marque pour les Roses  après presque 6 minutes de jeu. Nantes revenait à 2 buts (6-4) après (10') grâce à Jelena Popovic, puis à une longueur des Lionnes grâce à Wendy Lawson (8-7, 15'). 

La suite allait clairement tourner à l’avantage des locales, à l’image du premier triplé de Charlotte Mordal, auteure d’une prestation de haute volée avec 15 buts inscrits (dont 2 triplés). Sa compatriote norvégienne et coéquipière Stine Oftedal brillait elle aussi (6 buts, 6/8). 19-12 (30'), les Lionnes menaient de 7 buts à la pause.

Heureuse et motivée, Amélie Goudjo faisait son grand retour sur les parquets de LFH après 5 mois et demi d'absence. Issy Paris comptait 11 buts d’avance après 37 minutes de jeu, les Nantaises ne pouvaient plus revenir. Surtout qu'en face, Charlotte Mordal continuait de scorer. +13 (40'), Arnaud Gandais donnait du temps de jeu à ses jeunes Lionnes (Fanny Chatellet, Doungou Camara). A l'aile droite, Lesly Briemant, auteure de 7 buts (7/9), confirmait son très bon début de saison. Score final, 37-25. Samedi prochain, Issy Paris se déplace à Fleury Loiret !

Metz, 5 sur 5

Après un vibrant hommage rendu à Patricia Saurina, une minute d’applaudissements également observée sur tous les terrains de LFH et LNH, la rencontre entre Toulon St-Cyr et Metz s’est avérée extrêmement disputée. En direct devant les caméras de Sport+ mercredi soir (match avancé), les Toulonnaises, à l’image de leur jeune arrière droite Dounia Abdourahim (7 buts) ont longtemps tenu tête aux championnes de France en titre.

C’est l’internationale française Paule Baudouin qui ouvrait le score sur penalty après 2 minutes de jeu. Une autre internationale française, Audrey Deroin, lui répondait dans la foulée. Les 2 équipes allaient se rendre la pareille durant toute la 1ère période. Toulon St-Cyr rentrait au vestiaire avec un petit but d’avance, 16-15.

Grâce Zaadi LFH Metz

La Messine Grâce Zaadi (20 ans) et la Toulonnaise Dounia Abdourahim (21 ans) ont brillé mercredi soir, en match avancé de cette 5è journée, sur Sport +. 

Au retour des vestiaires, les 2 équipes faisaient à nouveau jeu égal. 17-17 (35'), 22-22 (45'), et ce sont finalement les Dragonnes qui creusaient un 1er petit écart, grâce à 3 buts inscrits consécutivement (Svetlana Ognjenovic et Grâce Zaadi par 2 fois). 22-24 (48'). Les coéquipières d'Alexandra Bettacchini s'accrochaient sans pour autant revenir à hauteur de leurs adversaires. Score final, 26-30. 

En s'imposant pour la 5ème fois en autant de journées, le Metz HB conforte sa place de leader devant les yeux du sélectionneur de l'équipe de France féminine Alain Portes, ou encore le rugbyman international français du RC Toulon Alexis Palisson. Avec la défaite du Havre, ce dimanche, Metz est désormais seul leader, invaincu dans ce championnat.

A seulement 21 ans, la jeune Varoise Dounia Abdourahim 7 buts (7/13), n’a pas tremblé face aux Championnes de France. Elle termine meilleure buteuse de la rencontre, à égalité avec l'internationale française Paule Baudouoin (Metz). Grâce Zaadi (Metz) et Laura Gaudefroy (Toulon St-Cyr) ont chacune inscrit 6 réalisations.


De son côté, la gardienne tchèque des Dragonnes Barbora Ranikova a repoussé 16 tirs mercredi soir, dans la continuité de son solide début de saison.

Nice, invaincu à domicile

Si les Niçoises n’ont pas encore gagné à l’extérieur, elles font une fois de plus le plein de points à domicile. Après avoir battu Nîmes (J3), elles s’imposent largement face à l’Union Mios Biganos-Bègles. 40-30, un écart de 10 buts, essentiellement creusé en début de 2nde période. 

En effet, entre la 1ère et la 2è période de l'UMB-B, ce fut presque le jour et la nuit. Si les Girondines rentraient au vestiaire avec 2 buts de retard (16-14), les 30 premières minutes s'avéraient très équilibrées, Mios Biganos-Bègles ayant même mené par moments. 

Si Julie Foggea s'est montrée décisive dans ses cages en tout début de partie, c'est au tour de la gardienne niçoise Cécilia Grubbstrom, de montrer tout son talent au retour des vestiaires. Particulièrement inspirée, elle repoussait chaque tentative adverse. Mais de l'autre côté du terrain, Nice marquait, beaucoup, et creusait l'écart, notamment par Maïda Arslanagic, meilleure buteuse de la rencontre avec 9 buts.

