Brèves

Actualités

T + T -

Vincent : « Une âme dans cette équipe »

16/04/2012

Lauréat d’une deuxième Coupe de France consécutive aux dépens du Havre dimanche à Bercy, Thierry Vincent célèbre généreusement son troisième titre en trois ans à la tête de Toulon Saint-Cyr.

 

 

Malgré les désagréments, Toulon Saint-Cyr reste imperturbable, capable de se surpasser pour faire face à l’adversité…
« On ressent vraiment une âme dans cette équipe, une force qui dépasse tous les ennuis qui nous touchent. Nous disputons cette finale avec une gardienne qui a un doigt cassé (Jacqueline Oliveira), et on nous distribue deux cartons rouges. Nous terminons la rencontre sans rotations, avec six joueuses pleinement sollicitées puisque les remplaçantes sont très jeunes. Le bonheur est d’autant plus grand de gagner dans de telles conditions. Les joueuses se battent corps et âmes pour décrocher des titres et honorer celles qui vont quitter le club.

 

Justement, on sent que ce groupe est dynamisé par des joueuses cadres toujours au service du collectif…
L’âme de cette équipe est entretenue par un groupe soudé, la valeur des têtes d’affiche comme Siraba Dembélé ou encore Christianne Mwasesa qui ne tirent pas la couverture à elles mais se comportent comme des leaders et entraînent le reste du groupe dans leur sillage.

 

« Une valeur propre au groupe »

Ce trophée a-t-il une saveur particulière en comparaison de celui conquis l’an passé à Bercy ?
Pour notre première apparition à Bercy l’an passé, le titre était plus fort. Aujourd'hui, ce sacre a davantage une valeur intrinsèque à un groupe digne capable de renverser des situations défavorables. Malgré une première mi-temps catastrophique, on a su repartir de l’avant pour inverser la tendance. Le Havre a bien joué le coup, il nous a endormis. Nous avons ensuite retrouvé le rythme qui nous faisait défaut pour creuser l’écart en deuxième période (mi-temps remporté 18-8). Et un tel comportement révèle beaucoup d’indicateurs positifs pour un entraîneur et pour les joueuses.

 

Qu’est-ce que vous retiendrez de cette magnifique épopée ?
C’est un parcours extraordinaire. On ne va pas se cacher ni faire les faux modestes. Le moment le plus intense dans ma mémoire est la victoire à l’arrachée en demi-finale de la Coupe de France face à l’Arvor, chez nous à l’issue d’une séance de tirs au but (34-33). Et cette blessure regrettable de notre gardienne Laurence Maho.

 

Dès samedi, Toulon Saint-Cyr remettra le bleu de chauffe pour affronter Issy-Paris en demi-finale aller de play-offs…
Il nous reste encore un titre à disputer. Je ne sais pas encore dans quel état physique on va aborder les demi-finales de play-offs. La fatigue s’est fait ressentir au cours de cette finale. Après la célébration de ce succès sur Paris, nous allons nous reposer dans le train lors du retour dans le Var. Et nous reprendrons le travail dès mardi. »

 

Clubs
BesançonBrest Bretagne HandballCelles-sur-BelleChambrayCercle Dijon BourgogneFleury Loiret HandballIssy Paris HandMetz HandballNantes Loire Atlantique HandballOGC Nice Côte d’Azur HandballToulon Saint-Cyr Var Handball
  • Partenaires

     

    select carre noirsurblanc La Poste

     

    BEINSPORTS_BOLDED_White

     femmes de defis   FFHB_LOGO_H_FD_FC_Q