Brèves

Actualités

T + T -

Squad LFH – Le Fleury Loiret, une histoire forte pour un historique de l’élite

13/03/2018

Cette semaine, coup de projecteur sur le Fleury Loiret Handball, neuvième club à inaugurer le nouveau dispositif #SquadLFH lancé à l’occasion de la saison 2017-18.

Fleury-Pillaud

 

Cette semaine, coup de projecteur sur le Fleury Loiret Handball, neuvième club mis en lumière par notre nouveau dispositif #SquadLFH lancé à l’occasion de la saison 2017-18. Focus sur l'un des clubs historiques de la Ligue Féminine de Handball, champion de France en 2015, et qui dispute actuellement sa 15e saison de rang au plus haut niveau.

A lire aussi : présentation du dispositif SquadLFH 

 

 « Le Fleury Loiret Handball s’apprête à relever le défi d’une 16e saison en Ligue Féminine de Handball, la 15e consécutive parmi l’élite. » présentait Jean-Pierre Gontier, président du Fleury Loiret Handball en début de saison. Depuis 2003 et le titre de champion de France de D2F, le FLHB évolue au plus haut niveau du handball féminin français. Une stabilité qui en fait l’un des clubs référents au sein de la Ligue Féminine de Handball, et qui s’est construit progressivement depuis sa création dans les années 70. Fondé en 1974 dans la petite ville de Fleury-les-Aubrais (environ 21 000 habitants), en tant que section féminine de handball du Cercle Jules Ferry Fleury-les-Aubrais, l’équipe première va atteindre le niveau national pour la première fois en 1980 (N2). Après plusieurs années à évoluer dans le secteur « amateur », c’est au début des années 90 que le projet de développement vers le haut niveau va voir le jour au sein de la section féminine, avec la volonté d’installer un club de haut niveau dans la région orléanaise. Rapidement, Fleury va gravir les échelons, pour accéder à la D1 en 2000 pour la première fois de son histoire. Une première expérience difficile pour la formation du Loiret, qui n’est pas parvenue à se maintenir au plus haut niveau. Rétrogradées en D2F, les Fleuryssoises ne vont pas y rester longtemps, décrochant la saison suivante le titre de champion de France de D2F, qui leur a permis de s’ouvrir à nouveau les portes de l’élite. 

 

De retour en D1 pour l’exercice 2003-2004, Fleury va alors entrer dans une nouvelle sphère. Pour leur deuxième saison au plus haut niveau, les Fleuryssoises terminent dans le Top 5 du championnat, et décrochent leur ticket pour l’Europe en Challenge Cup. Une performance remarquable, qui va permettre au club de gagner en visibilité et en crédibilité. Les deux années qui vont suivre vont confirmer la belle progression des Roses, qui ont terminé à chaque fois dans le Top 5, avec une belle troisième place à l’issue de la saison 2004-2005. Si derrière les résultats en championnat vont être plus irréguliers, Fleury-les-Aubrais va briller dans les coupes nationales, avec deux demi-finales de Coupe de la Ligue disputées en 2006 et 2009, et une finale dans cette même compétition en 2008. Le club se structure progressivement, et va passer un cap en 2010 avec le passage en SASP, une première en France pour un club de handball féminin. 

 

Bougeant_frederic_22_Pillaud

 

En 2012, Frédéric Bougeant est nommé entraîneur du Fleury Loiret Handball, succédant à Christophe Maréchal. Arrivé en provenance du Havre, le technicien va rapidement imposer son style au collectif fleuryssois. Si en coulisses le club s’est structuré professionnellement, sur le plan sportif, le FLHB va prendre une nouvelle dimension avec les arrivées de joueuses internationales. Pour encadrer ses jeunes pépites formées au club (Manon Houette, Laura Kamdop, Gnonsiane Niombla), Frédéric Bougeant va exploiter la filière espagnole, avec le recrutement de joueuses renommées sur la scène internationale comme Beatriz Fernandez, Marta Lopez ou bien encore Nely Carla Alberto. Une alchimie qui va rapidement porter ses fruits, puisque les Panthères vont terminer la saison 2012-13 en tant que vice-championnes de France. Marta Mangue, Darly Zoqbi de Paula ou bien encore Audrey Bruneau vont venir renforcer l’effectif du FLHB, désormais armé pour lutter dans la course au titre avec l’indéboulonnable Metz Handball. Des investissements qui vont s’avérer payants, avec un premier titre décroché en Coupe de France, grâce à une victoire 20 à 18 face au Issy Paris Hand. Un premier trophée qui est venu récompenser tout le travail effectué en coulisses depuis plusieurs années par les acteurs participants à l’éclosion du Fleury Loiret Handball au plus haut niveau. 

 

Fleury Loiret Coupe de France

 

Avec ce titre, la dynamique est lancée, et le Fleury Loiret Handball va poursuivre sa quête de trophées, avec une saison 2014-15 remarquable. Le FLHB va remporter sa première Coupe de la Ligue, atteindre la finale de la Coupe des Coupes (deuxième compétition derrière la Ligue des Champions) et atteindre le dernier carré de la Coupe de France. Engagées sur tous les tableaux, les partenaires de Manon Houette ont terminé la saison en apothéose, avec un titre de champion de France, et une finale remportée face au Issy Paris Hand. Le Fleury Loiret Handball inscrit son nom au palmarès de la Ligue Féminine de Handball, et décroche sa place en Ligue des Champions pour l’exercice 2015-16. Champion de France en titre, le Fleury Loiret Handball va parfaitement assumer son statut, en conservant son titre en Coupe de la Ligue pour la dernière édition de la compétition, et en atteignant la finale des playoffs face au Metz Handball. Malgré une belle bataille, les Panthères ne sont pas parvenues à conserver leur couronne, laissant les Messines reconquérir leur trône. En Ligue des Champions, les Fleuryssoises vont réaliser de très belles performances pour leurs grands débuts dans la compétition, atteignant le tour principal de la compétition, et échouant aux portes des 1/4 de finale. 

 

Une belle saison, qui a marqué la fin d’un cycle pour le FLHB, qui va connaitre de nombreux changements à l’issue de ce dernier. Pour des raisons économiques, le Fleury Loiret Handball va rajeunir son effectif pour la saison 2016-17, laissant partir de nombreuses joueuses cadres, ainsi que son entraîneur Frédéric Bougeant. Pour ouvrir une nouvelle page du club, c’est Christophe Cassan, adjoint de Frédéric Bougeant, qui est nommé à la tête des Panthères. De quoi offrir de la stabilité à une formation en pleine mutation. En reconstruction le FLHB va connaitre un exercice 2016-17 éprouvant sur le plan sportif, avec un passage par les playdowns pour décrocher son maintien en LFH. 

 

Baudouin-Fleury

 

Cette saison, le Fleury Loiret Handball a misé sur la stabilité, et est parvenu à faire revenir Laura Kamdop au bercail. Passée par la Slovénie la saison dernière, la pivot de 27 ans a fait son grand retour avec les Panthères. Promue capitaine par Christophe Cassan, celle qui a participé à toutes les conquêtes de titre avec Fleury, s'est rapidement imposée comme une cadre du collectif fleuryssois, aux côtés de Paule Baudouin. A trois journées de la fin de la phase régulière du championnat, le Fleury Loiret occupe la sixième place du classement, et compte cinq points d'avance sur la neuvième place occupée par le Chambray Touraine Handball. Les co-équipières de Bruna de Paula sont dans de bonnes dispositions pour décrocher leur ticket pour les playoffs, de quoi offrir une belle fin de saison aux FLHB. De retour aux affaires après une saison de transition, le Fleury Loiret Handball se veut ambitieux pour l'avenir, et a notamment annoncé le recrutement d'Alexandra Lacrabère, qui effectuera son grand retour en LFH sous les couleurs fleuryssoises ! 

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandHavre Athletic Club HandballMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    Logo_de_la_Française_des_jeux.svglaposte_blancSelect_blancbeIN_SPORTS_Logo_POSM_CMYK_2017FFHB_LOGO_H_FD_FC_Qfemmes de defis