Actualités

T + T -

LBE – Lancement d’une saison qui s’annonce palpitante à tous les niveaux

27/08/2019

La conférence de rentrée qui s'est tenue ce lundi à la Maison du Handball, a permis de réunir les actrices et acteurs de la Ligue Butagaz Energie à deux jours de la reprise officielle du championnat, programmée ce mercredi. L'occasion de donner la parole aux 12 formations de l'élite, qui n'ont pas manqué d'afficher leurs ambitions par le biais de leur entraîneur et / ou président.

METZ-Nocandy-6714

(photo : Bertrand Delhomme)

 

La conférence de rentrée qui s'est tenue ce lundi à la Maison du Handball, a permis de réunir les actrices et acteurs de la Ligue Butagaz Energie à deux jours de la reprise officielle du championnat, programmée ce mercredi. L'occasion de donner la parole aux 12 formations de l'élite, qui n'ont pas manqué d'afficher leurs ambitions par le biais de leur entraîneur et / ou président. Des clubs ambitieux, qui n'ont pas caché pour la grande majorité d'entre eux, leur volonté d'aller chercher une place en Playoffs à l'issue de la phase régulière. A tous les niveaux, la lutte s'annonce acharnée, et alors que le Metz Handball semble armé pour poursuivre sa domination sur le championnat, ses outsiders restent déterminés à venir bousculer l'hégémonie du champion lorrain. 

Metz vise un cinquième titre de champion de France consécutif 

Depuis 2015, le Metz Handball survole le championnat de France, avec quatre couronnes nationales consécutives, qui ont fait gonfler son palmarès à 23 titres de champion de France. La saison 2018-2019 a été exceptionnelle pour le clan lorrain, qui en plus de tout rafler sur la scène nationale, est parvenu à se hisser dans le prestigieux Final 4 de la Ligue des Champions. Cette saison encore, le collectif d'Emmanuel Mayonnade est attendu au tournant, et cherchera à faire au moins aussi bien que l'exercice écoulé. Un gros challenge pour les Dragonnes, qui vont devoir faire face à une adversité de plus en plus dense, et qui vont devoir composer sans Xenia Smits, récemment opérée de l'épaule, et absente pendant plusieurs semaines. Les partenaires de Manon Houette se préparent à débuter leur saison du côté de Nantes, avec un premier gros challenge en perspective, face au quatrième de la saison dernière. 

Des outsiders déterminés 

LFH-4

 

Dans la course au titre, le Metz Handball sera loin d'être isolé, avec des outsiders déterminés à mettre un terme à sa domination. Avec le Brest Bretagne Handball, l'OGC Nice Côte d'Azur Handball, le Nantes Atlantiques Handball et l'Entente Sportive Bisontine Féminine l'adversité s'annonce relevé pour les championnes de France en titre. Si Nice et Besançon ont misé sur la stabilité à l'intersaison en conservant la majeure partie de leurs cadres, le BBH et le NAHB ont fait bouger leurs lignes. Le collectif de Laurent Bezeau va entamer un nouveau cycle, avec les arrivées de 7 nouvelles joueuses, dont plusieurs internationales reconnues comme la danoise Sandra Toft. Engagé en Ligue des Champions pour la troisième année de suite, le Brest Bretagne va devoir composer avec un calendrier chargé, mais à renforcer son effectif pour y faire face. Les partenaires de Coralie Lassource, désignée capitaine pour sa première saison en Bretagne, auront à coeur de briller sur tous les tableaux, avec la volonté de faire mieux que leur troisième place de la saison dernière. De son côté, Nantes a réalisé un recrutement ambitieux, et va pouvoir compter sur un collectif expérimenté, emmené par un Allan Heine déterminé pour sa deuxième saison à la tête du NAHB. Opposées à l'ogre messin pour sa première sortie de la saison, le club ligérien espère bien faire bouger les lignes, et devra pour se faire livrer une copie parfaite devant son public. 

 

Vice-champion de France la saison dernière, Nice a confirmé sa belle montée en puissance observée depuis 2017. Le club azuréen, qui se prépare à vivre la première campagne européenne de son histoire avec la Coupe EHF, va devoir faire front pour parvenir à conserver sa place dans le top 3 de la Ligue Butagaz Energie. Les Aiglonnes ont perdu les expérimentées Carmen Martin et Linnea Torstenson cet été, mais pourront compter sur leur collectif pour rester sur le devant de la scène. La capacité de l'OGCN à maintenir le niveau défensif affiché la saison dernière sera un élément clé, avec une Hatadou Sako qui va sans aucun doute poursuivre sa montée en puissance. Cinquième la saison dernière, Besançon a dû batailler pour conserver sa place dans le top 5, synonyme de qualification européenne. Cette saison, le collectif de Raphaëlle Tervel veut viser plus haut, avec un effectif qui a très peu bougé, et qui va pouvoir s'appuyer sur ses cadres, et des jeunes en pleine maturité. L'ESBF va devoir parvenir à gérer l'enchainement des matchs avec la Coupe EHF, le championnat et la Coupe de France, contexte qui avait freiné les performances bisontines la saison dernière lors de la deuxième partie de la saison. Pour débuter la Ligue Butagaz Energie, les partenaires de Chloé Bouquet se déplacent sur le parquet du Chambray Touraine. 

