Antichambre de la LFH, le championnat de D2F est composé de 12 équipes. Parmi celles-ci, 2 ont obtenu le statut VAP pour la saison 2017-18.

Le dispositif de statut de club VAP (Voie d’accession au professionnalisme)

En vigueur depuis la saison 2012-13, ce dispositif vise à baliser et sécuriser le chemin vers la LFH pour consolider la professionnalisation du handball féminin français. Il concerne les clubs de D2F désireux de se structurer et ambitionnant, à plus ou moins court terme, d’accéder en LFH et qui s’engagent en conséquence à répondre volontairement à un cahier des charges intermédiaire, palier avant une intégration en LFH.

 

Ce statut de club VAP est accordé par la CNCG après examen de la situation du club de D2F au regard des différents critères du cahier des charges VAP (de même nature que ceux du cahier des charges LFH). Tous les clubs qualifiés en D2F peuvent solliciter le statut VAP, qu’ils accèdent de N1, descendent de LFH ou se soient maintenus en D2.

Le statut est accordé par saison sportive et il n’y a aucune attribution automatique d’une saison sur l’autre, ni à un club relégué de LFH.

 

Pour la saison 2017-18, la CNCG a accordé un statut VAP à 2 clubs de D2F : Celles-sur-Belle et St-Amand-Porte du Hainaut.

Principe

 

Le cahier des charges pour 2017-2018 :

 

– Budget minimum de 550 000 €, hors valorisation du bénévolat

– Pas de situation nette négative au 31/12 précédent, sauf plan d’apurement validé

– 1 entraîneur professionnel à temps plein, titulaire d’un DES Handball ou en formation

– 6 joueuses professionnelles sous contrat salariées à temps plein (ou 4 pro à temps plein et 2 joueuse en ETP)

– 1 équipe réserve en Nationale

– 1 salle de classe 2 obligatoire (ou projet de construction ou transfert en cours)

– 1 ou plusieurs salariés administratifs pour un équivalent temps plein minimum

– 10% du budget affecté à des actions de structuration (communication, développement, marketing).

– budget médical minimum annuel de 12 000€.

 

Au cours de la saison, les clubs sous statut VAP bénéficient d’un accompagnement particulier de la FFHB et de la LFH, notamment dans les domaines comptables (suivi CNCG) et juridiques, administratif (invitation aux réunions institutionnelles de la LFH), sportif (matchs en live –stats et scores, licence Dartfish pour le séquençage vidéo des matchs, invitation au colloque annuel des entraineurs), marketing et communication (réseau des correspondants de clubs, outils de communication mis à disposition, présence à la conférence de rentrée).

 

Ce statut, qui n’a pas de caractère obligatoire et est sans incidence sur le classement sportif final de D2F et l’attribution du titre de champion de France de D2F, est un préalable règlementaire pour une accession en LFH. En effet, seul un club de D2F sous statut VAP est susceptible de monter en LFH à la fin de saison.

 

Depuis la mise en œuvre du dispositif en 2012-13, les clubs suivants se sont inscrits dans la démarche et ont bénéficié du statut VAP :

En 2012-13 : Angoulême, Bègles, Cergy, Nantes. Nantes, champion de France D2F, a accédé en LFH.

En 2013-14 : Cannes, Cergy, Chambray et Dijon, qui a accédé en LFH après avoir été champion de France D2F.

En 2014-15 : Besançon, Brest, Cannes et Chambray. Le club de Cannes s’est toutefois retiré volontairement du statut VAP en janvier 2015. Besançon, champion de France D2F, accède en LFH.

En 2015-16, la CNCG a accordé le statut VAP à 3 clubs : Brest, Celles sur Belle et Chambray. Ces 3 clubs ont intégré la LFH en 2016-17.

En 2016-17 : Bourg de Péage Drôme Handball et Le Havre Handball ont obtenu le statut VAP. Tous deux ont intégré la LFH pour la saison 2017-18.

En 2017-18 : Celles-sur-Belle et St-Amand-Porte du Hainaut ont obtenu le statut VAP.

Le statut VAP dans la perspective du passage à 12 clubs en LFH

Suite aux travaux engagés depuis plusieurs saisons en LFH, l’assemblée générale de la FFHB a adopté, en mai 2014, les conditions d’un passage de 10 à 12 clubs en LFH à l’intersaison 2016.

La règle sportive d’accession

Précisément, le principe suivant a été adopté pour la saison 2017-2018 :

– Qualification en LFH des 2 premiers clubs VAP parmi les 4 premiers du championnat D2F à l’issue de la saison 2016-17.

L’élévation du cahier des charges des VAP

Pour préparer ce passage à 12 clubs et disposer de clubs structurés et pérennes, l’assemblée fédérale a également décidé une élévation progressive du Cahier des charges du statut VAP en D2F, pour permettre une planification des projets.

Les évolutions concernent :

 

– En 2014-15 : les exigences de budget minimum, du nombre minimum de joueuses professionnelles et de budget médical,

– En 2015-16 : les exigences de budget minimum, du nombre minimum de joueuses professionnelles, du budget médical et de l’encadrement administratif salarié,

– En 2016-17 : les critères du budget minimum, du nombre de joueuses professionnelles et du budget médical.

 

Ainsi, la saison 2017-18 se jouera comme prévu à 12 clubs.