Actualités

T + T -

Squad LFH – A Dijon, la JDA rayonne avec le basket et le handball

19/11/2019

Focus sur la mutualisation entre le handball féminin et le basket masculin eu sein de la JDA Dijon, club historique du paysage sportif bourguignon.

JDA-DIJON

(photos : Bertrand Delhomme)

 

Focus sur la mutualisation entre le handball féminin et le basket masculin au sein de la JDA Dijon, club historique du paysage sportif bourguignon. 

 

A Dijon, le handball féminin occupe une place importante depuis plus de 20 ans, avec une présence au sein de l'élite plus que régulière. En 2018, le club bourguignon a ouvert une nouvelle page de son histoire, en intégrant le club de la JDA Dijon, qui fêtera en 2020 ses 140 ans d'existence. En proie à des difficultés financières, le CDB 21 a donc rejoint la saison dernière la famille de la JDA, sous l'impulsion de son président, Thierry Degorce. Club historique du basket français, le "Jeanne d'Arc Dijon" a agrandi sa famille avec l'arrivée de la section handball. Une mutualisation qui s'est faite rapidement, et qui vient enrichir un club ambitieux, qui porte des valeurs très fortes, "Par essence, les deux clubs avaient déjà un esprit très familial. Les joueuses, joueurs ont plaisir à rester chez nous quelques années. Cette convivialité est une force du club, avec une vraie proximité à tous les niveaux." nous confiait Vincent Fournier, salarié du club de handball féminin depuis plus de dix ans sur la partie communication et événementiel, avant d'ajouter, "Depuis la mutualisation je prends de plus en plus de fonctions dans l'organisation des matchs du basket. La saison dernière nous étions dans le processus de mutualisation, les choses se mettaient progressivement en place. Cette année, nous avons de plus en plus de bénévoles qui viennent nous aider sur les deux sports par exemple.". 

 

A la JDA, les bureaux du handball et du basket se trouvent dans le même couloir du Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy, les moyens sont mutualisés, avec la volonté de faire avancer les deux sections dans la même direction. Si les moyens des basketteurs sont plus importants, les handballeuses profitent de la structuration de la JDA pour avancer, et évoluer dans un contexte encore plus professionnel. "Le basket a une dimension plus importante que le handball féminin, et c'est forcément bénéfique pour nous de pouvoir nous inspirer de certaines choses qui sont mises en place pour les basketteurs." évoquait Joanna Lathoud. Pour la capitaine de la JDA Dijon Hand, cette nouvelle proximité entre les basketteurs et les handballeuses est enrichissante, "Nous nous retrouvons entre sportifs professionnels, dans des sports différents, au sein du même club, et cela nous permet d'avoir des échanges très intéressants. Il y a beaucoup d'Américains dans leur équipe, c'est une autre culture, un autre style, et c'est enrichissant de pouvoir découvrir cet univers.". 

 

Depuis trois saisons, la JDA Dijon Basket cartonne dans son championnat, avec une troisième place lors de l'exercice 2018-2019 au sein de la très relevée Jeep Elite. Loin d'avoir le plus gros budget de son championnat, le club de basket parvient à s'immiscer dans les hauteurs de son championnat, en s'appuyant sur des valeurs fortes. "On a connu la deuxième division au basket, les filles aussi au handball, mais aujourd'hui nous avons notre place dans l'élite, et même si nous avons des budgets "moyens", nous avons d'autres arguments à faire valoir, qui nous permettent de performer." analysait Axel Julien, capitaine de la JDA Dijon Basket. Pour le joueur de 27 ans, arrivé à Dijon en 2015, "L'arrivée des handballeuses a agrandi la famille ! La JDA a toujours été un club familial, avec des gens proches des gens. Nos plannings sont chargés, mais nous restons attentifs aux résultats des uns et des autres. On s'intéresse plus à la vie de nos équipes respectives, et c'est forcément bénéfique à l'ensemble de la JDA. C'est un beau projet, et les deux équipes se tirent vers le haut.". 

 

Communication commune, partenaires communs, offres pour la billetterie communes, la JDA a parfaitement intégré le handball féminin dans son environnement, comme nous l'explique très bien Vincent Fournier, "La mutualisation permet de mettre plus de choses en place, d'avoir des projets plus concrets.  Nous travaillons pour créer des liens entre le basket et le hand, des passerelles, qui nous permettent de faire venir des partenaires d'un club à l'autre. Il y a des offres qui existent pour les partenaires qui souhaitent soutenir les deux. Aujourd'hui lorsqu'un commercial va vendre le club, il va le vendre dans sa globalité. Matériellement, dans notre communication, nous parlons de la JDA Dijon, sans spécifier forcément si c'est du hand ou du basket.". Si la JDA Dijon n'est pas le seul club omnisports en France, la proximité entre ses sections professionnelles reste inédite dans le paysage sportif français, et semble déjà porter ses fruits, avec un début de saison prometteur réalisé par les joueuses de Christophe Mazel en Ligue Butagaz Energie, qui à la trêve internationale, restent plus que jamais des candidates crédibles aux places qualificatives pour les Playoffs. Avec un projet de construction de salle pour le basket et le handball, les ambitions de la JDA Dijon sont fortes pour les années à venir, et nul doute que ce club va continuer à faire parler de lui dans ses deux sports. 

 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Toulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q