Actualités

T + T -

LFH – 10 bonnes raisons de suivre la saison 2017-18 !

03/08/2017

Alors que le début de la saison 2017-18 se rapproche à grands pas, découvrez dix bonnes raisons pour ne rien rater d'un exercice qui s'annonce palpitant à tous les niveaux !

METZ-GLAUSER

1- Une pleiade d'internationales 

Avec plus de 60 internationales étrangères et un bon nombre d'internationales tricolores appelées par Olivier Krumbholz lors des derniers regroupements de l'équipe de France, la Ligue Féminine de Handball s'impose légitimement comme l'un des championnats les plus relevés derrière la Ligue hongroise. De plus en plus compétitifs sur la scène européenne, les clubs de la LFH peuvent s'appuyer sur leurs internationales pour poursuivre leur ascension, de quoi offrir des duels de très haut niveau aux fans de handball. 

2- Un championnat indécis 

La saison dernière, la lutte pour le titre a fait rage. Au terme de playoffs animés, le Metz Handball est parvenu à conserver sa couronne, en dominant sur le fil le Brest Bretagne Handball, qui s'est armé à l'intersaison pour revenir encore plus fort. Derrière, le combat a été également acharné entre les prétendants aux places européennes, qui ont lutté jusqu'au bout pour décrocher leur précieux sésame. Des rencontres de plus en plus accrochées entre les clubs, avec des "outsiders" qui n'ont plus peur de la comparaison, et qui ont prouvé qu'ils pouvaient rivaliser avec les grosses écuries de la LFH. Un championnat de plus en plus resserré, qui promet un exercice 2017-18 palpitant ! 

3- Deux clubs engagés en Ligue des Champions 

Pour la première fois, la Ligue Féminine de Handball va compter deux clubs au tour principal de la Ligue des Champions. Après l'excellent parcours du Metz Handball la saison dernière qui s'était clôturé par une élimination en 1/4 de finale face au vainqueur de la compétition, Györ, le club lorrain tentera de faire aussi bien cette saison dans la plus prestigieuse des compétitions. Les Dragonnes seront accompagnées par les joueuses du Brest Bretagne Handball, qui vont de leur côté vivre leur première expérience collective en Champions League, après avoir atteint les 1/4 de finale de la Coupe EHF la saison dernière.  

4- Trois clubs engagés en Coupe EHF 

Issy Paris, Besançon et Dijon représenteront la LFH en Coupe EHF. Habituées aux joutes européennes, les Franciliennes auront à coeur de faire oublier la déception de la saison dernière et leur élimination au premier tour. De son côté, Besançon va effectuer son grand retour sur la scène continentale après plusieurs années d'absence. Une belle récompense pour le jeune collectif de Raphaëlle Tervel qui a réalisé une belle saison 2016-17, et qui va pouvoir se frotter à des formations étrangères. Dernier invité, Dijon a obtenu une Wild Card pour participer à l'édition 2016-17 de la Coupe EHF. Les Dijonnaises auront à coeur de montrer un beau visage pour la grande première du club bourguignon en Coupe d'Europe. 

5- Un championnat cosmopolite 

Pas moins de 26 nationalités représentées dans les 12 clubs de la Ligue Féminine de Handball pour la saison 2017-18. Une véritable richesse pour le championnat français qui met en avant des cultures handballistiques de tous les horizons. 

6- Des affluences toujours en hausse 

Avec une augmentation de l'affluence moyenne de plus de 13,4% lors de la saison 2016-17 (détails ici), les clubs de la Ligue Féminine de Handball attirent de plus en plus de curieux et de fans de handball. une belle visibilité pour le championnat de France qui peut compter sur une équipe de France compétitive, médaillée lors des deux dernières compétitions internationales (JO 2016 et Euro 2016). 

7- Des derbys palpitants 

Besançon Vs Dijon, Brest Bretagne Vs Nantes, Chambray Touraine Vs Fleury Loiret, Nice Vs Toulon St-Cyr autant de derbys qui viennent rythmer et animer la saison régulière en LFH. Des duels toujours accrochés, indécis, qui offrent un show palpitant aux spectateurs présents pour assister à ces derniers. 

8- De jeunes espoirs talentueuses 

Au coeur de la politique des clubs de la LFH, la formation fait aussi la richesse du championnat français. Chaque saison, de nombreux jeunes espoirs ont l'occasion de s'exprimer au coeur de l'élite du handball féminin français, et de poursuivre leur apprentissage du très haut niveau. Demi-finaliste des championnats d'Europe U19 en Slovénie, l'équipe de France jeune est la parfaite illustration de l'éclosion de ces jeunes pépites, avec en son sein, une majorité de joueuses issues des clubs de la LFH. 

9- Des joueuses aux palmarès incroyables 

Si le handball est avant tout un sport collectif, la Ligue Féminine de Handball peut compter sur des joueuses qui font parties des toutes meilleures à leur poste. De retour en France la saison dernière après plusieurs années à l'étranger, Allison Pineau (Brest Bretagne Handball) fait partie de ces joueuses qui rayonnent au niveau international, comme sa partenaire de club, Cléopatre Darleux, ou bien encore les Messines Laura Glauser et Ana Gros pour ne citer qu'elles. Si Stine Oftedal a pris la direction de la Hongrie cet été, de nouvelles stars vont faire leurs débuts, ou leur retour en LFH. On pense notamment à l'internationale espagnole Carmen Martin, vainqueur de la Ligue des Champions en 2015 avec Bucarest, et qui évoluera cette année sous les couleurs de Nice. Sans oublier Manon Houette, qui après un an en Allemagne du côté de Thüringer, va effectuer son grand retour en France à la rentrée sous les couleurs messines. Difficile de toutes les nommer, mais une chose est sûre, la LFH attire de plus en plus de grands noms du handball international. 

10- De nombreux cadeaux à gagner 

Dès le début de la saison, restez connectés sur les réseaux sociaux de la LFH (Facebook et Twitter) pour tenter de gagner de nombreux cadeaux (maillots, ballons, places etc.). 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballHandball Club Celles-sur-BelleChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballLes Neptunes de NantesOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Handball Plan de CuquesToulon Métropole Var Handball