Brèves

Actualités

T + T -

La LFH sait recevoir !

09/09/2013

La 1ère journée du Championnat de LFH 2013-2014 s’est tenue ce week-end. Les 5 équipes qui recevaient, à savoir Fleury Loiret, Toulon St-Cyr, Issy Paris, Le Havre et Metz, l’ont emporté. Reçues 5/5… pour cette 1ère journée au cours de laquelle 274 buts ont été inscrits. Retour un week-end qui aura totalement lancé la saison.

Julie Goiorani LFH Toulon St-Cyr
Julie Goiorani et ses coéquipières n'ont rien lâché face à une accrocheuse équipe de l'UMB-B. 

Toulon St-Cyr, à l’arrachée
L’Union Mios Biganos-Bègles est passée tout près d’une victoire pour le 1er match de son histoire en compétition officielle. Mais Toulon St-Cyr, soucieux de bien lancer sa saison devant son public, n’aura rien lâché jusque dans les ultimes secondes de la partie. Ainsi au terme d'une rencontre extrêmement disputée où chacune des deux équipes a tour à tour mené au score, l’UMB-B s’incline en toute fin de match face une volontaire équipe toulonnaise. Score final 28-26.

Après avoir dominé pendant le premier 1/3 du match (1-3, 5è, 3-5, 9è, 9-8, 20e), puis en début de seconde période (19-18, 39e), les Girondines avaient l’occasion d’arracher le match nul, mais un ballon mal négocié permettait aux Toulonnaises de conserver, et même d’accroître leur avantage au coup de sifflet final (27-26 puis 28-26). L'entraîneur de l'UMB-B Emmanuel Mayonnade ne cachait pas sa déception : “On a une dernière balle d’égalisation... non concluante, et qui leur profite. Le match nul aurait été archi légitime... Chaque équipe a eu ses temps forts et ses temps faibles de manière équilibrée, mais ce sont elles qui ont eu le dernier mot“.

Et d’ajouter : “C’est dommage, car il y avait la place. C’est dur, mais il faut l’accepter, et ne surtout pas remettre en question nos semaines de préparation. Il n’y a pas de raison que ça ne passe pas contre le Havre (battu par l’UMB-B la semaine dernière en tournoi de préparation) dimanche. Mais avant cela, nous avons une longue semaine de travail qui nous attend“.

16 des 26 buts de l’UMB-B ont été inscrits par 3 des nouvelles recrues (Alice Lévêque, Alexandra Lacrabère, Samira Rocha Da Silva). Alice Lévêque est aussi la meilleure marqueuse de cette rencontre. Côté Toulonnais, Laura Gaudefroy s’est distinguée avec un joli 5/7. Dimanche prochain, l’UMB-B reçoit Le HAC dans la salle Jean Dauguet à Bordeaux, tandis que Toulon St-Cyr se déplace à Besançon samedi 14 septembre. 

1er succès de la saison pour Fleury Loiret
Les Panthères de Fleury, qui recevaient Nantes, sont les premières à s’imposer dans ce championnat. Vendredi 6 septembre, elles recevaient le promu Nantes pour le match d’ouverture de la saison 2013-2014, sous les yeux du sélectionneur de l’équipe de France, Alain Portes. Marta Lopez-Herrero, Beatriz Fernandez-Ibanez, Karolina Siodmiak, Ionela Stanca, Marta Mangué, Manon Houette, Darly Zoqbi de Paula dans les buts, étaient alignées au coup d’envoi.

En ouvrant le score après 23 secondes, l’internationale Marta Mangué est la toute 1ère buteuse de LFH (2013-2014). Menées, les Nantaises ne se laissaient pas pour autant distancer. 2-1 après 5 minutes de jeu, 5-3 après 10 minutes, 8-7 après 17 minutes, la gardienne Katarina Tomasevic, recrutée cet été en provenance du champion d’Allemagne (Thüringer), multipliait les arrêts pour Nantes (11 en 1ère période).

Fleury Loiret, qui pouvait s'appuyer sur son banc, commençait à prendre de l’avance avant la pause (14-9). Une avance que les vice-championnes de France préservaient dès le retour des vestiaires, puis étiraient à 9 buts au coup de sifflet final (30-21). La Panthère de Fleury et internationale française Audrey Bruneau (21 ans), n’a pas manqué ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Elle est élue “meilleure joueuse du match“. Avec 6 buts (6/11, 55%), l’internationale espagnole Beatriz Fernandez termine meilleure marqueuse. Et pour son retour à la compétition, Maakan Tounkara inscrit quant à elle 3 buts (3/4, 75%).

Les Panthères de Fleury peuvent désormais se tourner vers le week-end prochain, où elles joueront leur qualification pour la prestigieuse Ligue des Champions. De son côté, Nantes recevra le champion de France en titre, Metz Handball. Un nouveau défi de taille pour les joueuses de Stéphane Moualek. 

Issy Paris LFH

Les Lionnes d'Issy Paris rayonnantes après leur 1ère victoire à Paris-Coubertin. 

Issy Paris toujours invaincu (en championnat) à Paris-Coubertin
Avec cette victoire face à l’OGC Nice, les Lionnes d’Issy Paris poursuivent leur série d’invincibilité en LFH (entamée la saison dernière) dès lors qu’elles évoluent sur le parquet de Paris-Coubertin. Malgré les absences de cadres (Mariama Signaté, Amélie Goudjo) mais aussi de Coralie Lassource, les Lionnes ont tout de même sorti les griffes face à une belle équipe de l’OGC Nice.

