Brèves

Actualités

T + T -

J8, Metz est le nouveau leader

08/11/2012

Toutes les rencontres de la 8ème journée se sont déroulées dans la soirée de mercredi. Soirée au cours de laquelle la LFH a changé de leader. Metz s’est imposé à Fleury, stoppant la série de 7 victoires d’affilée, réalisée par les Panthères en championnat. Et dans le duel des “mal classés“, Toulon décroche une précieuse […]

Toutes les rencontres de la 8ème journée se sont déroulées dans la soirée de mercredi. Soirée au cours de laquelle la LFH a changé de leader. Metz s’est imposé à Fleury, stoppant la série de 7 victoires d’affilée, réalisée par les Panthères en championnat. Et dans le duel des “mal classés“, Toulon décroche une précieuse victoire à Dijon, Nîmes s’impose dans le “Chaudron“ de Biganos, Le Havre en fait de même à Besançon, et remonte seul sur la 3è marche du podium. Issy Paris grimpe d’une place (4è) après sa victoire sur Nice. Récit d’une 8ème journée particulièrement forte en émotions. Metz prend la 1ère place Grosse ambiance à Albert Auger, mercredi soir. Grosse ambiance pour gros match… Les Panthères de Fleury ont sorti les griffes dans leur salle, pleine à craquer, pour la réception du dauphin Metz. Au terme d’un match intense, ce sont finalement les Dragonnes qui soufflent la 1ère place à leur adversaire du soir. Après l’avoir occupé seul depuis la 4ème journée et la défaite de Metz au Havre, Fleury doit désormais partager son fauteuil de leader avec Metz, vainqueur sur le score de 26-28, hier soir. La capitaine Nina Kanto montrait la voie pour Metz (1-0, 1’34’’) et son équipe faisait la course en tête toute la 1ère période. 2-6 après 7 minutes et l’écart se creusait un peu plus, les Panthères rentraient au vestiaire avec un déficit de 6 buts (10-16), le plus gros écart de la rencontre. Si les joueuses de Frédéric Bougeant n’ont jamais mené au score, elles eurent le mérite de ne rien lâcher, revenant même à 1 but de Metz à moins de 2 minutes de la fin de la rencontre (26-27, 58’45’’) sur un penalty transformé par la capitaine Nely-Carla Alberto. Le public finissait la rencontre debout, plus que jamais derrière son équipe. Metz la terminait à 4 contre 6 après les exclusions de Grace Zaadi et Yvette Broch mais préservait sa victoire et c’est Kristina Liscevic qui, à 15 secondes de la fin, scellait définitivement le sort de la partie, 26-28. Fleury ne réalise pas le grand 8 mais est loin d'avoir la tête à l'envers. Le club du Loiret affiche un bilan plus que positif avant la trêve internationale. 7 victoires, 1 défaite, le même que Metz, son désormais co-leader en championnat. Nîmes enchaîne à Biganos Après Nice, le week-end dernier (23-24, J7), les coéquipières de Camille Ayglon enchaînent leur 2è victoire de suite à l’extérieur (29-33). Et ce, face aux 3è de ce championnat (avant le match). Les Miossaises s’inclinent malgré la belle prestation de la recrue tchèque Ivesta Luzumova (12 buts, 12/14, 67%), meilleure buteuse de cette 8ème journée. En face, la Slovène de Nîmes Nina Jericek n’était pas en reste avec 11 buts inscrits, sur 13 tentés (85% de réussite). Les extérieures étaient d’abord menées (4-1 après 5’) avant d’infliger un 11-0 aux joueuses d’Emmanuel Mayonnade. 11-17 à la pause. L’écart était creusé. Et malgré une 2nde période plus équilibrée, le MBBA concédait la défaite dans son “Chaudron“. Score final, 29-33. De quoi satisfaire l’entraîneur des Lionnes, Christophe Chagnard : “C'est très positif car on a gagné. Encore une fois, nous avons fait une grosse première mi-temps où nous avons étouffé l'équipe adverse. On a gagné le match sur le grand espace, sur les défenses - montées de balles ce qui est notre point fort. En 2nde mi temps, nous avons eu quelques temps faibles, mais les filles ont eu un état d'esprit irréprochable, elles se sont battues jusqu'au bout. Donc c'est très bien avant les vacances de prendre les 3 points ici“. Mios Biganos passera la trêve internationale à la 5ème place de LFH, Nîmes lui succèdera au classement, à la 6ème place. Toulon St-Cyr se donne de l’air Les retours de blessure de