Actualités

T + T -

Squad LFH (Mérignac) – « Conserver l’esprit familial du club » ( Wilhelmine Maury)

26/09/2019

Le weekend dernier, le Mérignac Handball nous a ouvert ses portes, ses coulisses... L'occasion de réaliser une immersion au sein du club girondin, fraichement promu en Ligue Butagaz Energie.

MERIGNAC-INSIDE-7795

(photo : Bertrand Delhomme)

 

Le weekend dernier, le Mérignac Handball nous a ouvert ses portes, ses coulisses... L'occasion de réaliser une immersion au sein du club girondin, fraichement promu en Ligue Butagaz Energie. Le MHB 33 était opposé au Metz Handball dans le cadre du sixième épisode de la phase régulière du championnat, et avait investi la Salle Jean Dauguet de Bordeaux pour ce match de Gala face aux championnes de France.

 

Depuis le début de la saison, c'est la troisième fois que Mérignac prend place dans cette salle, qui permet d'accueillir beaucoup plus de supporters que Pierre de Coubertin, sa salle habituelle. Des délocalisations qui nécessitent une grosse logistique et un investissement plus important des bénévoles du club. Plus petit budget de l'élite, le MHB 33 s'appuie sur une équipe de bénévoles impliqués, qui contribuent à la réussite du club. "Un club, une association, ne peut pas vivre sans bénévoles aujourd’hui." nous confiait Wilhelmine Maury, présidente du Mérignac Handball et bénévole, avant d'ajouter, "A Mérignac nous sommes presque tous bénévoles, dans le conseil d’administration, le bureau, les personnes qui s’occupent de la buvette… Nous avons quelques salariés au club, mais sans nos bénévoles, nous ne pourrions pas fonctionner.".

 

MERIGNAC-INSIDE-7789

Didier Moraly, bénévole du Mérignac Handball depuis 2000 (photo : Bertrand Delhomme)

 

Travailleurs de l'ombre, les bénévoles jouent un rôle très important dans le paysage sportif, et donnent de leur temps pour aider une cause qui leur tient à coeur. Didier Moraly, trésorier adjoint du Mérignac Handball et bénévole depuis plus de 20 ans dans son club de coeur, raconte son aventure, "J’ai connu trois titres de champion de France de D2F avec le club. C’est beaucoup de plaisir, notamment de voir de jeunes joueuses formées au club, qui jouent aujourd’hui avec l’équipe première. Nous avons aussi eu la chance de voir passer de grandes joueuses, de vivre la Coupe d'Europe.". Dans leur investissement, les bénévoles peuvent profiter au plus près des performances sportives de leur équipe, une proximité importante aux yeux de la présidente, "Chez nous, les joueuses professionnelles respectent beaucoup toutes ces personnes qui s’investissent pour le club dans l’ombre. C’est essentiel de conserver l’esprit « familial » du club, d’avoir une proximité entre le haut niveau et les bénévoles, mais aussi avec tous les licenciés.".

 

Se retrouver entre amis, entretenir cet "esprit familial", des paramètres importants dans le quotidien des bénévoles, qui souhaitent avant tout passer du bon temps, en contribuant au développement de leur club. "On est une bonne bande de copains. on se connait depuis une dizaine d’années, ça aide aussi." lâchait Didier. Si la délocalisation des matchs à Jean Dauguet n'a pas été de tout repos pour les nombreux bénévoles du Mérignac Handball, le retour à Pierre de Coubertin va leur permettre de retrouver leurs bases et leurs repères, avec comme prochain rendez-vous, la réception du Paris 92 le 12 octobre prochain, dans le cadre du huitième épisode de la Ligue Butagaz Energie

Clubs
Entente Sportive Bisontine FéminineBourg de Péage Drôme HandballBrest Bretagne HandballChambray Touraine HandballJDA Dijon HandFleury Loiret HandballMetz HandballMérignac HandballNantes Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballParis 92Toulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    LOGO_BTZ_GAZELEC_OK-01ANS_LOGO_REF_RVBLogo_de_la_Française_des_jeux.svglogolp_q_cslogo-selectSEFFFHB_LOGO_V_FD_BL_Q