Actualités

T + T -

LBE (Dijon) – Parole à… Julie Dazet : « A Dijon la star c’est l’équipe ! »

05/02/2020

Ce vendredi, le derby très attendu entre Dijon (7e, 31pts) et Besançon (6e, 33pts) sera à suivre en direct et clair sur Sport en France (20H30), en ouverture de la 17e journée de la Ligue Butagaz Energie.

dazet-Dijon

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Ce vendredi, le derby très attendu entre Dijon (7e, 31pts) et Besançon (6e, 33pts) sera à suivre en direct et clair sur Sport en France (20H30), en ouverture de la 17e journée de la Ligue Butagaz Energie. L'occasion de discuter avec Julie Dazet, la demi-centre de la JDA Dijon Hand, qui a également porté les couleurs de l'ESBF (2015 à 2018). La joueuse de 32 ans aborde tous les sujets qui gravitent autour de son club en cette fin de saison, avec de beaux objectifs pour la formation dijonnaise. 

 

Comment abordez-vous le derby de ce vendredi contre Besançon ? 

C'est un match que nous abordons avec sérieux, comme chacune de nos rencontres, et nous préparons tous nos matchs de la même manière. Maintenant c'est un derby, et ça a forcément une saveur particulière. Le classement est serré, et tous les matchs sont très importants. Les points valent cher, et pour aller chercher notre qualification en playoffs, qui est notre objectif cette saison, nous devons en prendre le maximum à domicile. .Une victoire vendredi nous permettrait de réaliser un petit pas de plus vers cette qualification en playoffs. 

 

Le derby sera à suivre en direct et en clair sur Sport en France, c'est une belle visibilité pour cette affiche !

Pour le club, pour Dijon, c'est une très bonne chose, cela va permettre de nous donner de la visibilité. La JDA porte un beau projet, et c'est important de le mettre en avant. En plus de cela, c'est un derby, et ça annonce un gros match sur Sport en France. 

 

Un mot sur votre adversaire, qui réalise une belle deuxième partie de saison. 

J'ai passé trois ans à Besançon et je sais comment le club fonctionne. C'est très belle équipe, qui propose un jeu un peu atypique, basé sur la défense / montée de balle. Elles jouent depuis un moment ensemble pour la plupart, et elles se connaissent très bien. Elles ont eu un début de saison un peu compliqué, mais aujourd'hui, elles ont retrouvé leur niveau, et face à nous, on va retrouver le Besançon qu'on connait. Ça va être un match dur, physique, mais un beau match 

 

Vous abordez une série de trois matchs importants pour la suite de la saison (Besançon, Chambray, Nice)...

Ce sont des matchs "à la vie à la mort" qui nous attendent, et les équipes que nous allons avoir face à nous sont dans la même situation. Nous allons jouer des finales à chaque journée, nous avons besoin de points, comme nos concurrents. L'enjeu est de parvenir à se rassurer le plus vite possible, et nous allons travailler très sérieusement pour aborder ces matchs importants dans les meilleures conditions possibles.

 

Quelle est la force de Dijon cette saison ?  

Le groupe est notre point fort ! "La star c'est l'équipe" et nous avons besoin de notre collectif pour gagner des matchs. Quand nous commençons à sortir du projet de jeu collectif, à vouloir jouer sur nos individualités, on se retrouve en difficulté. Notre force c'est notre capacité à jouer ensemble, nous avons des facilités à nous trouver, à nous comprendre dans le jeu, et c'est ce qui nous a permis jusqu'à maintenant de faire de bons résultats. 

 

DIJON-NANTES-7007

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Est-ce qu'on peut dire que votre collectif arrive à maturité cette saison ? 

Nous avons beaucoup travaillé pour construire ce collectif. Il y a des liens forts entre nous, on arrive à se comprendre sans se parler. Nous échangeons beaucoup pendant les entraînements et en dehors aussi. Le collectif a peu évolué ces dernières années, et nous arrivons certainement à maturité, avec des jeunes qui apportent aussi au groupe. 

 

Qu'est ce qui a changé par rapport à la saison dernière ? 

La différence entre cette saison et la précédente, c'est que nous nous focalisons vraiment sur nos objectifs, en faisant abstraction de ce que les gens peuvent dire à l'extérieur. Pour beaucoup, Dijon va forcément jouer les playdowns à la fin de la saison... Pour nous, ça n'existe pas, et dans nos têtes nous voulons aller chercher cette place en playoffs. Nous n'avons rien à perdre, face aux grosses équipes nous jouons sans complexe, avec la volonté d'atteindre notre meilleur niveau. Maintenant nous sommes capables de faire de grosses performances face à des équipes comme Brest, et puis de passer vraiment à côté de notre match. On a analysé ce manque de constance, et clairement, c'est quand on sort du projet collectif qu'on se retrouve en difficulté. Depuis le mois de janvier, on parvient à mieux gérer nos temps faibles, et c'est pour cela qu'on arrive à faire des résultats. 

 

Dans quel état d'esprit êtes-vous avant d'aborder cette période décisive ? 

Ces résultats nous mettent en confiance, et ça nous motive pour aller encore plus loin. Nous n'avons pas un gros effectif, toutes les joueuses sont importantes et nous allons avoir besoin de toute l'équipe pour la suite de la saison. Christophe et Christophe (Mazel et Maréchal) effectuent beaucoup de rotations, et toutes les filles sont concernées, c'est très positif. 

 

Nous remercions Julie d'avoir pris le temps de répondre à nos questions, nous la retrouverons vendredi sur Sport en France à l'occasion du derby entre Dijon et Besançon (le programme TV) ! 

 

LBE-TV-J17

 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesSaint-Amand HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q