Brèves

Actualités

T + T -

METZ HANDBALL, la reconquête

11/09/2012

Après une saison sans titre (pour la 1ère fois en 23 ans de D1) le club lorrain part à la conquête d’un nouveau titre de Champion de France. Les joueuses de Sandor Rac, impressionnantes lors de la préparation, s’affichent comme de sérieuses prétendantes au sacre national. La capitaine Nina Kanto se projette avec ambition, tout […]

Après une saison sans titre (pour la 1ère fois en 23 ans de D1) le club lorrain part à la conquête d’un nouveau titre de Champion de France. Les joueuses de Sandor Rac, impressionnantes lors de la préparation, s’affichent comme de sérieuses prétendantes au sacre national. La capitaine Nina Kanto se projette avec ambition, tout en confiant vouloir prendre un maximum de plaisir. Pour mieux évacuer la déception des JO ? “Ne pas s’enflammer“ - Pour l’instant, au niveau des résultats*, nous n’allons pas nous plaindre. Nous avons gagné tous nos matches (11 matches, 11 victoires), dépassant parfois les 40 buts. C’est toujours bon pour le moral, mais hors de question de nous enflammer. Et sincèrement, je vous avoue être surprise (agréablement) par nos résultats, le jeu pratiqué, car nous avons une équipe très jeune. Ce que nous faisons est très encourageant. Il y a aussi un élément déterminant, c’est la qualité humaine de notre groupe. Nous vivons très, très bien ensemble. Et ça, c’est super important pour la suite. “Metz, ma thérapie post JO !“ - Enchaîner après des JO, c’est toujours plus difficile qu’une année “lambda“, surtout après l’immense déception de Londres. Heureusement, mon équipe de Metz, c’est un peu ma thérapie ! J’espère que cela va durer, que ces beaux challenges avec mon club m’aideront à passer à autre chose. J’ai laissé beaucoup d’envie à Londres. Je ne m’en cache pas, j’ai eu un gros, gros coup de blues en rentrant. J’ai eu 4 jours de coupure entre la fin des JO et la reprise de l’entraînement, le 14 août. Retrouver du plaisir“ - Je n’ai toujours pas évacué la frustration des JO, qui est grande. Je m’attends à une année difficile pour moi. Pas pour l’équipe mais pour moi, d’un point de vue personnel. Je suis professionnelle et je ne compte pas embarquer mes coéquipières dans mon “bad trip“. Par contre, je vais essayer de me mettre moins de pression que les autres années. Sandor Rac est le coach idéal pour m’aider à “décompresser“ et retrouver avant tout le plaisir de jouer, que l’enjeu ne prenne plus le dessus sur le jeu. “Etre craintes, à nouveau“ - Compte tenu du statut de Metz, le titre fait clairement partie de nos objectifs. Nous sommes conscientes que pour y parvenir, le chemin sera semé d’embûches. Il y a des équipes comme Toulon ou Fleury, qui se sont bien renforcées cet été. A Metz, j’insiste sur le fait que nous avons une équipe avec beaucoup de jeunes. Plusieurs joueuses expérimentés, internationales sont parties (Amandine Leynaud, Allison Pineau, Claudine Mendy…). Notre arrière droite suédoise Johansson est tombée enceinte. Mais Marie Prudhomme saura répondre présente. A gauche, il y a Paule Baudoin qui est une très bonne recrue pour l’équipe. Le tandem “Baudouin - Ognjenovic“ fonctionne bien. Nous sortons d’une saison sans titre et nous voulons, dans un premier temps, que nos adversaires recommencent à nous craindre. “Garder notre fraîcheur“ - Nous avons un rude début de championnat. Nous jouons à Issy Paris la 1ère journée (15 septembre) et 4 jours plus tard, nous recevons Toulon. Une saison, c’est long et nous allons utiliser le système des play-offs à fond. C’est à dire que si nous ne finissons pas 1er à l’issue de la saison régulière, ce n’est pas un drame. Au contraire, l’an dernier nous terminons la saison régulière 1ère (ex æquo). Au final on finit 3è… Donc l’objectif sera d’abord de nous placer dans les play-offs, garder notre fraicheur jusqu’au bout car nous avons une équipe pour jouer des coups ! “Beaucoup de sérénité, de bonne humeur“ - Notre coach, Sandor Rac, y est pour quelque chose. L’atmosphère qu’il instaure dans le groupe, sa façon de fonctionner est assez différente de ce qu’on trouve dans la plupart des clubs français. Il met les joueuses dans la bonne humeur. Il ne nous surveille pas en dehors des terrains, il n’en n’a rien à faire à quelle heure tu te couches, ce que tu as mangé, si tu as fait la sieste.... Il nous juge à l’entraînement, en match, sur le terrain. C’est vraiment une personne de confiance, qui responsabilise beaucoup ses joueuses, il ne met pas la pression. Nous avons retrouvé une vraie sérénité qui va nous aider à positiver, aider notre groupe jeune à grandir en confiance. Et techniquement, je crois bien qu’il a fait ses preuves ! *33-26 contre Dijon, 37-22 contre Toulon, 44-22 face à Nîmes, 40-16 face à Issy Paris, 45-28 face à Besançon… Transferts Arrivées. Gervaise PIERSON (Nîmes), Déborah DANGUEGER (Yutz, D2), Lara ORTEGA GONZALES (Elche-Mustang, Esp.), Paule BAUDOIN (LE HAVRE), Rac SANDOR (entraineur, Bascharrage, Lux.) Départs. Alisson PINEAU (Valcea, Rou.), Amandine LEYNAUD (Valcea, Rou.), Martine RINGAYEN (Cergy Pontoise, D2), Claudine MENDY (PODGORICA, Monténégro), Marion LIMAL (Nîmes), Sébastien Gardillou (Nice) Fiche METZ HANDBALL Création. 1966 Salle. Palais Omnisports Les Arènes Président. Thierry WEIZMAN Entraîneur. Sandor RAC website. www.metz-handball.com dernière étape du “tour de France des clubs“, demain à Issy Paris
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q