Actualités

T + T -

LBE – Que retenir des trois premières journées ?

30/09/2020

Le coup d'envoi de la saison 2020-21 a été donné le 9 septembre dernier avec le premier épisode de la Ligue Butagaz Énergie. Un retour de la compétition officielle très attendu après plusieurs mois d'attente. Alors que cette semaine est consacrée aux sélections nationales qui préparent l'Euro 2020 organisé en décembre prochain au Danemark et en Norvège, trois journées se sont jouées au mois de septembre en championnat, avec un seul match reporté à cause du COVID-19 (Saint-Amand Vs Toulon St-Cyr, J3). Si vous avez raté quelque chose, petit récapitulatif de cette reprise animée.

metz

 

Le coup d'envoi de la saison 2020-21 a été donné le 9 septembre dernier avec le premier épisode de la Ligue Butagaz Énergie. Un retour de la compétition officielle très attendu après plusieurs mois d'attente. Alors que cette semaine est consacrée aux sélections nationales qui préparent l'Euro 2020 organisé en décembre prochain au Danemark et en Norvège, trois journées se sont jouées au mois de septembre en championnat, avec un seul match reporté à cause du COVID-19 (Saint-Amand Vs Toulon St-Cyr, J3). Si vous avez raté quelque chose, petit récapitulatif de cette reprise animée. 

 

Le point sur le classement 

Brest et Metz invaincus en championnat 

Les deux grands favoris dans la course au titre de champion de France n'ont pas raté leurs débuts en Ligue Butagaz Énergie. Brest a dominé Mérignac (18-32), Chambray (37-25) et Nice (22-29), alors que Metz a pris le meilleur sur Nice (37-22), Nantes (26-35) et Besançon (37-31). Avec une différence de buts de +33 contre +30 pour Metz, le BBH est installé en tête du championnat. Par ailleurs, les Messines ont eu un calendrier plus compliqué en championnat en ce début de saison, qu'elles sont parvenues à bien négocier. Il faudra attendre le début de l'année 2021, pour assister à la confrontation très attendue entre les deux équipes, qui se retrouveront à l'occasion de la dixième journée.  

Cinq équipes à deux victoires 

 

Lara GONZALEZ ORTEGA (Besançon)

 

Derrière ce solide duo de tête, on retrouve cinq clubs qui affichent un bilan de deux victoires pour une défaite. Besançon a marqué les esprits en début de saison avec deux grosses victoires contre Toulon St-Cyr (19-31) et Plan de Cuques (42-23). Les Bisontines ne sont pas parvenues à rivaliser avec Metz pendant 60 minutes (37-31), mais elles ont prouvé qu'il faudrait compter sur l'ESBF cette saison en championnat. Dans ce peloton, on retrouve Bourg de Péage, qui réalise son meilleur début de saison au sein de l'élite depuis son accession en 2017. Vainqueurs de Paris (22-21) et de Mérignac (22-24), les joueuses de Camille Comte ont raté la passe de trois à domicile contre Chambray (20-30). Troisième du dernier exercice, Fleury est bien entré dans sa saison avec des succès face à St-Amand-Les-Eaux (22-29) et Toulon St-Cyr (28-22), avant de se faire surprendre sur le parquet de Plan de Cuques lors de la J3 (24-22). Nantes et Paris ont remporté deux de leurs trois premiers duels. Les Nantaises se sont logiquement inclinées contre Metz (26-35), malgré une belle résistance en première période, et ont disposé de Plan de Cuques (27-30) et de Dijon (21-26), alors que les Parisiennes se sont inclinées à Bourg de Péage lors de la J1 (22-21), avant d'enchainer des victoire contre St-Amand-Les-Eaux (32-17) et Mérignac (28-22). 

