Brèves

Actualités

T + T -

Nice, nouvelles ambitions

27/08/2014

Les entraîneurs ont la parole. Tour à tour et d’ici l’ouverture du championnat, chacun des dix coaches de LFH nous présente son équipe, ses objectifs, et bien des choses encore. Pour sa 3è saison dans l’élite, l’OGC Nice vient de frapper un gros coup sur le marché des transferts. Cléopâtre Darleux, Alexandra Lacrabère, pour ne citer qu’elles. Au total, 9 recrues et de nouvelles ambitions. Sébastien Gardillou fait le point.

Cléopâtre Darleux France LFH

L'internationale française Cléopâtre Darleux de retour en LFH, à l'OGC Nice. 

La préparation se passe chaudement. Il fait particulièrement chaud à Nice, ce qui est bien pour les touristes, beaucoup moins pour nous (sourires). Du coup, les conditions de travail sont difficiles pour l’équipe. Depuis la reprise, nous faisons en sorte d’adapter les horaires, par exemple en s'entraînant plus tôt le matin (9h) et plus tard le soir.

“Nous avons repris le 21 juillet (1er club de LFH à reprendre, pour la 3è saison de suite, ndlr). Etaler la préparation est un choix et sincèrement, si j’avais pu commencer encore plus tôt, je l’aurais fait. Etant donné que cette année, nous récupérons des joueuses étrangères, qui ont terminé leur championnat plus tard, des internationales qui étaient en sélection, nous avons essayé de trouver le meilleur compromis.

“Mais oui, le fait de reprendre le plus tôt possible, cela fait partie de mon mode de fonctionnement, dans le sens où j’aime prendre le temps et donner le maximum d’arguments aux joueuses avant d'attaquer la saison. Encore plus cette année avec beaucoup de nouvelles joueuses (9 recrues au total, ndlr / voir par ailleurs). Cela nécessite de beaucoup répéter. En fait, je conçois la préparation en 3 phases : une 1ère phase d’observation, une 2è de discussion, d’essais et une 3è pour valider les choix.

Il faut aussi préparer les joueuses au niveau d'exigence physique, qui devient très élevé en LFH. 

Alexandra Lacrabère LFH équipe de France

L'internationale française Alexandra Lacrabère, meilleure buteuse de LFH 2013-2014, désormais Niçoise. 

“Nous sommes dans la continuité de notre projet. Nous avançons étape par étape. Ce recrutement estival, c’était quelque chose de planifié. Aujourd'hui, nous voulons nous donner les moyens de nous extirper du bas du classement en championnat. Nous souhaitons franchir ce cap, avec beaucoup d'humilité car le niveau en LFH ne cesse d’augmenter.

Nice n'est pas le seul club à s’être renforcé, c'est le cas pour beaucoup d'équipes. Cela augure une lutte âpre et longue cette saison.

“Nous avons ciblé des joueuses avec une expérience internationale, et aussi des joueuses qui ont l’expérience du contexte de la LFH. Béatrice Edwige, par exemple. Nous voulions la faire venir déjà l’an dernier, nous nous sommes mordus les doigts de ne pas l’avoir fait. Nous avons identifié les joueuses qui nous intéressaient. Elles avaient d’autres sollicitations ailleurs, elles ont choisi de venir à Nice. Il faut souligner là le gros travail des dirigeants, qui ont su intéresser et impliquer des joueuses de ce statut au projet (dont Cléopâtre Darleux, Alexandra Lacrabère, Samira Rocha, Karen Knútsdótti, ndlr). 

“Qu’une joueuse comme Cléopâtre Darleux, revienne en France, je pense que c’est quelque chose de très positif pour la crédibilité de la LFH mais aussi pour l'OGC Nice. Nous sommes très heureux de l’avoir parmi nous, et de la façon dont elle adhère au projet.Gardillou_sebastien_32_Pillaud

Après 2 saisons en LFH, Nice et Sébastien Gardillou entendent franchir un nouveau cap. 

“L’équipe 2014-2015 gagne en équilibre tant au niveau des profils de jeu que des postes. Il faut parvenir à faire l’amalgame entre les plus expérimentés et les nouvelles “pousses“ afin de donner plus de tenue à ce collectif en structuration.