L'UMB-B encaissait un 7-0 en 5 minutes, 21-14 (35'). L’Union se désunissait en défense comme en attaque, et ne s'en relevait pas. Score final, 40-30. Les Girondines ont désormais 10 jours pour préparer la rencontre à Besançon, mercredi 16 octobre, diffusée en direct sur Sport+. Les Niçoises, quant à elles, se déplacent à Toulon St-Cyr pour le derby de la Méditerranée (samedi 12 octobre).

Nîmes, d’attaque pour sa 1ère victoire

C’est à Nîmes que l’on a vu le plus de buts (78 au total) durant cette 5è journée. Samedi soir, au Parnasse, le HBC Nîmes a franchi la barre des 40 buts face à Besançon, pour sa 1ère victoire de la saison. L'important est ailleurs, car avec sa 1ère victoire en 5 rencontres, les Rouges ne sont plus lanternes rouges et espèrent enfin avoir lancé leur saison. Score final 42-34 (MT, 20-14). 

Les joueuses de Christophe Chagnard ont mené de bout en bout la partie. Leurs adversaires, amoindries par l'exclusion de Moniki Bancilon après 15 minutes de jeu, ne sont pas parvenues à les neutraliser. Ainsi Camille Comte, confie-t-il : “Tout au long de la rencontre on a rencontré le problème suivant : si on se regroupait pour venir aider sa partenaire, en 3 passes Nîmes trouvait un décalage, si on restait un peu plus isolé, les nîmoises nous battaient en 1 contre 1, avec soit but, penalty et/ou sanction à la clé. On n’a jamais réussi à les neutraliser pour stopper leurs offensives, on a subi. Le rouge de Moniki (Bancilon) arrive vite dans la rencontre et ça a été une arme en moins pour nous sur le reste de la partie“. 

Avec 8 buts (8/11, 73%), l'internationale slovène Nina Jericek est à nouveau la meilleure marqueuse côté nîmois. Avec 7 réalisations (7/10, 70%), Johanna Lombardo, arrive juste derrière. Mais ce soir, c'est bien tout le collectif gardois qui espère avoir lancé sa saison. Avec 9 buts pour Besançon (9/16, 56%), l'arrière droite biélorusse Natalia Vasileuskaya termine meilleure buteuse. 

Fleury Loiret LFH

Les Panthères de Fleury remontent au classement grâce à leur victoire au Havre, dimanche. 

Fleury Loiret, nouveau deuxième !

Grâce à leur victoire aux Docks Océane (31-36, MT 15-17), les Panthères de Fleury reviennent à hauteur du Havre au classement, juste derrière le Metz HB. Les joueuses de Frédéric Bougeant s'imposent en terre normande (31-36, MT 15-17), mettant ainsi fin à la série d'invincibilité des Havraises.

Comme souvent entre les 2 équipes, le duel s'est avéré tendu, très serré. 3-3 après 4 minutes. (3-3, 4'), 4-6 après 8 minutes grâce à Manon Houette, meilleure buteuse dimanche avec 11 buts (11/12), les Havraises n’en restaient pas là. Ainsi par Jovana Stoiljkovic, Julie Dazet, Laurisa Landre, elles infligeaient un 3-0 aux vice-championnes de France. 7-7 au ¼ d’heure de jeu. 10-11 après 20 minutes, Fleury Loiret reprenait l'avantage, sans pour autant tuer le match. 15-17 à la pause. 

Au retour des vestiaires, la recrue du HAC Jasna Toskovic était lancée par Aurélien Duraffourg. Face à Fleury Loiret, l'ancienne Lionne d'Issy Paris disputait ses 1ères minutes officielles sous son nouveau maillot. Une entrée remarquée (6 buts, 6/8). Malgré tout, Fleury creusait un petit écart par Karolina Siodmiak (18-21, 35’). Les Havraises ne lâchaient rien devant leur public. Au contraire, s'en suivait un 5-0 en leur faveur, sous l'impulsion de leurs 2 anciennes blessées Jasna Toskovic et Gina Lorenson. Le Havre mène alors d'un but 22-21 (37’).

Frédéric Bougeant prenait alors un temps mort, après quoi ses joueuses réagissaient, revenaient à égalité par Gnonsiane Niombla (25-25, 41'), puis repassaient devant par Manon Houette (25-26, 42’). Elles gardaient leur avantage jusqu'au terme de la partie, creusant l'écart dans les 10 dernières minutes. Score final, 31-36. Samedi prochain (12 octobre), Fleury Loiret reçoit Issy Paris, et Le HAC se déplace à Metz mercredi 16 octobre (J6). 2 gros chocs en perspective... 

 

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q