Trois équipes à une victoire 

 

LFH_20200909_HBpcNan-144

(photo : Julian Schlosser)

 

Fraichement promu en Ligue Butagaz Énergie, Plan de Cuques n'a pas tardé à ouvrir son compteur de victoire en championnat. Après avoir bousculé Nantes lors de la première journée (27-30), les joueuses d'Angélique Spincer ont vacillé à Besançon (42-23), avant de rebondir de la plus belle des manière à domicile contre Fleury (24-22). Un succès face à un club européen, qui a définitivement lancé la saison des Provençales au sein de l'élite. Avec une victoire, un nul et une défaite à Brest, Chambray est bien au contact du peloton de tête. Accrochées par Dijon dans leur salle lors de la J1 (27-27), les partenaires de Jovana Stoiljkovic n'ont rien pu faire à Brest (37-25), mais ont marqué les esprits en dominant nettement Bourg de Péage le weekend dernier (20-30), alors que les Drômoises restaient sur deux succès de rang. Le CTHB est lancé, et compte bien jouer sa carte à fond pour aller chercher une place dans la première partie du championnat. Pas épargné par le calendrier avec Metz et Brest au menu de ses trois premiers matchs, Nice a répondu présent face à un concurrent direct, Dijon. Les Niçoises se sont imposées à domicile sur le fil (25-24), décrochant des points importants pour la suite de la saison. 

Quatre équipes sans victoire  

 

Vautier Dijon

(photo : JDA Dijon hand)

 

En bas du classement, quatre équipes n'ont pas encore ouvert leur compteur de victoire. Dijon se détache un peu grâce à son match nul décroché sur le parquet de Chambray (27-27). Les Dijonnaises sont passées à deux doigts de prendre des points à Nice (25-24), et ont donné du fil à retordre à Nantes pour leurs débuts à domicile (21-26). Une entame encourageante pour le nouveau collectif bourguignon, qui compte bien grappiller des places à la reprise. Derrière, Mérignac, St-Amand-Les-Eaux et Toulon St-Cyr ont vécu un début de saison plus compliqué. Touché par des cas de COVID-19, le TSCV n'a pas pu se déplacer dans le Nord lors de la J3, dans une rencontre qui aurait pu lancer la saison de l'un des deux clubs. Mérignac s'est incliné lourdement contre Brest lors de la J1 (18-32), avant d'afficher un meilleur visage contre Bourg de Péage, insuffisant cependant pour s'imposer (22-24). Après ses deux défaites, Christophe Chagnard a été nommé entraîneur de l'équipe première à la place de Philippe Carrara. Le MHB s'est ensuite incliné à Paris (28-22), après une seconde période mal négociée. De son côté, St-AM

 

Le début de saison en chiffres 

  • 20 rencontres jouées sur les 21 programmées 
  • Une rencontre reportée à cause du COVID-19 (St-Amand-Les-Eaux Vs Toulon St-Cyr, J3)
  • 3 rencontres diffusées en clair et en direct sur Sport en France (St-Amand-Les-Eaux, Fleury, Nantes, Metz, Paris et Mérignac ont été à l'affiche)
  • 2 équipes encore invaincues (Brest et Metz)
  • 1058 buts marqués (52,9 / match)
  • 10 victoires à domicile / 9 victoires à l'extérieur / 1 nul 
  • 109 buts marqués par Metz, meilleure attaque 
  • 61 buts encaissés par Paris, meilleure défense 
  • 20 buts marqués par Aurélie Goubel (Plan de Cuques) et Alexandra Lacrabère (Fleury), meilleures buteuses
  • 35 arrêts réalisés par Camille Depuiset (Bourg de Péage), meilleure gardienne au nombre d'arrêts (36% de réussite)
  • 12 buts inscrits par Alexandra Do Nascimento (Bourg de Péage) lors de la J1, record en ce début de saison
  • 42 buts inscrits par Besançon lors de la J2, record offensif cette saison
  • 17 buts encaissés par Paris lors de la J2, record défensif cette saison 

lacrabere

(photo : St-Amand-Les-Eaux)

Le programme de la J4 : 

LBE-PROGRAMME-2020

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesSaint Amand Handball – Porte du HainautToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q