Brèves

Actualités

T + T -

J6, tous les résultats

29/10/2012

Avec six journées de championnat, le tiers de la saison régulière a été franchi ce week-end. Le leader Fleury Loiret n’a toujours pas perdu. Le promu Nice décroche sa 1ère victoire de la saison, la toute 1ère de son histoire en LFH. Besançon enfonce Toulon, Metz évite le piège à Biganos et grâce à un […]

Avec six journées de championnat, le tiers de la saison régulière a été franchi ce week-end. Le leader Fleury Loiret n’a toujours pas perdu. Le promu Nice décroche sa 1ère victoire de la saison, la toute 1ère de son histoire en LFH. Besançon enfonce Toulon, Metz évite le piège à Biganos et grâce à un brillant “4 (victoires) à la suite“, le HAC consolide sa place sur le podium de la LFH. L'OGC Nice Côte d'Azur décroche sa 1ère victoire de la saison (21-23) à Dijon et... la 1ère victoire de son histoire en LFH.  1ère victoire en LFH pour Nice Il ne restait plus que Nice… Depuis ce week-end, tous les clubs de LFH ont gagné au moins une fois. L’OGC Nice Côte d’Azur aura attendu le tiers du championnat pour débloquer son compteur. Mais quel soulagement pour Sébastien Gardillou* et ses joueuses au coup de sifflet final. Emmené par leur internationale croate Maida Arslanagic, auteure de 10 réalisations (10/12, 83%), Nice s’impose 23-21 au Palais des Sports de Dijon. C’est pourtant Martina Skolkova qui ouvrait le score pour Dijon (1’40) et le CDB qui menait le 1er quart d’heure de jeu (6-5). Ce, avant de progressivement décrocher (7-10, 21’ / 8-12, 27’) pour rentrer au vestiaires avec 6 buts d’écart (9-15) et un triplé de… Maida Arslanagic. Après la pause, les locales n’encaissaient plus un seul but pendant 10 minutes et infligeaient un 6-0 à leur adversaire, grâce notamment à leur capitaine Céline Murigneux. Dijon reprenait même le dessus à 10 minutes de la fin (19-18) mais les Niçoises redoublaient d’efforts jusqu'à doubler les Dijonnaises dans les 5 dernières minutes. L’expérience de Nodjialem Myaro (21-22, 27’), l’efficacité de Beatrix Escribano (3/3, 100%) étirait l’avance des Niçoises à 2 buts. Score final 21-23, sous les yeux du sélectionneur national Olivier Krumbholz et de son adjoint Eric Baradat, lesquels filaient à Besançon pour assister, dans la foulée, à ESBF-Toulon. “Nice fait partie de ses équipes qu’il faut prendre à domicile“, évoquait Christophe Maréchal avant la rencontre. Mais Dijon n’a toujours pas gagné dans son Palais des Sports, et occupe la 8ème place à 1 point du 10ème Nice. Le CDB s'apprête à rencontrer Issy Paris, Toulon, Metz et Le Havre durant les 4 prochaines journées. Fleury Loiret, la série continue Face aux vice-championnes de France Issy Paris, Fleury construit sa victoire avec la sérénité du leader. Chez elles, les Panthères ont sorti les griffes, menant la rencontre de bout en bout. La jeune arrière gauche fleuryssoise Gnonsiane Niombla, auteure de 4 buts lors des 10 premières minutes, permettait à son équipe de mener 7-3 (10'). En face, Armelle Attingré, qui disputait toute la partie (suite au départ de Mayssa Pessoa en Russie), limitait les dégâts. L’écart entre les deux équipes oscillait entre 3 et 5 buts toute la 1ère période. 12-9 à la pause, après que Charlotte Mordal (6/10, 60%) ait inscrit un doublé pour les Parisiennes. Un quart d’heure après la pause, Issy Paris recollait à un petit but (17-16) grâce à une réalisation d’Anne-Sophie Kpoze. Ce fut le moment choisi par Marta Lopez Herrero pour prendre le jeu à son compte. L’internationale espagnole inscrivait un triplé pour Fleury en l’espace de… 3 minutes. 20-16 pour les locales. Il restait alors moins de 10 minutes. Trop peu pour qu’Issy Paris puisse revenir. Score final, 23-19. Avec 7 buts (sur 9 tentatives), l’internationale espagnole est logiquement élue “joueuse du match“. Fleury Loiret se déplace à Toulon samedi prochain (J7, en direct sur beIN SPORT) avant de recevoir son dauphin Metz le 10 novembre (J8). Metz toujours 2ème Le Metz Handball n’a pas pris l’eau dans le Bassin d’Arcachon. Fort de sa victoire (24-27) acquise en Gironde, le club lorrain renoue avec la victoire à l’extérieur. Il reste ainsi au contact du leader Fleury, qu’il rencontrera… dans pas moins de 2 semaines. On sait combien il est difficile de venir s’imposer dans l’ambiance surchauffée de la Verrerie. Sans pour autant dominer comme face à Nîmes (44-27, J5), les Dragonnes n’ont pas tremblé dans le “Chaudron“. Elles renouent avec la victoire à l’extérieur et confortent ainsi leur 2è place. L’accrocheuse équipe du MBBA, actuelle 4ème du classement de LFH, tient tête aux Messines durant les 10 premières minutes (4-4), avant de laisser son adversaire creuser l’écart, sans pour autant prendre le large. Face à son ancien club (avec lequel elle gagnait la Challenge Cup en 2011) Paule Baudouin fait parler son efficacité (6/7, 86%). Sabrina Ciavatti-Boukili lui répond avec un 3/3 (100%) et les deux équipes de rentrer au vestiaire par 3 buts d’écart (12-15). Les Messines préservaient alors leur avantage, notamment par Jurswailly Luciano et Yvette Broch. Mais Metz multipliait les exclusions temporaires et les joueuses d’Emmanuel Mayonnade en profitaient pour revenir à un but à un quart d’heure du terme (19-20, 45’). Mais Metz gérait sa fin de rencontre, utilisant une profondeur de banc que ne possède pas le MBBA. La prochaine journée, Metz reçoit Besançon tandis que Mios Biganos ira défier Le Havre chez lui. Le soulagement pour Besançon et Alice Levêque, qui n'avaient plus gagné dans leur salle depuis plus d'un an.  Pour Toulon aussi, la série continue… 1ère victoire pour Besançon dans son Palais des Sports depuis plus d’un an ! Toulon, en revanche, étire à 6 matches son nombre de matches consécutifs dans victoire. “J'ai l'impression que l'on nous a maraboutés“, lançait Thierry Vincent à la fin du match. Le club varois pointe à une surprenante 9ème place en championnat, avant d’accueillir le leader Fleury, samedi prochain, en direct sur beIN SPORT. Les internationales du TVSCHB Sophie Herbrecht (7/10, 58%) et Julie Goiorani (5/6, 83%) se montraient pourtant d’attaque en ce début de partie. En face, d’autres internationales, les Serbes Jelena Popovic et Sladjana Pop Lazic leur répondaient, les deux équipes se neutralisaient à 8-8 après 13 minutes, avant que Besançon ne commence à prendre les devants. Audrey Bruneau et Christelle Manga impulsaient la révolte bisontine sous l’œil attentif du sélectionneur Olivier Krumbholz. 14-9, après 19 minutes. Toulon déjouaient mais recollait tout de même à 16-13 à mi-parcours. On imagine le discours de Thierry Vincent à la pause. Le message semble passer puisque Toulon revient au score jusqu’à rejoindre Besançon 18-17 (37’). S’ensuit une période de 5 minutes sans qu’aucun but ne soit inscrit de part et d’autre. A partir de là, la jeune gardienne de l’ESBF Catherine Gabriel, entrée en jeu à la pause, stoppait quasiment tous les tirs de son adversaire (16 arrêts/25, 64%)). La jeune joueuse (18 ans), impressionnait dans ses buts. Pendant ce temps en attaque, les joueuses de Florence Sauval retrouvent le chemin des filets et creusaient l’écart. Score final, 30-22. Le HAC Handball, 4 à la suite A l’occasion des 11è Journées de l’Arbitrage, Nîmes, comme tous les clubs de LFH qui recevaient, avait invité des jeunes arbitres. C'est d'ailleurs une jeune arbitre, Lola Bach, qui donnait le coup d'envoi de la rencontre HBC Nîmes - Le Havre. Les débats étaient équilibrées toute la 1ère période (9-11 MT) avant que la rencontre ne bascule dès l’entame de la 2nde période. Les Nîmoises encaissent un 5-0 dont elle ne se remettront pas. Côté havrais, Ana De Sousa (7/10, 70%) et Gina Lorentsen (6/7, 86%) trouvaient bien le chemin des filets. 9-16 à la 33ème minute, un retard trop important à combler même si les locales parvenaient à revenir à 3 longueurs de leur adversaires. 24-27 à 5 minutes du terme de la partie. Aurélien Duraffourg prenait alors un temps mort, après quoi les Nîmoises ne parvenaient plus à marquer. Les Normandes rajoutaient 3 buts au compteur, franchissant ainsi la barre des 30 buts pour la 2ème fois cette saison. Le Havre s’impose pour la 4è fois de suite. Quant aux Lionnes du HBC Nîmes, celles-ci s’inclinent pour la 1ère fois cette saison au Parnasse. Une défaite qui ne plaît pas à Christophe Chagnard, surtout la manière : “Nous sommes très déçus sur l’engagement des filles sur le terrain, déclare le coach à la fin du match… Le Havre était une équipe que l’on devait battre ! Nous allons changer les choses pour le prochain match. On va travailler sur les mentalités, l’investissement… Il nous faut une dose d’agressivité“ , Prochain match des Nîmoises, vendredi prochain à Nice. *Retrouvez l'interview de Sébastien Gardillou dès demain sur le site de la LFH  
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q