Brèves

Actualités

T + T -

Un tournant crucial

10/02/2012

Il reste trois virages décisifs à négocier avant le sprint final vers le titre. Le premier sera conclu mercredi avec trois délicieux duels. Auparavant, Toulon Saint-Cyr et Fleury ouvrent le bal ce vendredi, suivi d’un alléchant derby entre Dijon et Besançon. Le premier volet de l’exercice 2011/2012 touche bientôt à sa fin. La LFH amorce […]

Il reste trois virages décisifs à négocier avant le sprint final vers le titre. Le premier sera conclu mercredi avec trois délicieux duels. Auparavant, Toulon Saint-Cyr et Fleury ouvrent le bal ce vendredi, suivi d'un alléchant derby entre Dijon et Besançon. Le premier volet de l'exercice 2011/2012 touche bientôt à sa fin. La LFH amorce un dernier tour de piste. Il reste trois échéances décisives pour sceller l’issue d’une première partie de saison rocambolesque. Si le peloton de tête composé de quatre échappées est hors d’atteinte et enclin à se tirer la bourre jusqu’à l’emballage final, un groupe de poursuivants se battra mordicus pour chaparder l’un des six premiers billets qualificatifs pour les play-offs. Toulon Saint-Cyr, actuel cinquième, est de ceux qui feront feu de tout bois pour s’installer à une place confortable avant les matches couperets. Banni de la course aux demi-finales, privilège dévolu aux deux meilleures phalanges de la Ligue à l’issue de la 19e journée, la formation varoise a les dents longues. « Notre ambition est simple, professe Thierry Vincent. Deux victoires nous permettront d’assurer notre cinquième place. Notre souhait est de les obtenir le plus vite possible », concède l’entraîneur toulonnais, galvanisé par un objectif manifeste. Pour le tenant de la Coupe de France, l’entreprise débute ce vendredi (20H) avec la réception de Fleury. Avec deux victoires acquises en 2012 face à Nîmes et Issy sur les cinq duels disputés, le Toulon Saint-Cyr Var Handball entend bomber le torse pour conclure l’exercice sur les chapeaux de roue. « Le club aime cette fin de période lorsque tous les points valent chers et l’issue de chaque rencontre est incertaine au sein d’un championnat très homogène. J’espère vraiment que l’on va concrétiser nos ambitions. » En face, l’équipe du Loiret n’en a cure et ne se présentera pas en victime expiatoire. Les filles de Christophe Maréchal espèrent rééditer leur succès (37-32) acquis de main de maître en Normandie en décembre dernier, en quart de finale de la Coupe de la Ligue face à ces mêmes Varoises. Thierry Vincent s’ingénie naturellement à mettre en garde ses joueuses. « Fleury n’est sans doute pas à sa place au regard de son niveau de jeu. Ce match est capital si l’on ambitionne d’accéder aux play-offs. Le perdre à domicile signifierait peut-être que l’on ne mérite pas d’aller plus loin. » « Le déplacement à Toulon est délicat » Ambitionner de livrer des duels indécis et inhérents à la conquête du titre, telle est l’ambition qui anime le club du Loiret. « On va essayer à tout prix d’accrocher cette sixième place en se battant jusqu’au bout pour espérer avoir cette chance » consent Christophe Maréchal. « Le déplacement à Toulon est délicat. Je situe le niveau de cette équipe supérieur à celui de Mios et Nîmes (adversaires de Fleury lors des deux dernières journées, ndlr). En plus, elle aura à cœur de rester dans le groupe de six » reconnaît l’entraîneur de la formation loiretaine. « On avait perdu d’un but contre Mios et Nîmes à l'aller donc on sait qu’on peut rivaliser. Je suis impatient de savoir si on est capables de leur rendre la pareille. » Fleury est fraichement qualifié pour les quarts de finale de la Coupe Challenge. Septième lors de l’exercice 2010-2011, le club du Président Jean Pierre Gontier pointe à trois longueurs de la sixième place occupée par Mios. Et a à cœur d’afficher un visage plus séduisant que celui proposé lors du duel aller qui avait nettement tourné à l’avantage des Toulonnaises (34-25). Surfer sur la dynamique enclenchée face à Dijon le 1er février (succès 36-30) est une condition sine qua non à la lutte pour le titre. Dans les autres rencontres de la seizième journée, on suivra d’un œil attentif le duel de bas de tableau entre Dijon et Besançon, ce samedi (20H30) sur les terres bourguignonnes. L’épilogue de cette journée aura lieu mercredi 15 février avec trois barouds haletants et ô combien cruciaux dans la course au sacre. Nîmes, Metz et Mios accueilleront respectivement Issy, Arvor et Le Havre. L'horizon vers les play-offs devrait alors quelque peu s'éclaircir avant les deux derniers épisodes de cette première phase.
Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q