Brèves

Actualités

T + T -

J6. Jérémy Roussel : “Je découvre un championnat très relevé“

15/10/2014

A quelques heures du 1er match de LFH 2014-2015 sur Sport+, Metz-Nantes (20h30), l’entraîneur des Dragonnes Jérémy Roussel fait un point sur le début de saison de son équipe, et la suite, intense qui l’attend avec l'entrée en lice en Ligue des Champions, ce samedi.

Jérémy Roussel LFH Metz
Actuel 3è de LFH, le Metz HB enregistre 4 victoires et 1 défaite avant d'affronter Nantes ce soir. 

Jérémy, pour commencer comment allez-vous ?

Ça va plutôt bien. Il est encore un peu tôt pour dresser un 1er bilan, les compétitions sont encore longues. Mais ce que je peux dire, c’est que l’ambiance de travail, ce que dégage l’équipe, sont des choses qui sont pour l’instant plutôt positives.

Que retirez-vous des 5 premiers matches ?

Je pense, avec le recul, que notre défaite à Nîmes (24-18) lors de la 2è journée, nous a été salutaire. Elle nous a rendu service. Je découvre un championnat que je trouve très relevé. C’est le sentiment que j’en avais avant et depuis que j’y suis, je ne peux que confirmer cette impression.

Comment avez-vous géré la trêve (9 internationales Lara Gonzalez, Kristina Liscevic, Ana Gros, Ailly Luciano, Yvette Broch, Paule Baudouin, Nina Kanto, Grâce Zaadi, Laura Glauser), avec le centre de formation ?

“Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser“, alors oui le centre de formation et les pros s’entraînent ensemble, du coup cela permet de créer du lien entre les 2 structures. A ce titre, c’est intéressant. Le groupe répond bien, nous faisons des entrainements de qualité.

Cette période permet aussi de prêter plus d’attention individuellement, à chaque joueuse. Les filles sont réceptives. Donc je retiens cela même si j’aurais aimé aussi profiter de ces quelques jours pour préparer la Ligue des Champions (1er match samedi 18 octobre à Larvik en Norvège).

Il aurait aussi été souhaitable que nos internationales puissent bénéficier de quelques jours de repos. Le calendrier ne le permet pas. Avec l’Euro à la fin de l’année, elles ne s’arrêteront pas jusqu’en décembre.

Roussel_jeremy_06_PillaudFormée au club, Déborah Kpodar (20 ans) fait partie des jeunes Dragonnes qui montent. 

Etes-vous satisfait des jeunes Dragonnes Laura Flippes, Tamara Horacek, Deborah Kpodar, Déborah Dangueuger qui ont intégré le groupe cet été ?

Globalement, tout est plutôt positif, cela mérite d’être réévalué constamment, dans des contextes encore plus durs, mais elles on montré de belles choses. Dans l’état d’esprit, l’exigence de travail, elles répondent présentes.

A partir de ce mercredi (Metz-Nantes, 20h30 sur Sport+) vous allez jouer tous les 3 jours ?

Oui et ce, pendant un mois. Je n’aurai pas d’autre choix que de faire tourner pour certains matches. Je suis surpris par le calendrier, que je trouve problématique. Entre les matches, nous ne nous entraînerons plus vraiment, il faudra récupérer. J’espère, qu’on aura rentabilisé au mieux notre période de préparation, car là, nous allons enchaîner.

Pour les internationales, il y a beaucoup de sollicitations, peu de périodes de récupérations, ce qui n’est pas l'idéal, pour elles avant tout, comme pour le travail de l’entraîneur, sinon penser que l’on ne prépare pas les matches. J’aimerais pouvoir utiliser mes joueuses avec un minimum de fraîcheur.

Metz LFH 

Quel est votre objectif en Ligue des Champions ?

Quand on s’engage dans cette compétition, l’objectif est bien évidemment de passer les phases de poules**. Nous jouerons le coup à fond, nous essaierons de batailler avec nos armes, qui auraient été meilleures en ayant un peu moins de contraintes.

Le 6 octobre, Chloé Bulleux a rejoint l’UMB-B en tant que joker médical, comment cela s’est-il passé ?

Suite à la blessure d’Audrey Deroin (genou), nous avons été sollicité par l’UMB-B. Concernant Chloé, à son poste (aile gauche), elles étaient 3 joueuses (Laura Flippes, Ailly Luciano, elle), Chloé était en fin de contrat à la fin de la saison, elle avait un temps de jeu réduit, et sachant que c’est une joueuse qui a toujours été réglo, c’était difficile de lui refuser.

Sur ces 5 premières journées, une équipe vous a-t-elle fait grosse impression ?

Je n’ai pas rencontré toutes les équipes mais après 5 journées, je pense que l’on commence à avoir une photographie assez juste des équipes qui batailleront pour les Play-Offs. Fleury Loiret est le favori. Il y a Nîmes, Issy Paris, nous.

Ce mercredi soir, comment appréhendez-vous la réception de Nantes ?

Comme moi, Jan Basny n'aura eu que 2 jours pour préparer le match avec ses internationales. L'objectif sera de s'adapter, en espérant que ce soit une belle soirée aux Arènes. 

*Jérémy Roussel entrainait le PAUC Handball (LNH) avant de rejoindre Metz.
**Metz HB figure dans le groupe D avec Larvik HK (Norvège), HCM Baia Mare (Roumanie), Lublin (Pologne).

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q