Christianne Mwasesa et Thérèse Helgesson auraient-ils contribué à sortir Toulon St-Cyr de sa convalescence ? Le club varois n’avait plus gagné depuis la 1ère journée (Nice 20-30 Toulon, J1). Et hier soir, il renouait enfin avec la victoire. Une victoire qui eût quand même du mal à se profiler. Les Dijonnaises ouvraient le score dans leur Palais des Sports (2-0, 1’), brève “domination“ qui laissait place à un 1ère période disputée, le CDB “creusant“ un écart de 3 buts peu avant la mi-temps, grâce à Veronika Vorreiterova, Céline Murigneux et Laurine Daquin. Elles trouvaient toutes trois le chemin des filets avant de rejoindre celui des vestiaires. 12-9 à la mi-temps. Les joueuses de Christophe Maréchal préservaient leur avance jusqu’à 10 minutes de la fin, moment de la partie où le rapport de force s’inversait. Toulon St-Cyr prenait l’avantage et ne le quittait plus jusqu’au coup de sifflet final. Victoire 24-26 pour les coéquipières de Julie Goiorani, qui, à défaut de marquer, provoquait un penalty décisif dans le money time. L’internationale française se disait très affectée par le début de saison de son club. Elle pourra rejoindre les Bleues le cœur un peu plus léger. Le CDB s’incline une nouvelle fois dans sa salle, malgré un public venu en nombre (1 300 spectateurs). A égalité de points avant cette rencontre, Dijon est aujourd’hui 9è (11 pts) et Toulon St-Cyr 7ème (13 pts). Laurisa Landré a inscrit 6 buts sur 6 tentatives, mercredi soir à Besançon. 100% de réussite pour la pivot havraise. Le Havre remonte sur le podium Tenu en échec par Mios Biganos, vendredi 2 novembre (27-29, J7) dans sa salle Auguste Delaune, Le Havre a bien voyagé à Besançon. Les Ciel et Marine ont construit leur victoire avec autorité. Dès l’instant où elles ouvraient leur compteur buts, par Dragica Krejosa (1-1, 2’50), elles prenaient par la même occasion le contrôle de la rencontre. Jovana Stoiljokovic, auteure de 11 buts (11/14, 79%), ou Laurisa Landré (6/6, 100%) cristallisent la belle soirée des Havraises. En 1ère période, l’écart comptable grandit doucement mais sûrement au profit des extérieures. 13-20, c’est le score à la pause. Les joueuses d’Aurélien Duraffourg géraient ensuite bien leur avance, laquelle atteignait les 11 buts d’écarts (21-32, 21’) par Stéphanie Daudé. Elles et ses coéquipières ont montré qu’au delà de bien défendre, elles savaient aussi se montrer d’attaque. Le Havre occupe désormais seul la 3è de LFH. Besançon est 7ème, 6 points le sépare de son adversaire du soir. Issy Paris passe 4è C’est à Serris Val-d’Europe (77), club partenaire d’IPH, que le vice-champion de France recevait le promu Nice. Et cela réussit plutôt bien aux Parisiennes de se “délocaliser“. En l’emportant sur Nice, Issy Paris enregistre sa 4è victoire consécutive à domicile. 2-0 après 3 minutes grâce à ses ailières Karolina Gardoni et Charlotte Mordal., la partie commençait bien pour les locales. Mais les Niçoises ne se laissaient pas distancer (4-3, 7’), elles recollaient chaque fois au score (17’, 8-8) et prenaient même l’avantage (9-12, 23’). Les Lionnes se compliquaient la tâche avec deux exclusions temporaires simultanément. Paradoxalement, c’est lors de leurs infériorités numériques que les joueuses d’Arnaud Gandais refaisaient leur retard. 13 à 13 à la pause. Nice repassait devant au sortir des vestiaires, alors que Mariama Signaté était exclue temporairement. 14-15 pour Nice (32’) et Amélie Goudjo ramenait son équipe à égalité (15-15, 34’). Quelques secondes plus tard, Stella Joseph-Mathieu, la niçoise, écopait d’un carton rouge pour avoir stoppé irrégulièrement Coralie Lassource hors de ses 6 mètres. Est-ce là le tournant du match ? Toujours est-il qu’après ce fait de match, Issy Paris fait course en tête, bien emmené par l’internationale serbe Jasna Toskovic (8/11, 73%). Issy Paris l’emporte finalement 26-20 et grimpe d’une place au classement (4è). Avec une seule victoire sur les 8 premières journées, le promu Nice est toujours 10ème. Accédez au classement complet de LFH en cliquant ICI
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q