Ils sont armés pour jouer les trouble-fête

LFH-5

 

Si les premiers cités semblent armés pour conserver leur place dans le Top 5, ils ne seront pas à l'abri de se faire doubler par des poursuivants déterminés. Sixième la saison dernière, le Chambray Touraine Handball vise une qualification européenne pour la saison 2020-2021. Si Mouna Chebbah est partie, le collectif de Guillaume Marquès s'est renforcé, avec l'arrivée notable de Jovana Stoiljkovic, qui va venir apporter sa puissance sur la base arrière chambraisienne. Pour sa quatrième saison consécutive au sein de l'élite, le CTHB possède désormais une belle expérience du plus haut niveau, et va chercher à grapiller au moins une place au classement pour s'ouvrir les portes européennes. Passé tout proche d'une qualification dans le dernier carré des Playoffs l'année dernière, le Fleury Loiret Handball avait finalement terminé en septième position. Une fin de saison amère pour les joueuses de Christophe Cassan, qui vont chercher à retrouver une place dans le top 5 de la Ligue Butagaz Energie. Le groupe a très peu bougé cet été, avec une seule recrue enregistrée, pour trois départs. Les partenaires d'Alexandra Lacrabère se connaissent parfaitement, et vont se déplacer à Bourg de Péage pour leur premier match de championnat. 

 

Après une saison dernière difficile, le Toulon St-Cyr Var Handball et le Paris 92 ont effectué de nombreux changements à l'intersaison, avec la volonté de rebondir sur l'exercice 2019-2020. Si Sandor Rac est resté pour diriger le collectif varois, six nouvelles joueuses ont été intégrées au collectif du TSCV. Un recrutement ambitieux, avec le retour au club de Marie-Paule Gnabouyou, ou bien encore la signature de l'internationale hollandaise Charris Rozemalen. Les Toulonnaises veulent retrouver la première partie du championnat, et devront pour cela se montrer plus régulières dans leurs performances. Pour son premier duel de la saison, Toulon va se déplacer à Dijon. Même son de cloche du côté du Paris 92, qui a réalisé une large revue d'effectif cet été, avec l'arrivée d'un nouveau staff technique, et de sept nouvelles joueuses. Pour sa première expérience à la tête d'une formation de l'élite, Yacine Messaoudi va pouvoir s'appuyer sur un effectif étoffé, mêlant joueuses d'expérience comme Allison Pineau, de retour au bercail, et jeunes espoirs comme Déborah Lassource, qui a déjà prouvé ses qualités la saison dernière. Contraint de passer par les Playdowns lors du dernier exercice, la formation francilienne compte bien retrouver une place en Playoffs, avec une qualification européenne en ligne de mire. 

Ne pas les sous-estimer 

LFH-6

 

Les pronostics de pré-saison ne sont que très rarement le reflet du classement réel à l'issue des hostilités, et la JDA Dijon Hand, le Bourg de Péage Drôme Handball et le Mérignac Handball vont s'atteler à confirmer cette tendance. Maintenus à l'issue des Playdowns la saison dernière, Dijon et Bourg de Péage sont déterminés à venir bousculer la concurrence dans la course aux Playoffs. Le collectif dijonnais a peu évolué cet été, hormis l'arrivée de Christophe Mazel, qui prend le relai de Christophe Maréchal à la tête des Artistes. Les cadres bourguignonnes sont toujours là, et vont pouvoir compter sur le renfort de l'expérimentée Ekaterina Vetkova, qui avait laissé une très belle impression lors de son passage au Toulon St-Cyr. Opposées justement au TSCV pour leur premier duel de la saison, les partenaires de Barbara Moretto vont chercher à bien débuter cet exercice, devant leur supporters. Pour Bourg de Péage en revanche, les changements ont été nombreux à l'intersaison, avec l'intégration de sept nouvelles joueuses, dont cinq étrangères. Pour sa troisième saison au sein de l'élite, le club drômois veut franchir un cap, avec l'ambition de se hisser pour la première fois de son histoire dans le top 8. 

 

Enfin, le Mérignac Handball va faire office de "Petit Poucet" cette saison au sein de la Ligue Butagaz Energie. Pour son retour au sein de l'élite, plus de dix ans après sa relégation en D2F, le club girondin va avant tout chercher à décrocher son maintien, dans un championnat qui s'annonce très relevé. Le MHB a beaucoup travaillé en coulisses pour préparer au mieux son retour en D1, et a fait appel à Philippe Carrara pour prendre les commandes de son équipe. Sept joueuses sont arrivées cet été pour renforcer le collectif, avec notamment le retour aux affaires de Sanne Van-Olphen, passée par le TSCV. Opposé à Nice pour son premier match officiel de la saison, le MHB n'aura pas la pression du résultat sur le parquet du vice-champion de France, et va chercher à réaliser un coup à l'occasion de ce premier épisode. 

 

28/08/19 à 19:00

NiceversusMérignac

28/08/19 à 20:30

BrestversusParis 92

28/08/19 à 20:30

NantesversusMetz

28/08/19 à 20:30

DijonversusToulon St-Cyr

28/08/19 à 20:30

ChambrayversusBesançon

 
Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Toulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    Logo_de_la_Française_des_jeux.svg logoLP_Q  Select logo_star_black_CMYK (2)  LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01 FFHB_LOGO_V_FD_BL_Q