Brèves

Actualités

T + T -

Play-Offs. Metz 1er qualifié en finale

02/05/2013

Et le 1er qualifié pour la finale du Championnat de France 2012-2013 est… le Metz HB. Victorieux d’Issy Paris (25-15) hier soir aux Arènes devant près de 3 500 spectateurs, le club lorrain, 1er de la saison régulière, disputera la finale des Play-Offs (15 et 19 mai prochains) avec l’avantage de recevoir au retour.

 

Metz_05_PillaudAprès leur victoire hier soir de 10 buts, les Dragonnes partageaient la qualification en finale avec les milliers de spectateurs présents aux Arènes. 

 

Comme nous le confiait Gervaise Pierson, encore impériale hier soir (17 arrêts sur 31, 55%), dans l’avant match, les Dragonnes battues de 2 buts à l’aller (Issy Paris 24-22 Metz) devaient impérativement “offrir un meilleur visage au retour“, “rattraper notre retard le plus tôt possible“ après être passées “complètement à côté à l’aller“.

C’est pourtant la Lionne Mariama Signaté qui sortait les griffes la première, ouvrant la marque après 50 secondes de jeu, devant les caméras de beIN SPORT. Issy Paris comptait alors 3 buts d’avance (aller/retour). Les Dragonnes répliquaient par leur capitaine et internationale française Nina Kanto, véritable guerrière hier soir (4/5, 80%), sur une passe décisive de l’internationale russe Ekaterina Andryhushina. Sans concession, Metz infligeait un 5-0 à son adversaire (Nina Kanto et Lara Gonzales par deux fois, et Paule Baudouin sur penalty), obligeant Arnaud Gandais à prendre le 1er temps mort de la partie (7’45).

 

Mariama Signaté trouvait à nouveau le chemin des filets (5-2) mais ses coéquipières en équipe de France (Paule Baudouin, Nina Kanto sur une passe décisive de Katty Piéjos) lui rendaient la pareille sans attendre. L’écart entre les 2 demi-finalistes oscillait entre 4 et 5 buts en faveur des Messines. 10-5 (20’).

 

Les Dragonnes n’allaient alors plus inscrire un seul but durant les 10 prochaines minutes, Issy Paris refaisait un peu de son retard par Karolina Gardoni (10-6) puis Anne-Sophie Kpozé (10-7) avant que Lara Gonzalez Ortega ne retrouve les filets adverses quelques secondes avant la pause. 11-7. A cet instant, les joueuses de Sandor Rac ne comptent que 2 buts d’avance dans cette double confrontation.

 

Rac_sandor_04_PillaudLe Président de Metz Thierry Weizman, l'entraîneur Sandor Rac et les Dragonnes, en route vers un triplé historique ?

 

La 2nde période allait offrir plusieurs visages. D’abord, les Dragonnes faisaient un pas de plus vers la finale (13-7, par Svetlana Ognjenovic,32’, puis 14-8 par Katty Piéjos, 34’). Mais les Lionnes d’Issy Paris, dont on connaît les incroyables ressources mentales, avaient, comme à leur habitude, décidé ne rien lâcher.

 

Alors qu’une de leurs coéquipières, Lesly Briemant, était sortie sur blessure (cheville), les Lionnes repartaient au “combat“. Armelle Attingré sortait plusieurs arrêts décisifs tandis qu'à l’autre bout du terrain, Charlotte Mordal permettait aux siennes de revenir au score (14-9) et son équipe d’inscrire un 4-0 face aux 1ères de la saison régulière. 14-13, grâce à Anne-Sophie Kpozé après 45 minutes de jeu, Issy Paris était alors qualifié.

 

Mais il restait encore un quart d’heure de jeu… Et les Dragonnes de sonner la révolte par l’intermédiaire de Ailly Luciano (15-13, 36’), avant d’inscrire un 10-2 dans le dernier quart d’heure, ne laissant plus aucune chance aux Lionnes de revenir.

25-15, score final. Les Dragonnes, premières qualifiées pour la finale de Play-Offs, tenteront de décrocher les 15 et 16 mai prochains, un 18è titre de Championnes de France, synonyme de Ligue des Champions la saison prochaine. Elles devront attendre ce dimanche 5 mai pour connaître leur adversaire, entre Fleury Loiret et Mios Biganos (25-25 à l'aller).

Et, pendant que l'autre 1/2 finale retour se tiendra au Palais des Sports d'Orléans, devant les caméras de beIN SPORT 2, les Messines disputeront la 1ère finale de Coupe d'Europe (aller) de leur histoire, chez les Danoises d'Holstebro, également devant les caméras de beIN SPORT et de Mirabelle TV. Metz, engagé dans 3 finales au mois de mai (Championnat de France, Coupe d'Europe, Coupe de France), est en course pour réaliser un triplé historique.

A noter que la finale du Championnat de France (aller, retour) sera également retransmise en direct et en intégralité sur beIN SPORT. Une belle couverture médiatique pour le handball féminin français.

 

Statistiques 

Metz. Gardiennes : Glauser (2 arrêts/3), Pierson (17 arrêts/31). Joueuses de champ. Prudhomme (1/4), Kanto (4/5), Zaadi (3/7), Baudouin (2/3), Piéjos (1/2) Broch, Andryushina (3/9), Ognjenovic (2/5), Gonzalez Ortega (4/4), Luciano (4/5), Liscevic (0/1), Ngo Leyi (1/3).
Entraîneur. Sandor Rac

 

Issy Paris. Gardiennes. Attingre (12 arrêts/37), Gadelha. Joueuses de champ. Lassource, Toskovic (2/6) Briemant (0/1), Zalewski (4/7), N'Gouan (1/2), Mordal (2/8), Moretto (0/3), Camara, Fehri, Signate (4/12), Kpoze (2/3)
Exclusions. Toskovic (5’)
Entraîneur. Arnaud Gandais

 

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q