Inarrêtable, Charlotte Mordal ne ratait pas son entrée dans la compétition. C’est le moins que l’on puisse dire. Auteure de 11 buts (11/12, 7 penalties), la Norvégienne est la meilleure buteuse de cette 1ère journée de LFH. Plus d’un but sur trois a ainsi été inscrit par la n°10 d’Issy Paris. Ses deux compatriotes, qui disputaient leur tout 1er match officiel dans le Championnat de France ont inscrit chacune 3 buts. 

Dans le premier ¼ d'heure de jeu, les joueuses se rendaient coup pour coup. Aucune des 2 équipes ne parvenait à prendre l'avantage. Arnaud Gandais, entraîneur des Lionnes, demandait alors son 1er temps mort. Un recadrage qui semblait faire son effet puisque les Lionnes prenaient une avance de 3 buts, qu’elles préservaient avant de prendre encore davantage leurs distances. 17-12 à la pause.

Au retour des vestiaires, l'avance des Lionnes devint vite confortable avec 7 buts d'avance (19-12). La meilleure défense de LFH (saison régulière 2012-2013) se montrait particulièrement solide. Armelle Attingré repoussait plus d’un tir sur deux (17/33, 52 %). A la 45ème minute, les locales disposaient de 10 longueurs d’avance. Score final 31-19.

Du côté de l'OGC Nice, Maida Arslanagic n’a pas perdu ses “bonnes habitudes“. La Croate a inscrit 9 des 19 buts Rouge et Noir (9/18, 50%). 

Metz, 1er leader 
En s'imposant 42-24 face à Besançon, le Metz Handball est le 1er leader de la saison. Avec un goal average positif de 18 buts, le champion de France en titre prend d'emblée la tête du classement, devant Issy Paris et Le Havre. Un classement évidemment symbolique, dont l'ESBF ferme la marche, à la 10è place. 

Dans ce duel des extrêmes, les Dragonnes imposaient d'entrée leur rythme et prenaient le large dès les premières minutes (7-1) malgré l'absence de Paule Baudouin, Laura Glauser ou encore Ekaterina Andryushina. Côté bisontin, 3 joueuses professionnelles manquaient également à l'appel. Plus que le manque de suspens, l'on retiendra la prometteuse prestation de l'internationale juniors Laura Flippes, auteure de 7 buts (7/10), qui fait d'elle la meilleur marqueuse de cette rencontre avec l'internationale serbe Svetlana Ognjenovic. La recrue Chloé Bulleux n'a pas manqué ses débuts en Jaune et Bleu avec 5 buts au compteur (5/7).

Les jeunes Dragonnes Tamara Horacek et Déborah Kpodar ont pu être lancées dans le grand bain par Sandor Rac, et inscrire leur tout premier but en LFH (1 but chacune). Côté ESBF, la jeune pivot (18 ans) Alice Barres n'a pas tremblé face aux Championnes de France, inscrivant 4 buts à 100% de réussite. 

Ana De Sousa LFH HAC

Ana de Sousa, auteure de 6 réalisations hier face à Nîmes. 

Le Havre déjà d’Att’HAC
Contrairement aux saisons précédentes, le Havre AC débute par une victoire aux Docks Océane. Les Nîmoises, qui évoluent désormais en jupettes, prenaient l’avantage (1-2) après 5 minutes de jeu. Le tableau d’affichage affichait 3-3 après 9 minutes grâce notamment Jovana Stoiljovic côté havrais. Avec 8 buts, l’internationale serbe est la meilleure buteuse (8/12).

Mais les Nîmoises, emmenées par Blandine Dancette (4 buts) reprenaient l’avantage grâce à un 3-0 infligé aux locales. Ces dernières répliquaient sans attendre. 7-7 après 20 minutes de jeu. C’est alors que le 1er écart se creusait en faveur des Havraises, 12-8 après 24 minutes de jeu puis 15-10 à la pause.

Le HBC Nîmes, privé de sa gardienne et capitaine Nicky Houba (qui ne reviendra pas avant janvier) et de sa remplaçante Marina Pantic, confiait ses buts à ses 2 jeunes gardiennes, l’internationale juniors Laurie Carretero (17 ans) et Manon Sol (17 ans).

Les Havraises creusaient l’écart au retour des vestiaires pour atteindre + 10 à la 40ème minute. 10 longues minutes en 2nde période, pendant lesquelles les Nîmoises ne parvinrent pas à trouver le chemin des filets. Les Ciel et Marine n’avaient plus qu’à gérer tranquillement leur avance pour finir la rencontre à 31-22. 

Avec un 6/8, l’internationale espagnole Jessica Alonso Bernardo a d'entrée brillé en Ciel et Marine. La gardienne et capitaine Linda Pradel, auteure de 13 arrêts en 42 minutes (13/25, 52% de réussite), s'est également bien illustrée. 

J1, Les résultats complets

Fleury Loiret 30-21 Nantes (MT, 14-9)
Toulon St-Cyr 28-26 Union Mios Biganos-Bègles (MT, 13-12)
Issy Paris 31-19 OGC Nice (MT, 17-12)
Metz 42-24 Besançon (MT, 22-12)
Le HAC 31-22 HBC Nîmes (MT, 15-10)

 

 

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q