Actualités

T + T -

LBE – Une nouvelle page pour le Toulon St-Cyr Var Handball

09/09/2020

Alors que la Ligue Butagaz Énergie débute ce mercredi 9 septembre, suite de notre tour de France des clubs qui évolueront au sein de l'élite cette saison, avec le Toulon St-Cyr Var Handball.

Bulleux_chloe_06_Pillaud

 

Alors que la Ligue Butagaz Énergie débute ce mercredi 9 septembre, suite de notre tour de France des clubs qui évolueront au sein de l'élite cette saison, avec le Toulon St-Cyr Var Handball.

 

Nouvel entraîneur, effectif largement remanié à l'intersaison, le Toulon St-Cyr Var Handball se prépare à écrire une nouvelle page de sa riche histoire au plus haut niveau du handball féminin français. En difficulté ces dernières années, le TSCV avait besoin de changements, avec la volonté de repartir sur de nouvelles bases. Toujours ambitieux, le club varois veut retrouver la première partie de la Ligue Butagaz Énergie et a misé sur Laurent Puigségur pour y parvenir. Illustre joueur français, champion du Monde en 2001 avec les Bleus et vainqueur de la Ligue des Champions en 2003 avec Montpellier, le technicien de 48 ans était à la tête de l'équipe de France jeune depuis plusieurs années, avant de rejoindre le projet toulonnais. "Je pense que les filles avaient besoin d'un nouveau discours, que le club avait besoin d'un nouvel élan, et je suis arrivé ici pour impulser quelque chose. Je suis encore dans une phase d'observation, mais le club est très bien structuré, la base est très seine, et je peux évoluer dans un très bon contexte. J'ai l'impression que les filles adhèrent au projet sportif, et qu'elles ont hâte de débuter la saison." nous expliquait Laurent Puigségur lors de la conférence de rentrée de la LFH. 

 

Pour performer dans un championnat qui s'annonce très disputé, le nouvel effectif toulonnais va devoir trouver rapidement ses marques. Avec pas moins de huit départs, pour six arrivées, les changements ont été nombreux à l'intersaison, et l'effectif varois va devoir se forger une nouvelle identité. Laurène Catani, Siraba Dembélé-Pavlovic, Léa Serdarevic... le TSCV a perdu des éléments cadres, qui ont été remplacés par des joueuses venues d'horizons différents. En manque de temps de jeu à Besançon, Marine Dupuis va tenter de s'imposer à Toulon après plus de 20 ans passés dans le Doubs. Amandine Balzinc et Ophélie Tonds vont former la nouvelle paire de gardiennes de la formation sudiste, alors que Camille Mandret, formée à Nantes, va tenter de se faire une place au plus haut niveau sous les couleurs toulonnaises. Enfin, deux joueuses étrangères ont été recrutées, avec l'internationale allemande Maike Schirmer et la jeune pépite danoise Anna Wierzba, qui va avoir la lourde responsabilité de prendre la suite de Laurène Catani. Un effectif composé de nombreuses nationalités, particularité qui plait beaucoup à Laurent Puigségur, "J'ai fais de gros progrès en anglais (rires). Plus sérieusement, les Hollandaises parlent anglais et français, et cela facilité le discours. C'est plus avec ma jeune demi-centre danoise que la communication est compliquée pour l'instant, et sur un poste de meneuse de jeu ce n'est pas évident. Mais toutes ses partenaires l'aident beaucoup au quotidien et avec le temps ça va aller de mieux en mieux. Nous avons un beau melting pot au sein de l'effectif, et je trouve que c'est une vraie richesse.".

 

Cette saison, "L'objectif est de figurer dans la première partie du championnat dans un premier temps, et puis dans un second temps c'est d'aller chercher une qualification européenne." avance Laurent Puigségur, avant d'ajouter : "pour moi il y a deux / trois équipes qui sortent du lot en Ligue Butagaz Énergie, mais derrière il y a une poule de sept / huit équipes qui semblent se tenir. Le championnat va être très intéressant, avec beaucoup de matchs accrochés. Je suis excité à l'idée de démarrer et de voir comment les choses vont se dérouler.". Si Brest et Metz semblent les plus armés dans la course au titre de champion de France, derrière, de nombreuses équipes vont se bousculer pour intégrer la première partie du championnat. Candidat affiché, le TSCV va devoir se montrer plus régulier que les saisons dernières pour espérer remplir ces objectifs, "Un championnat c'est long, et il va falloir faire preuve de maîtrise et de sérénité, quoi qu'il se passe." ajoute le technicien toulonnais, qui est désormais pleinement tourné vers le premier match de la saison à venir ce mercredi contre Besançon. Une belle entrée en matière pour les partenaires de Chloé Bulleux, face à un adversaire direct.  

Les mouvements à l'intersaison : 

Arrivées : Marine Dupuis (Besançon), Amandine Balzinc (Mérignac), Maike Schirmer (Buxtehuder SV, ALL), Laurent Puigségur (entraîneur), Camille Mandret (Aunis, D2F), Ophélie Tonds (Plan de Cuques, D2F), Anna Wierzba (Skanderborg, DAN)

Départs : Siraba Dembélé Pavlovic (Bucarest), Laurène Catani (Brest), Léa Serdarevic (Paris), Aliénor Sumerly(Clermont), Lidija Cvijic (Noisy le Grand, D2F), Sandor Rac (entraîneur), Hélène Falcon (NC), Laurisa Landre (retraite sportive), Mariam Eradze (Islande)

 

L'effectif complet du TSCV 

Où trouver le Toulon St-Cyr Var Handball ?

Sur Facebook 

Sur Instagram 

Sur Twitter 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesSaint-Amand HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q