Actualités

T + T -

LBE (ITW) – Martina Skolkova : « Je rêvais de jouer en France quand j’étais en Slovaquie »

13/01/2022

ée le 21 décembre 1984 à Bratislava en Slovaquie, Martina Skolkova a posé ses valises en France en 2009 du côté de Dijon. Jusqu'en 2018, l'internationale slovaque a porté les couleurs dijonnaises, avant de prendre la direction de la Côte d'Azur (...)

Martina SKOLKOVA of OGC Nice during the Ligue Butaguaz Energie match between Nice and Paris 92 on April 3, 2021 in Nice, France. (Photo by Elliott Chouraqui/Icon Sport) - Martina SKOLKOVA - TC des Combes - Nice (France)

(photo : Icon Sport)

 

Née le 21 décembre 1984 à Bratislava en Slovaquie, Martina Skolkova a posé ses valises en France en 2009 du côté de Dijon. Jusqu'en 2018, l'internationale slovaque a porté les couleurs dijonnaises, avant de prendre la direction de la Côte d'Azur. Vice-championne de France en 2019 avec l'OGC Nice, la Slovaque aurait pu tirer sa révérence sur cette saison accomplie, mais toujours précieuse sur le parquet, l'arrière polyvalente a continué son aventure, pour le plus grand plaisir des supporters des Aiglonnes. À 37 ans, Martina Skolkova est toujours présente, et le sera encore la saison prochaine (2022-23) suite à sa prolongation d'une saison avec Nice. Joueuse emblématique de la LFH, la Niçoise a pris quelques minutes pour répondre à nos questions au lendemain de la victoire de l'OGCN face à Plan de Cuques (J11). Entretien. 

 

Un mot sur votre victoire contre Plan de Cuques (J11)... 

C'est un grand plaisir de débuter l'année par une victoire après une coupure de deux mois. Le contexte n'est pas facile, et pour le moment nous n'avons pas été trop touchées. Nous nous sommes données des objectifs importants sur ce début d'année, avec face à nous des adversaires à notre portée. Nous allons nous donner à fond pour entretenir une dynamique positive et bien lancer notre deuxième partie de saison. 

 

La première partie de la saison n'a pas été simple pour vous, comment avez-vous tenu le cap ? 

Nous avons eu un début de saison difficile, avec un calendrier qui n'a pas été évident à gérer. Mais nous avons de l'expérience, et chaque année nous vivons une période compliquée, mais une fois que nous sommes lancées, nous sommes capables de réaliser de grandes choses. Nous sommes restées concentrées, nous avons travaillé dur, et ça a payé avant la trêve internationale. Nous avons les cartes entre nos mains, et nous voulons enchainer les victoires. Même dans la difficulté cette équipe ne baisse jamais les bras et quand la confiance est de notre côté, nous sommes capables de battre tous nos adversaires. 

 

Icon__PFE6295Martina SKOLKOVA of OGC Nice during the Women's Division 1 match between Paris 92 and OGC Nice at Palais des Sports Robert Charpentier on February 3, 2021 in Issy-les-Moulineaux, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Martina SKOLKOVA - Paris (France)

(photo : Icon Sport)

 

Nice a officialisé une série de prolongations de joueuses cadres pour la saison prochaine, dont la votre. L'aventure n'est pas terminée... 

Je suis très contente de toutes ces prolongations. Le club mise sur la stabilité avec les signatures de joueuses cadres, et nous ne serons pas en reconstruction la saison prochaine. L'effectif ne va pas trop bougé, et il y aura un nouvel entraîneur qui va apporter une nouvelle énergie. Je suis heureuse de la confiance que l'OGC Nice m'accorde. J'ai pris le temps de réfléchir, j'ai pensé à arrêter ma carrière, je ne suis plus très jeune (rires), mais si je peux encore apporter à cette équipe, alors je dois continuer. Je me dis toujours que tant que je ne suis pas ridicule sur le terrain, je peux poursuivre. Les entraîneurs sont satisfaits, physiquement je me sens bien et j'arrive à me gérer. J'ai l'opportunité de faire ce que j'aime, de vivre encore une expérience dans le championnat de France... Je vais faire encore un an de plus, et nous verrons pour la suite. Il va y avoir une nouvelle dynamique avec le nouvel entraîneur... Ce n'est pas toujours facile, mais je suis très contente de poursuivre mon aventure avec Nice et j'espère que nous allons réaliser de belles choses. 

 

Vous prenez toujours autant de plaisir à jouer ? 

J'ai de la chance d'avoir des filles autour de moi qui me motivent à chaque entraînement, à chaque match. Quand je pose un pied sur le terrain j'oublie mon âge, par contre à la fin la réalité me rattrape (rires). Je mets plus de temps à récupérer que les jeunes, et ce n'est pas toujours facile d'enchainer, mais j'ai la chance de faire un métier que j'aime, et ça fait oublier les petites douleurs. Avec l'expérience, j'ai appris à me connaitre et à gérer mes efforts. Je ne me donne plus à 100% à chaque entraînement, nous avons mis en place des choses avec Marjan, et il sait que je vais donner mon maximum sur chaque match. Je suis contente d'être toujours utile pour l'équipe. 

 

Skolkova_martina_06_Pillaud

(photo : S.Pillaud)

 

Vous vivez en France depuis 2009, quelle relation avez-vous avec ce pays ? 

Je rêvais de jouer en France quand j'étais une jeune joueuse en Slovaquie. Je voulais jouer à l'étranger, et mon objectif était d'évoluer dans le championnat français. Avant d'arriver, Je connaissais un peu le pays, la langue, les chansons... et quand j'ai eu l'opportunité de venir jouer en France, ça a été un grand moment pour moi. J'ai été très bien accueilli à Dijon, j'ai rencontré des personnes extraordinaires est ça restera une famille pour moi. J'ai eu de la chance de jouer toutes ces années au CDB, et puis quand j'ai eu la proposition de Nice ça a été une belle opportunité. L'équipe avait de beaux objectifs, j'ai pu jouer avec Linnea Torstenson, Carmen Martin... qui m'ont appris beaucoup. Et puis nous sommes allées chercher cette médaille de vice-championne de France, que j'attendais depuis longtemps. Je suis très heureuse, très fière de mon parcours en France, et je ne changerai rien. Il y a tout en France, je me sens très bien ici et c'est pour cela que je n'ai jamais eu envie de partir. 

 

LFH-PLAYOFFS-NICE-BRONZE

 

Quels sont vos projets pour votre après carrière ? 

Je réfléchis tout le temps à mon après carrière. Ma famille est en Slovaquie, mais la vie en France me convient... je me pose beaucoup de questions. J'ai réalisé un bilan de compétences lorsque j'étais à Dijon, et ça m'a donné quelques pistes pour la suite. J'ai eu des propositions en Slovaquie, c'est un pays qui fonctionne avec un ancien modèle dans le sport, et ils aimeraient faire revenir des filles qui ont eu des expériences à l'étranger. Je me sens bien entourée pour la suite, mais je n'ai pas encore pris de décision. Pour l'instant je reste concentrée à 100% sur ma carrière avec Nice, et on verra en temps voulu pour la suite. La seule décision que j'ai prise, c'est que je serai encore une joueuse de l'OGC Nice la saison prochaine. 

 

 

Merci Martina

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball