Brèves

Actualités

T + T -

Les places seront chères !

13/01/2012

Comme prévu, le championnat a repris du service sur le même rythme qu’à l’automne. A la veille de la 12ème journée, tout demeure possible. Et la lutte fait rage, à tous les étages. Jamais, de mémoire de handballeuse, le championnat de France n’a été aussi indécis que cette version 2011/2012. La formule des play-offs, bien […]

Comme prévu, le championnat a repris du service sur le même rythme qu'à l'automne. A la veille de la 12ème journée, tout demeure possible. Et la lutte fait rage, à tous les étages. Jamais, de mémoire de handballeuse, le championnat de France n'a été aussi indécis que cette version 2011/2012. La formule des play-offs, bien sûr, y est pour beaucoup. Elle offre un suspense de chaque instant, sans condamner personne. Pour le moment. Après onze journées d'exercice, aucune phalange n'est comptablement assurée d'obtenir un des six passeports pour jouer le titre. Certains collectifs sont tout de même en ballotage favorable et n'ont besoin que de quelques points supplémentaires pour se mettre à l'abri. D'autres, en revanche, vont devoir s'employer pendant les sept derniers épisodes pour obtenir leur salut. Dembélé stratosphérique ! Et à ce petit jeu, les duels de la onzième journée ont souri à certaines équipes. On pense d'abord à la formation de Toulon Saint-Cyr. Sixième avant la trêve, sortie déboussolée d'une Coupe de la Ligue où les filles du Var sont tombées devant Fleury. Mais après avoir obtenu leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France, dont elles sont tenantes du titre, les joueuses emmenées par Thierry Vincent sont allées décrocher trois précieux points dans le Gard malgré les absences de Christiane Mwasesa et Paula Gondo. Menées pendant plus de cinquante-cinq minutes, les Toulonnaises ont réalisé le hold-up parfait dans le sillage d'une Siraba Dembélé de gala (12/17) auteure du but victorieux à une poignée de secondes du gong final. Résultat : les Varoises subtilisent la cinquième place à des Gardoises privées de Camille Ayglon pour plusieurs semaines et qui devront impérativement ramener des points de Mios ce week-end pour ne pas se retrouver dans une situation délicate. Mios-Biganos, justement, qui semblait avoir repris du poil de la bête fin décembre en se hissant à la surprise générale en finale de la Coupe de la Ligue mais qui vient d'encaisser deux résultats peu satisfaisants. D'abord en Coupe de France où les Girondines ont été sorties aux jets de sept mètres par Dijon, puis en championnat où elles n'ont pas pu faire mieux qu'un match nul à domicile face à Besançon. Une surprise ! Moins incongrue, évidemment, la large victoire du Metz Handball sur Dijon. Les Lorraines ont affiché une belle solidité. De bon augure avant un déplacement délicat dans le Var qui sera le choc de la journée. Du côté des leaders, le Issy Paris Hand a conservé sa première place en dominant son dauphin havrais mais les Franciliennes devront se méfier de Fleury. Actuellement en huitième position, la troupe de Christophe Maréchal a rendu la tâche difficile à l'Arvor29 le week-end dernier et pourrait bien jouer les trouble-fêtes dans les prochaines semaines. Retrouvez le programme de la 12ème journée ici
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q