Actualités

T + T -

LBE – Charlotte et Julie Bonaventura désignées meilleur binôme d’arbitres de la saison 2020-21 en Ligue Butagaz Énergie

22/06/2021

Binôme arbitral reconnu sur la scène nationale et internationale, Charlotte et Julie Bonaventura ont remporté le Trophée de la meilleure paire d'arbitres de la saison 2020-21 en Ligue Butagaz Énergie. Une belle récompense pour les deux soeurs, qui ont été retenues par l'IHF pour officier cet été à Tokyo dans le cadre des Jeux Olympiques.

fb_arbitres-100

(photo : Icon Sport / FFHandball)

 

Binôme arbitral reconnu sur la scène nationale et internationale, Charlotte et Julie Bonaventura ont remporté le Trophée de la meilleure paire d'arbitres de la saison 2020-21 en Ligue Butagaz Énergie. Une belle récompense pour les deux soeurs, qui ont été retenues par l'IHF pour officier cet été à Tokyo dans le cadre des Jeux Olympiques. 

Les réactions : 

Tout d'abord, quelle est votre réaction suite à cette nomination ? 

Julie Bonaventura : "C'est une petite surprise, nous n'avions pas fait attention que nous étions dans les trois binômes nommés. C'est toujours un plaisir de recevoir ce type de distinction, surtout que ça vient d'un panel assez large avec les entraîneurs, les joueuses etc.

 

 Vous allez officier au Jo de Tokyo. Les rencontres de LBE sont-elles de bons supports pour préparer et aborder une compétition de cette envergure ?

Julie Bonaventura : "Il n'y a que le terrain qui peut nous préparer à ce genre de compétition. Les matchs de LBE ou de LNH sont des supports de travail pour nous. Autant chez les filles que chez les garçons, nous avons des champions très relevés, qui nous permettent de maintenir, nous les arbitres, un niveau d'exigence et de performance élevé."

 

Comment abordez vous ces Jeux Olympiques, et comment se déroule votre préparation ?

Julie Bonaventura : "Pour l'ensemble des sportifs, et oui les arbitres nous sommes des sportifs, les Jeux Olympiques restent un événement à part. L'événement a lieu tous les quatre ans, et c'est vraiment le Graal, ça fait rêver. Quand on est une jeune sportive on y crois pas forcément, et c'est une consécration de participer à un tel rendez-vous. C'est aussi beaucoup de responsabilités, nous représentons tous les collègues, et nous sommes conscientes qu'ils aimeraient être à notre place."

 

Pour finir, quelles sont vos ambitions pour la suite de votre carrière arbitrale ?

Julie Bonaventura : "C'est encore loin Paris 2024, même si ce n'est "que" dans trois ans. Nous ne nous projetons pas aussi loin. Nous n'avons pas fixé de dead line pour la fin de notre carrière, et nous prenons les choses comme elles viennent. Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, nous sommes très terre à terre, et il y a des choses dans la vie plus importantes que le sport. Le plaisir nous guide, et c'est la passion qui va nous dicter la suite. Le handball est une passion, et nous la déclinons dans l'arbitrage. Nous prenons beaucoup de plaisir à faire cela, à participer à des compétitions. Nous avons conscience de notre chance, nous avons l'occasion de beaucoup voyager, de rencontres des gens de différentes cultures, et c'est très enrichissant. Encore une fois, le plaisir est notre moteur, et c'est essentiel dans une activité qui est très chronophage et exigeante."

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball