CRÉATION


La Ligue Féminine de Handball trouve sa genèse en 2005. Cette année-là, naît l’Union des Présidents de Clubs de D1F (UPCD1F). Initialement, l’objectif de ce groupement de présidents était d’intégrer la LNH. En 2007, les clubs de D1F passent un palier dans leur structuration. En effet, ils doivent respecter quelques impositions les rapprochant du cahier des charges actuel (voir l’onglet « Règlements »).

 

Par ailleurs, l’organisation du Championnat du Monde de Handball féminin en décembre 2007 constitue un tremplin important. Les clubs, dans leur région, en tirent parti, faisant preuve de dynamisme et de créativité.

Lors du premier semestre 2008, un groupe de travail se constitue afin de réfléchir sur l’opportunité de créer une ligue interne à la FFHB. Cette démarche pouvant favoriser, à terme, une intégration en LNH.

 

Le 12 et 13 avril 2008, lors de l’Assemblée Générale Fédérale, la Ligue Féminine de Handball voit officiellement le jour.

Le 28 juin 2008 se tient la première Assemblée Générale de la LFH.

L’assemblée générale de la FFHB d’avril 2011 fixe, pour l’ensemble de l’Olympiade 2012/2016, la composition de la LFH à 10 clubs et une formule de championnat à playoffs et playdowns.

Les 20 et 21 avril 2012, l’Assemblée générale de la FFHB renouvelle pour les 4 saisons de l’Olympiade 2012/2016, la délégation accordée la LFH.

Cette saison 2014-2015 marque donc la 7ème saison de la LFH.

OBJECTIFS


  • Apporter aux clubs des moyens et ressources supplémentaires
  • Accompagner les clubs dans leur démarche marketing structurelle
  • Contribuer à l’amélioration de l’encadrement technique des joueuses, par la mutualisation des ressources techniques ainsi que par des formations avec des entraîneurs de renommée internationale
  • Faire évoluer l’environnement médical des joueuses
  • Apporter un soutien et une sécurité juridique aux joueuses et aux entraîneurs
  • Etre à l’écoute du personnel administratif des clubs afin de répondre aux interrogations auxquelles ils doivent faire face
  • Apporter une meilleure visibilité médiatique
  • Développer un produit, une marque, pour séduire des partenaires
  • Créer un cadre de développement coopératif FFHB/clubs
  • Accroitre encore davantage l’adéquation entre la filière de formation française et les clubs professionnels féminins

 

Axes de développement 2014/2015
Soutenir la mise en place d’un accord sectoriel entre les partenaires sociaux du handball féminin professionnel. Permettre aux joueuses et aux entraineurs d’évoluer dans un secteur professionnel prenant en compte la spécificité du handball féminin.
Augmenter l’attractivité du championnat LFH en proposant un spectacle de qualité et uniforme sur toutes les diffusions TV de la LFH, avec notamment la présence d’un revêtement de sol à tracé unique Handball.
Développer les ressources internes de la LFH → Construire et valoriser le produit LFH afin de développer les ressources marketing de la LFH et des clubs en s’appuyant sur l’expertise d’une agence professionnelle.
Poursuivre la transition de la Division 2 Féminine vers la LFH, pour les clubs ayant adopté le cahier des charges intermédiaire dit « Voie d’accès au professionnalisme » en 2014/2015 –> Associer les clubs concernés aux réseaux LFH.
Poursuivre la mise en réseau des clubs (chargés de communication, responsables vidéo, responsables administratifs) pour le partage d’expériences.
Développer le suivi et l’aide aux clubs sur les projets d’actions liés à la cohésion sociale.
Accompagner la structuration des clubs, via notamment une veille juridique et comptable.
Poursuivre la structuration médicale des clubs au travers d’un contrôle appuyé du suivi médical obligatoire pour les joueuses.