“Notre objectif pour 2014-2015, c’est de nous positionner dans les Play-Offs, se qualifier pour une Coupe d’Europe, quelle qu’elle soit. Je le redis, nous restons très humbles, donc si c’est la Challenge Cup nous serons contents. La Coupe d’Europe est un objectif qui tient à cœur aux dirigeants, c’est la prochaine étape. Et ensuite, l'objectif sera d'effectuer le meilleur parcours possible dans cette nouvelle compétition pour nous. 

“Nous sortons d'une saison durant laquelle nous avons lutté jusqu'au bout. Etre en Play-Downs, c'est toujours difficile. Et ils ont été compliqués. Cela ne s'est pourtant pas joué à grand chose puisque nous terminons 7è de la saison régulière, et si nous accrochons la 6è place, ce n'est plus du tout pareil. Nous sommes un club ambitieux, qui cherche à avancer, mais par moments, il faut savoir patienter. 

“En cours de saison, nous avons perdu Manon Le Bihan, Maëva Guillerme sur blessure, ce qui n'a pas facilité notre tâche, avec une effectif déjà réduit. Je tiens à saluer l'état d'esprit, irréprochable, des filles qui, quel que soit leur avenir, à l'OGC Nice ou ailleurs, se sont battues jusqu’au bout pour maintenir le club en LFH. 

OGC Nice LFH Marion Arrighino

Marion Arrighino qui a connu la Nationale 2 avec Nice, est la joueuse comptant le plus de saisons au club. 

“Après, à moyen terme, je dirais que l’objectif est de véritablement crédibiliser le projet de Nice en LFH, pas de là à dire que nous voulons en faire une place forte du handball féminin, de but en blanc. Mais déjà pour commencer, donnons du sérieux au projet du club.

“La ville de Nice est notre partenaire n°1, un partenaire fort. Notre projet entre dans celui, plus global, de la ville. Depuis les Jeux de Londres, et les bons résultats de ses nageurs notamment, Nice s’est pris au jeu. Le maire, Christian Estrosi, est lui-même ancien sportif de haut niveau (pilote moto, ndlr). Il y a un projet fort de structuration, une volonté de repositionner le sport féminin. Avec le tourisme, le sport de haut niveau est devenu une marque de fabrique pour la ville.

“Bien sûr qu’au vu de notre recrutement, le regard sur l’OGC Nice est devenu différent. Nous allons être plus observés, attendus. L’an dernier à pareille époque, nous étions considérés un peu comme un épouvantail, et là, nous nous sentons très observé. Mais j’en reviens à l’objectif qui me tient à cœur : donner de la cohérence, de la crédibilité à l'OGC Nice Handball. Mettre en avant le sérieux de notre club, de notre travail et notre structuration c'est ce qui m'anime.

“Nous avons un gros début de championnat. Avec la formule des Play-Downs, Play-Offs, le championnat ne se joue pas sur les 5 premières journées. Ceci dit, nous voulons l’entamer de la meilleure des façons possible, arriver dans la meilleure forme, la préparation sert à cela. 

Classement final 2013-2014 - 9ème
1er match. Vendredi 5 septembre (20h30). OGC Nice - Dijon

Transferts

Arrivées (avec clubs)

Cléopâtre Darleux (Viborg, Dan.), Alexandra Lacrabère (UMB-B), Samira Rocha (UMB-B), Karen Knútsdóttir (SønderjyskE, Dan.), Béatrice Edwige (Dijon), Fanny Chatellet (Issy Paris), Maon Sol (Nîmes), Dienaba Sy (Octeville/Mer, D2F), Aissatou Kouyaté (Fleury Loiret)

Départs (avec clubs)

Cécila Grubbström (Shövde, Sue.), Stella Joseph-Mathieu (Angoulême, D2F), Sonia Bonche (Antibes), Maïda Arslanagic, Natalya Ilina

Fiche

OGC NICE HANDBALL COTE D’AZUR
Création. 6 mai 2011
Salle. Halle des Sports Charles Ehrmann (Nice)
Président. Ange Ferracci
Entraîneur. Sébastien Gardillou
Site Internet. www.ogcnicehandball.com
Page Facebook OGC Nice Côte d’Azur Handball / Twitter @ogcnicehb

Rendez-vous demain avec la présentation du HBC Nîmes, avec Christophe Chagnard

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q