Actualités

T + T -

LBE (ITW) – Cindy Champion : « Nous avons mis du temps à réaliser »

05/02/2021

Quatre ans après sa montée au sein de l'élite (en 2017), Bourg de Péage est parvenu à décrocher sa qualification pour les Play-Offs de la Ligue Butagaz Énergie. Entretien avec la capitaine péageoise : Cindy Champion, qui revient sur cet événement historique pour le club.

Champion-Bourg de peage

 

Quatre ans après sa montée au sein de l'élite (en 2017), Bourg de Péage est parvenu à décrocher sa qualification pour les Play-Offs de la Ligue Butagaz Énergie. Une belle récompense pour la formation drômoise, qui s'est structurée progressivement, pour parvenir à atteindre ses objectifs. Tombeur de Paris et de Nantes sur ses deux dernières rencontres disputées en championnat, BDP a validé sa place dans le top 8 avant la dernière journée, un bel accomplissement pour le collectif de Camille Comte. Entretien avec la capitaine péageoise : Cindy Champion, qui revient sur cet événement historique pour le club. 

 

Pour la première fois de son histoire, Bourg de Péage va disputer les Play-offs du championnat. Comment avez-vous vécu cette folle soirée, marquée par votre victoire à Nantes et la qualification ? 

Nous avons mis beaucoup de temps à y croire après la victoire contre Nantes. Nous étions vraiment trop contentes de cette performance, et puis derrière, la victoire de Plan de Cuques contre Toulon nous a vraiment libéré. Il y a un vrai soulagement, et décrocher cette qualification pour les Play-offs, avant même la dernière journée, c'est vraiment top. Nous avons été menées au score pendant longtemps dans ce match, et nous n'avons jamais lâché. Je pense qu'elles ont fait autant d'erreurs que nous, et le match s'est joué sur des détails. Nous avons été plus fortes mentalement, et toutes les filles ont apporté leur pierre à l'édifice. Ce match était pour nous. 

 

Au club depuis 2015, tu as vécu toutes les étapes de l'éclosion de Bourg de Péage au plus haut niveau. On imagine que c'est une fierté de participer à cette étape historique pour le club... 

Depuis notre montée en D1 en 2017, il y a eu une vraie évolution, et c'est une vraie fierté de disputer les Playoffs avec ce club. Il y a beaucoup de travail, de changements, d'adaptation, et dans cette saison "spéciale", en arriver à ce stade de la compétition, c'est que du bonheur. 

 

Vous êtes passées par tous les états depuis le début de la saison... 

Au début de la saison, il y a eu une grosse excitation à l'idée de retrouver les terrains après une longue coupure. Nous étions toutes à fond, avant de connaitre une période plus difficile. Nous avons été touchées par le Covid, nous n'avons pas été épargnées par les blessures, et il a fallu gérer tous ces facteurs. Nous n'étions pas beaucoup aux entraînements, il y a eu beaucoup de fatigue, et nous avons fait preuve de caractère pour nous en sortir, en nous appuyant sur notre collectif. 

 

Un mot sur votre jeune garde, qui réalise de belles performances cette saison, à l'image de Léna Grandveau (18 ans). 

La relève est assurée c'est certain ! Les jeunes n'ont pas peur, elles foncent dans le tas sans hésiter... Il n'y a pas de prise de tête, c'est un plaisir de joueur avec elles. Malgré leur jeune âge, elles savent se gérer, elles savent écouter, et elles apprennent très vite. C'est super pour l'équipe, et pour l'avenir de Bourg de Péage. 

 

Quels sont vos objectifs pour la suite ? 

Nous savons que tout est possible, et nous allons jouer notre chance à fond. Nous n'allons rien lâcher, en jouant tous nos matchs comme nous avons pu le faire sur nos dernières sorties. La qualification est toute récente, et le coach ne nous a pas encore fixé les objectifs pour la suite, mais je pense qu'il y a moyen d'aller encore plus haut avec cette équipe. 

 

Cette qualification elle est aussi pour vos supporters ? 

Quand nos supporters sont venus devant la salle avant le match contre Paris, ça a été un moment très fort. J'avais l'impression qu'il y avait le feu, c'était impressionnant. On y pense parfois sur le terrain, et même si ils ne sont pas dans les tribunes, ils sont devants leurs écrans à nous suivre. On attend avec impatience leur retour au Vercors, mais on sait qu'ils sont avec nous, et ils nous le font savoir sur les réseaux. 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesSaint Amand Handball – Porte du HainautToulon Saint-Cyr Var Handball