Actualités

T + T -

LBE – Brest sacré champion de France 2020-21 !

23/05/2021

Battu 31-24 à l'aller par le Metz Handball, le Brest Bretagne Handball s'est imposé 29 à 22 ce dimanche 23 mai dans sa Brest Arena, s'adjugeant ainsi le premier titre de champion de France de son histoire.

Players of Brest celebrate on the podium with the trophy after the women’s Ligue Butagaz Energie final match between Brest and Metz at Brest Arena on May 23, 2021 in Brest, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Brest (France)

 

(photo : Icon Sport / LFH)

 

Battu 31-24 à l'aller par le Metz Handball, le Brest Bretagne Handball s'est imposé 29 à 22 ce dimanche 23 mai dans sa Brest Arena, s'adjugeant ainsi le premier titre de champion de France de son histoire. Avec la Coupe de France, c'est le deuxième titre remporté cette saison par le BBH, qui sera présent à Budapest le weekend prochain pour le Final 4 de la Ligue des Champions. 

 

Dominé à l'aller, le Brest Bretagne Handball est parvenu à inverser la tendance dans sa salle face au Metz Handball. En difficulté en début de match face à des Dragonnes appliquées, les joueuses de Laurent Bezeau ne se sont pas affolées, et ont fait preuve de caractère pour prendre les devants dans cette finale. En tête d'une petite longueur à la pause (13-12, MT), c'est au retour des vestiaires que le BBH a enflammé les débats. Poussées par leur public de retour à la Brest Arena après plusieurs mois d'absence, les Bretonnes se sont envolées au tableau d'affichage, dans le sillage d'une Ana Gros intenable (10 buts), et d'une Sandra Toft déterminante sur sa ligne (28-20, 53'). Bousculées, les Messines ont tenté de réagir, mais la réussite était bien dans le clan breton, qui est parvenu à conserver son avantage dans le money-time, malgré la pression constante des protégées d'Emmanuel Mayonnade. Grâce à un nombre de buts marqués à l'extérieur plus important que Metz, Brest décroche le premier titre de champion de France de son histoire. Après la Coupe de France et le championnat, le BBH visera un troisième sacre le weekend prochain à Budapest, dans le cadre du Final 4 de la Ligue des Champions. 

 

 

Félicitations au Metz Handball, vice-champion de France 2020-21. 

Team of Metz dejected on the podium after the women’s Ligue Butagaz Energie final match between Brest and Metz at Brest Arena on May 23, 2021 in Brest, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Brest (France)

(photo : Icon Sport / LFH)

Les réactions : 

Isabelle Gullden (joueuse du Brest Bretagne Handball) : "Je suis très heureuse. Il y avait beaucoup de pression, beaucoup de tension dans cette rencontre. Nous savions que si nous parvenions à jouer notre handball, nous étions capables d'inverser la tendance du match aller, et c'est ce que nous sommes parvenues à faire. Nous avons réalisé une belle prestation, et gagner cette rencontre de sept buts, c'est incroyable. Je n'avais jamais gagné le championnat de France, et je suis heureuse de l'ajouter à mon palmarès. C'était ma dernière chance de gagner ce titre national avec Brest, et c'est chose faite !

 

Alicia Toublanc (joueuse du Brest Bretagne Handball) : "C'est de la folie tout simplement ! Jusqu'à la dernière seconde cette finale était serrée, c'était très chaud ! Nous avons réalisé une excellente entame de seconde période, et c'est ce qui nous a permis d'y croire vraiment. Nous étions capables de faire la différence et... c'est juste incroyable ! Nous sommes championnes de France, c'est juste génial et c'est une vraie fierté !"

 

Cléopatre Darleux (joueuse du Brest Bretagne Handball) : "Je suis très fière de l'équipe. Après une défaite de sept buts à l'aller, on veut toujours se dire que c'est possible, mais encore faut-il y parvenir sur le terrain. Nous avons eu les nerfs solides, nous ne nous sommes pas affolées à la mi-temps, et nous savions que nous pourrions faire la différence en une période. La salle s'est enflammée, le public a répondu présent, et le scénario a été parfait. Nous réalisons une superbe saison, et notre performance du match aller a été difficile à digérer. Nous ne voulions pas laisser échapper ce titre, qui vient récompenser tous les acteurs du club, les supporters, le staff, les dirigeants... Nous avons galéré ces dernières années, mais nous l'avons fait, nous sommes championnes de France !" 

 

Laurent Bezeau (entraineur du Brest Bretagne Handball) : « C’est du bonheur. C’est un titre que l’on souhaitait tellement, c’était l’essence même du projet de Brest Bretagne Handball quand on a démarré en 2012-2013. L’idée était de revenir au niveau du précédent club brestois avec un titre de champion de France. On a cravaché, on a appris, il y a eu des moments assez exponentiels et on arrive à être champions. En plus, cela correspond à une fin de cycle et sur le plan personnel à des tas de choses. Donc je suis forcément très heureux. J’ai plusieurs sentiments, cela fait 5 ans qu’on joue tous les 3 jours et j’avoue que je suis épuisé et notamment sur cette fin de saison. Mais cela ne pouvait pas finir comme ça. On avait réussi à envoyer Metz en enfer avec des victoires éclatantes et ils sont revenus de l’enfer pour nous y mettre nous et on n’était pas loin d’y rester. Il a fallu en revenir avec le scénario extraordinaire que vous avez vu ce soir. Cela a été très fort ces derniers jours avec les joueuses et elles ont eu une démarche de championnes. Peut-être qu’il y a un côté mystique mais je me disais que cela ne pouvait pas être autrement. J’y croyais fort et j’ai toujours été calme même quand Metz est revenu et j’ai dit aux filles de se calmer. Le public était fabuleux, fort , ils nous ont apportés beaucoup et ce moment de communion avec le public était fort. On va désormais se remettre au travail pour la Ligue des Champions. »

 

Jean-Luc Le Gall (coordinateur du Brest Bretagne Handball) : "C'est un titre qui vient récompenser le travail de toutes les personnes qui s'investissent dans le club chaque jour. Cela fait un petit moment que nous courrons après, nous avons fait beaucoup d'efforts pour y arriver. Nous n'étions pas bien embarqués après la finale aller à Metz, et pendant deux jours le staff, les joueuses, ont travaillé comme des dingues. Le groupe a repris confiance, et c'est un aboutissement. Nous sommes très satisfaits, mais la saison est loin d'être terminée, avec le Final 4 de la Ligue des Champions à venir à Budapest, et nous allons y aller pour ramener quelque chose. Ce titre va donner de la confiance au club, et ça montre bien que nous sommes sur le bon chemin.

 

Astride N'Gouan (joueuse et capitaine du Metz Handball) : "La déception est immense... Il nous a manqué de la constance, je pense que nous avons réalisé une bonne première période, et puis nous avons eu du mal à nous relancer en seconde période. Nous avons manqué de concentration à certains moments. Brest nous a posé des problèmes cette saison, et aujourd'hui, la défaite est amère..."

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball